ebplo 75 - 73 msb

Réactions

Laurent Vila : "On avait basé le match sur l’attitude défensive, la pression, l’intensité, d'un pour les stopper et de deux pour les user et en fait sur la première mi-temps, on les regarde jouer. En tout cas, on ne met pas l’intensité qu’il faut, même si on essaye. Ils font leur match, ils scorent 46 points au cours de ce 1er acte, c’est énorme.  Même en attaque, on a des occasions de scorer, des choses plutôt faciles et on ne le fait pas alors il y avait une attitude à retrouver, un mental à développer lors de la deuxième mi-temps. Même si cela a été difficile parce qu’on a toujours eu une dizaine de points de retard, on a réussi à basculer à la fin avec un bon dernier quart-temps défensif premièrement, et des opportunités de jeu rapide et de tirs à trois points. Bien entendu, cela fait la différence sur la fin. On est heureux de gagner le match, de ce scénario. On sait aussi qu’il faut faire mieux, en matière de qualité du jeu, que ce soit dès l’entame, mais aussi en cours de rencontre lors des adaptations à avoir.
Ce qui est intéressant, c’est le travail qu’on a fait sur Cobbs, qui est habituellement le meilleur scoreur de l’équipe. Aujourd’hui il a plutôt temporisé le jeu. Ils étaient diminués mais ils ont joué le coup pour être devant pendant 40 minutes et cela a failli le faire pour eux. C’est vraiment très bien d’avoir gardé cet état d’esprit, cette détermination jusqu’à la fin, très bien d’avoir réussi ce job défensif pour les user jusqu’au bout et d’être passé devant. C'est finalement le meilleur scénario qui puisse arriver : une très belle victoire, très importante dans cette course aux playoffs."

Yannick Bokolo : "On a mal commencé. On était en recherche de rythme en défense, en courant après le score. Le bon point c'est de ne pas avoir lâché. Je ne vais pas dire que c'est plus simple quand on est derrière mais je pense qu' ils ont voulu gérer et nous on a continué à maintenir la pression sur eux. A un moment donné, cela bascule du bon côté quand tu as la chance d'évoluer à domicile avec le soutien du public. Sur chaque rebond qu'on prenait, on voyait les supporters debout, cela a aussi joué. Ils nous ont portés ce soir. Même si le Mans était diminué - j'espère d'ailleurs que ce n'est pas très grave pour Tarpey - on a vu quand même qu'on pouvait rivaliser alors qu'on n' était pas forcément bien dans nos bases. Cette victoire peut être un déclic positif pour le mental. On ne regarde pas le classement, on se dit juste que chaque match est important."

Alain Koffi : "Ils ont exploité leur intérieur Fall qui était dominant et on n'a pas trouvé de solution pour l'arrêter en première mi-temps. C'était vraiment compliqué, d'autant qu'on n'avait pas d'énergie. Je pense que le fait qu'Elie ne soit pas là (le jeune Palois, malade cette semaine, était très diminué et n'a joué que 13 minutes) lui qui est notre maître à jouer dès le départ, cela a changé notre routine. On a su rester dans le match, rester à une dizaine de points et trouver la solution en deuxième mi-temps, en montant notre niveau défensif et après on a su mettre les paniers qu’il fallait. C'était le discours de Laurent (Vila) à la mi-temps qui nous a dit de ne pas lâcher. Sur la dernière action, on va dire c’est de la chance parce que Cobbs est vraiment tout seul..Sincèrement je n'ai pas compris. je pense qu'il s'est précipité et n'a pas fini son geste car il pensait ne pas avoir assez de temps car un joueur de sa trempe ne manque pas ça. Maintenant, on est heureux et on prend la victoire. C'était super important de gagner avant la nouvelle réception de Gravelines. Gardons cette dynanique."

reacmsb1
Yannick Bokolo et les Palois viennent de signer 8 victoires lors des 10 dernières journées :
une formidable série qui leur permet de croire au top 8 en fin de saison régulière
©Sébastien Arnouts

