lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ELan 24/24

Le Mans - Elan, les réactions

Retour avec le coach Claude Bergeaud, Charles Bronchard et David Denave sur la cruelle défaite concédée à Antarès face au MSB (83-78, ap). Une fois encore la fin de match a été fatale à des Béarnais pourtant dans le coup tout au long de la rencontre.

Claude Bergeaud : "J'ai dit aux gars qu'ils avaient fait un très bon match, avec beaucoup d'énergie oui mais voilà : On ne concrétise pas tous nos efforts car on manque cruellement de réalisme. Notre nouveau jeune meneur a eu d'entrée de jeu une pression terrible sur lui et du coup il n'a pas été rentable. David (Denave) a du assurer à ce poste mais a manqué de lucidité en toute fin de temps réglementaire en adressant cette passe trop forte pour Tyler (Cain) alors qu'il pouvait finir seul l'action de la gagne. Juste avant c'est Ebi (Ere) qui prend un shoot à 3 points alors qu'il doit jouer en pénétration. A ce moment-là, comme à Chalon, on a perdu aussi Antywane (Robinson) sorti encore pour des crampes. Cela continue et on doit faire face à tout cela. Le MSB était vraiment prenable ce soir mais on laisse filer la possibilité de remonter au classement."




David Denave s'en veut de ne pas avoir été au bout de son action sur la dernière possession paloise © Eric Traversié

David Denave 
: "Après ce match, il y a à la fois de la colère, de la frustration et de l'amertume. On est déçu car on a plutôt bien respecté les plans fixés avant la rencontre. On est dans le match, on est devant au score mais on laisse filer notre adversaire à la fin. C'est un problème récurrent qu'on essaye pourtant de résoudre. A titre personnel, je m'en veux car sur la dernière action je peux y aller seul alors que je cherche Tyler à l'intérieur. Le MSB était à notre portée, tout comme Chalon lors de notre dernier déplacement. Le problème est qu'on arrive à chaque fois à prendre un peu d'avance mais on ne fait pas un trou suffisant et au final on remet en confiance nos adversaires.Il va falloir vite se concentrer à nouveau car face à Cholet on n'a pas le droit à l'erreur."


Charles Bronchard
:" Je ne pense pas que les scénarios précédents influencent la fin de ce match car quand on est sur le parquet on n'a pas le temps de penser à tout cela. Je crois qu'on manque cruellement de lucidité en fin de partie pour espérer s'imposer.  Eito a tué le match avec des gros shoots en fin de possession à 8 mètres et cela nous a fait mal psychologiquement. On a ensuite manqué de discipline et oublié le collectif alors qu'on venait de livrer une grosse bataille. Il ne faut pas résumer ce match uniquement au final car il y a aussi plein de petits détails tout au long de la partie qui coûtent cher à l'arrivée. Tout n'a pas été négatif quand même. Ce n'est pas maintenant qu'il faut baisser les bras. C'est difficile car on a deux nouveaux joueurs à intégrer, on a l'impression de reprendre tout à zéro à chaque fois alors même si on est en retard, on ne va pas lâcher, on va se battre et c'est maintenant qu'on a besoin du soutien de tous."


logo villePau logo cclacq logo PA logo aquitaine on logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau