FAN

expérience

ebplo 75 - 78 boulognelevallois1

Hamady Ndiaye 

On a les mêmes problèmes depuis le début de la saison, on ne va pas se mentir et dire qu’il y a quelque chose de nouveau qui se passe. On commence mal le 3ème quart-temps et ce n’est pas la première fois que ça nous arrive. On joue bien en première mi-temps avec la balle qui tourne, du pivot au meneur, tout le monde marque puis en deuxième période, certains ne la voient plus. Ce soir, on aurait pu, on aurait dû, prendre le match, mais nous nous sommes laissé faire. Avant Limoges, nous étions tous ensemble, on se sentait comme une très bonne équipe, mais il y a eu un déclic, à un moment donné. Il te manque quelque chose, c'est cette confiance qui manque entre joueurs. Cela arrive à beaucoup d'équipes, nous ne sommes pas les seuls.Il faut être honnête et on doit très vite régler ces choses. Nous sommes des hommes et nous ne devrions pas avoir ces problèmes à ce moment de la saison. Tout le monde le sait, je suis là pour gagner, que je touche la balle ou pas. La victoire est tout ce qui compte. Ne pas percevoir le concept de se battre et de jouer tous ensemble, c’est décevant. J’ai l’impression de redire la même chose qu'en octobre. C'est de l'agacement même. Maintenant, on a une chance qui arrive très prochainement (la finale de Coupe, Ndlr) et c’est un appel à se réveiller. Pour moi, j’appelle mes coéquipiers, toute l’équipe à se regarder dans le miroir et à se dire la vérité et sa battre les uns pour les autres. On est une équipe, une personne même j'ai envie de dire. Si on n’arrive pas à gagner samedi, on nous oublie dimanche et ce n’est pas ce que j’ai envie de vivre. J'ai de l'espoir, je sais ce que nous sommes capables de bien faire, nous sommes arrivés en finale et ce n’est pas un hasard. On a de très bons joueurs et j’ai confiance en mes coéquipiers mais il est temps de se remettre en question et de vouloir se battre les uns pour les autres. Cela fait un moment que je gardais cela pour moi mais ce soir, j'ai pris la parole dans le vestiaire et j'ai dit ce que j'avais à dire. Je ne compte plus reparler d'ici la fin de saison. Il est temps de faire les choses comme il se doit, c'est une question de respect les uns envers les autres. 

800ndiayenanterre
Hamady Ndiaye : J’appelle mes coéquipiers et toute l’équipe à se regarder dans le miroir et à se dire la vérité ©Eric Traversié

 Eric Bartecheky 

À chaque fois, cela se joue à peu, nous sommes dans les matches et il n'y a pas que des mauvais trucs mais on a retrouvé des problèmes, que ce soit de discours, d'atmosphère ou de jeu tout simplement, qui avaient été identifiés depuis le début de la saison. On connaît un équilibre d'équipe particulier. Les gens ne se rendent pas compte, car si on a eu le mérite de faire notre série de victoires, j'étais à des années-lumière de penser qu'on pourrait le faire, du fait de ces difficultés. Hamady a eu un discours dans le vestiaire qui a été excellent, je n'aurais pas pu dire mieux. Il a complètement raison dans le sens où ces problèmes, nous les avons depuis le début de la saison. On a malgré tout réussi à surmonter tout ça pour être dans cette partie du classement et ce n'est pas maintenant que nous allons pouvoir révolutionner les choses. Il faut accepter l'identité de cette équipe et il faut faire au mieux. Nous avons l’échéance de la finale samedi, ce n’est pas une chose que l’on vit fréquemment dans une carrière. Les personnes de l’extérieur pensent que nous sommes une équipe du  Top 4, il faut arrêter de rêver. On va essayer de finir le plus haut possible. On n'a jamais vécu une série de trois défaites de suite et, à la vue de notre calendrier, on sait que ça va être difficile, mais on va s’accrocher. Si on veut espérer quelque chose de plus grand pour finir la saison, il va falloir mettre le mouchoir sur les égos, avoir tous les joueurs concentrés, efficaces et qui commettent le moins d'erreurs possibles. On ne peut pas gagner à chaque fois en comptant uniquement sur les exploits de Brandon, sur ses tirs à trois points à la fin par exemple. On doit être dans le match dès le départ, prendre l'avantage et de ne pas subir d’éclat comme ce soir. 

Vidéo

Statistiques

Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Dominique Archie ● 17 6 2 - 7 29 2 - 6 33 0 - 0 - 0 4 4 0 0 1 0 2 2 1 4
Vitalis Chikoko ● 24 16 8 - 11 73 0 - 0 - 0 - 1 0 1 3 4 0 2 1 0 3 1 1 16
Gregor Hrovat ● 35 7 3 - 9 33 1 - 5 20 0 - 0 - 1 1 2 0 0 4 0 3 4 2 4
Brandon Jefferson ● 34 22 7 - 17 41 4 - 10 40 4 - 4 100 1 5 6 2 0 6 1 2 3 6 23
Giovan Oniangue ● 18 3 1 - 1 100 1 - 1 100 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 1 3 2 0 1
Gerald Ayayi 9 2 1 - 2 50 0 - 1 0 0 - 0 - 0 0 0 0 0 2 0 1 1 0 2
Justin Bibbins 21 12 3 - 6 50 2 - 3 67 4 - 4 100 2 2 4 1 0 6 0 0 3 6 19
Marc-Olivier Lasserre 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jérémy Leloup 11 0 0 - 3 0 0 - 2 0 0 - 0 - 0 1 1 0 0 2 1 1 3 0 0
Milanese Fabio 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Hamady Ndiaye 15 7 3 - 3 100 0 - 0 - 1 - 3 33 1 2 3 0 2 0 0 1 0 3 9
Sane Landing 11 0 0 - 3 0 0 - 2 0 0 - 0 - 0 2 2 0 1 0 0 0 2 2 0
EQUIPE 200 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 0 0 2 0 0 0
TOTAL 7528 - 624510 - 30339 - 1275921303522316222182
Nanterre
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Chris Horton ● 26 4 2 - 7 29 0 - 0 - 0 - 0 - 3 6 9 2 2 1 1 2 1 0 10
Adam Mokoka ● 22 11 4 - 12 33 0 - 5 0 3 - 4 75 2 2 4 1 0 0 1 2 4 3 5
Bastien Pinault ● 25 14 5 - 7 71 3 - 4 75 1 - 1 100 1 2 3 0 0 1 0 2 2 0 14
Jeremy Senglin ● 29 8 3 - 7 43 1 - 4 25 1 - 4 25 0 4 4 0 0 5 1 1 2 6 10
Tom Wimbush ● 37 17 5 - 9 56 2 - 5 40 5 - 5 100 3 3 6 1 0 3 3 4 3 6 21
Lucas Dussoulier 3 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 1 1 0 1 0 0 0 1 0 2
Samuel Eyango Dingo 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Luke Fischer 13 11 5 - 8 63 0 - 1 0 1 - 2 50 1 3 4 0 0 0 2 1 2 1 12
Nick Johnson 24 5 1 - 3 33 1 - 1 100 2 - 2 100 1 2 3 1 0 6 1 1 3 3 12
Benjamin Sene 18 8 3 - 5 60 1 - 2 50 1 - 1 100 0 1 1 0 0 3 1 1 3 2 10
Vyacheslav Bobrov 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
EQUIPE 200 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 0 0 2 0 0 0
TOTAL 7828 - 58488 - 223614 - 197411263753191016212196