Antoine Eïto : "La première chose, c'est Terry (Tarpey) : ça pique, en tant qu'homme, car on n'aime jamais voir cela sur un terrain de basket. ça fait chier car Will, DJ, maintenant Terry....faut que cela s'arrête au bout d'un moment. Heureusement qu'on avait ces quelques victoires d'avance...Terry, c'est un super coéquipier et puis avec la saison qu'il réalise....j'espère me tromper et qu'on le reverra dès la semaine prochaine sur les parquets. Avec Terry en plus, avec l'intensité qu'on a su mettre ce soir, je pense qu'on le prend ce match. Même avec toute la bonne volonté du monde, nous sommes quand même tous un peu crâmés à la fin, que ce soit Chris (Lofton), Justin (Cobbs) ou moi et on manque de lucidité dans ce dernier quart. Avant cela, c'était propre. Et puis, il y a un truc qui change le momentum complet. Il y a une action précise où Justin se fait vraiment balancer, il y a faute et derrière cela joue, 3 points...d'un panier ou de deux lancers, tu en prends trois et cela change beaucoup de choses. Ce n'est pas normal. Les gens vont rigoler en disant qu'encore une fois, Le Mans, Eïto, les arbitres....Ils méritent leur victoire, on a eu un trou avec toutes les circonstances qu'on connait mais ce moment-là, il est vachement important. Justin paye peut-être sa réputation mais je trouve cela ridicule.Cela fout les boules car contrairement à notre dernière sortie où on avait fait preuve de suffisance, là on a donné ce qu'il fallait, on était un peu en mission."

Eric Bartecheky : "J'ai un sentiment partagé à l'issue de ce match. Il y a beaucoup de déception car on avait ce match en main. On a été tout de suite dans le combat, en parvenant à maintenir l'Elan à 36 points à la mi-temps et en conservant notre avance jusqu'à l'entame du 4ème quart-temps dans des conditions difficiles avec Will Yeguete et DJ Stephens blessés, un pigiste arrivé il y a 3 jours et la perte de Terry Tarpey très tôt dans la rencontre. Dans le comportement et la combativité, les gars ont été héroïques. A la fin il y a des erreurs, des balles perdues par manque de lucidité car on avait fait beaucoup d'efforts avant. L'Elan a fait aussi pas mal d'erreurs où on se retrouve avec des shoots ouverts mais ce soir on est à 20% à 3 points (4/20). Tout cela additionné fait qu'on donne du jeu rapide à l'adversaire, on fait des erreurs en défense qui leur permettent de revenir. Voilà, c'est comme ça. On a la balle c'est vrai pour la prolongation mais c'est bien avant qu'il aurait fallu gagner le match. C'est dans les 5 dernières minutes qu'il aurait fallu faire preuve de plus de maîtrise. Au-delà de la défaite, c'est plus une inquiétude dans la situation dans laquelle on est. J'espère qu'on va retrouver DJ Stephens pour mardi car le prochain match arrive vite. La blessure de Terry (Tarpey) est vraiment préjudiciable. C'est vraiment un moment difficile pour nous. Aujourd'hui, il faut assurer avant tout les victoires qui nous manquent pour participer aux playoffs avant de viser plus haut."

Vidéo

Statistiques

Pau-Lacq-Orthez
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSPDINBPFAUTESEV
ODTCTFTEFPR
5Anderson Kyan27166-1154.52-5402-210001106022316
34Koffi Alain29166-1154.50-004-58012300001413
21Bokolo Yannick2131-2501-11000-002350111128
7Pinero Taqwa2642-728.60-500-000770311119
23Chikoko Vitalis1963-6500-000-000331103105
4Cavaliere Léopold1900-100-000-001230021113
30Horton Ken29167-1546.72-7290-2014514202118
0Okobo Elie1373-5600-201-11000220404117
40Larribau Damien000-000-000-000000000000
88Daval-Braquet Thibault000-000-000-000000000000
1Dowe Chris1771-4250-005-51001230022157
TOTAL2007529-6246.85-202512-158082634219814111886
Le Mans
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSPDINBPFAUTESEV
ODTCTFTEFPR
11Tarpey Terry731-2500-001-11001231000216
3Cobbs Justin3493-1127.31-3332-21001010212323
19Fall Youssoupha27178-10800-101-1100381100223126
8Eito Antoine2321-5200-400-000330610148
24Travis Romeo37219-2142.90-103-310014505333219
4Lofton Chris2021-5200-300-001120011200
1Riley Mykal36135-1145.53-8380-0036914241119
12Morin Yannis1663-6500-000-001121001305
0Zero Junior000-000-000-000000000000
30Nzita Mathieu000-000-000-000000000000
TOTAL2007331-7143.74-20207-71001227393171014181186