Les Palois n'y arrivent plus..flamboyants en début de championnat (5 victoires lors des 7 premières journées) ils se sont inclinés à 6 reprises lors des 8 dernières rencontres de Pro A. Mercredi soir au Portel, l'Elan a beaucoup subi et si l'écart final n'est que de 8 longueurs (77-69) c'est qu'à l'instar du match face au CCRB, les Béarnais ont su réagir en toute fin de match pour limiter la casse. Cette 8ème défaite de la saison fait reculer l'Elan Béarnais au 12ème rang du classement général de la Pro A. Souhaitons que la trêve fasse du bien à une équipe en proie au doute.

Gagner au Chaudron n'est jamais chose aisée mais si on n'y met pas tous les ingrédients que sont la détermination, l'énergie et l'abnégation, alors la mission devient juste impossible. Les Palois en ont fait les frais face à des Portelois avides de succès après 5 revers consécutifs. Les deux équipes manquent un peu d'adresse en début de match. Le pivot US Frank Hassell se montre d'entrée ultra-dominant sous les cercles (6 pts et 6 rbds en 6 minutes) mais en face Elie Okobo est aussi très efficace (16-17, 10e). Kyan Anderson par deux fois et Taqwa Pinero font mouche derrière l'arc et c'est bien l'Elan qui creuse le 1er écart du match (21-30, 13e). En sortie de temps-mort, les locaux passent un 11-0 toujours sous l'impulsion d'Hassell (18 pts, 14 rbds à la pause) et l'Elan ne retourne aux vestiaires qu'avec un petit point d'avance (36-37, 20e). Dominés au rebond (19 prises contre 28 pour l'ESSM qui accumule les deuxièmes chances), les Palois n'affichent que 38% d'adresse générale mais ne gaspillent cependant pas les munitions (3 balles perdues à la MT).

chaudronreac

La rencontre bascule à la 25ème minute de jeu lorsque Hassel à 2 points puis Carter sur tir primé, permettent aux Portelois de reprendre les commandes du match (48-46, 25e). L'Elan va encaisser un 19-2 en 5 minutes, perdant toute sa fluidité en attaque. La dernière action de ce quart, version trou noir, est symbolique : Golden passe au beau milieu de 4 palois amorphes dans la peinture pour rajouter  2 points avec la planche au buzzer (62-48, 30e). L'Elan, par inconstance, vient à nouveau de laisser filer une rencontre qui semblait à sa portée.

Les Palois, s'appuyant sur un Vitalis Chikoko à nouveau très propre (12 pts, 9 rbds, 20 d'éval) vont alors se battre pour tenter de revenir, mais en vain, Hassell garnissant un peu plus une ligne de stats exceptionnelle (32 pts, 22 rbds, 44 d'éval). Au final, l'Elan n'aura perdu qu'un seul quart (le 3ème) ce mercredi soir, mais avec un 26-11 encaissé lors de cette période, le trou d'air était trop important pour espérer renverser la vapeur (77-69). Le Portel se rassure au contraire d'un Elan plutôt inquiétant à l'heure du break hivernal.