ebplo 99  - 86 Chalon2

Réactions

Petr Cornelie : Je pense qu’on a fait un match sérieux, en prenant de l’avance assez tôt. On a réussi à faire le match qu'il fallait, en étant jamais trop inquiétés et ça c’est très positif. On voulait la victoire, on l'a eue. Cela fait une victoire de plus dans la série actuelle. Quand on repense à notre situation très compliquée il y a quelques mois, voire quelques semaines, c'est vrai qu'on ne peut qu'être content de cette fin de saison. On a travaillé, il y a eu beaucoup d'intensité qui a été mis lors des entraînements ou des matches et aujourd'hui on est satisfait que cela se traduise par des victoires. On a montré qu'on pouvait avoir une cohésion défensive. Maintenant il reste 3 matches. On voit la fin qui approche avec la saison qui a été extrêmement longue et riche en rebondissements aussi. Je pense que là, il y a beaucoup de joueurs qui commencent à être fatigués, pas que chez nous d’ailleurs, que ce soit physiquement ou mentalement. Cela va faire du bien que ça s'arrête à un moment donné. Il faut rester sérieux et pour éviter de se blesser surtout, il faut jouer les matches à fond. On doit laisser une bonne image et faire le job jusqu’au bout.

 petr800
18 pts et 7 rbds pour Petr Cornelie, qui a beaucoup joué (35 min) face à l'Elan Chalon ©Eric Traversié

CJ Williams : A chaque match cette saison mes coéquipiers m'ont demandé d'être agressif sachant que je pouvais apporter au groupe mais à mon avis, je n'ai pas assez apporté justement.  Même ce soir, je pouvais mieux faire car j'ai manqué le lay-up qui aurait permis à Justin de disposer de 10 passes décisives ! mes coéquipiers ont toujours gardé confiance en moi et chacun a fait le job. Ils ont su me trouver et comme on dit, ce soir, c'était mon soir. Avec l'équipe que l'on a maintenant, cela peut être le soir de n'importe quel joueur. Là je me suis senti bien, tout de suite en rythme et pour un shooteur, quand les sensations sont bonnes, le cercle te semble de plus en plus large. J'avais déjà inscrit 9 tirs primés au cours d'un match en G-League il y a 3 ans mais pas forcément avec un pourcentage de réussite aussi élevé. Au soir de Nanterre, après cette défaite terrible, nous nous sommes regardés dans la glace et nous nous sommes demandés ce que nous voulions pour la fin de saison. Nous ne voulions pas que ce groupe soit celui qui fasse tomber l'Elan en deuxième division alors nous nous sommes battus le plus férocement possible. On a joué ensemble, avec intelligence. J'ai essayé d'apporter mon côté positif, ma patience aussi. Nous n'avons pas fini le travail, il reste trois matches. On veut finir de la meilleure façon possible. 

cj800
31 points à 8/10 derrière l'arc : CJ Williams était en feu dimanche au Palais ! ©Eric Traversié

Eric Bartecheky : Ça n’a pas été facile, même si on a réussi à être devant et creuser un écart assez conséquent. Je savais que cette équipe, que l’on avait vu jouer sur les matches précédents, ne lâchait rien et qu'elle pouvait revenir. C'est une équipe accrocheuse qui peut poser des problèmes de par son côté un peu atypique. Ils jouent petit, avec deux postes 4 et cela nous a posé des problèmes car ce n'est pas facile à défendre. Heureusement qu'ils n'ont pas eu un pourcentage de réussite à 3 points plus élevé (31%) car cela n'aurait pas été le même match. De notre côté, on a la chance d'afficher un pourcentage à 58% à 3 points, ce qui est assez impressionnant, avec la réussite de CJ Williams notamment et de toute l'équipe. Bibbins a effectué une rentrée et une deuxième mi-temps capitales. Il a créé  tous les décalages, les shoots ouverts de CJ, c'est lui.  Déjà, le match dernier il avait fait une grosse prestation. Heureusement qu’on l’a eu, parce que cela aurait été encore plus difficile.

800eric
Eric Bartecheky a réussi sa mission sauvetage à la tête de l'Elan Béarnais. Un come-back réussi ! ©Eric Traversié

Vidéo

Statistiques

Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Hamady Ndiaye ● 16 4 2 - 3 67 0 - 0 - 0 - 2 0 1 2 3 0 0 0 0 1 2 1 3
Petr Cornelie ● 35 18 6 - 9 67 1 - 2 50 5 - 5 100 2 5 7 0 0 4 1 5 1 6 22
CJ Williams ● 32 31 9 - 14 64 8 - 10 80 5 - 6 83 2 3 5 1 0 0 1 2 2 4 30
Jay Threatt ● 12 0 0 - 2 0 0 - 2 0 0 - 0 - 1 0 1 0 0 2 0 3 1 0 -2
Gerald Ayayi ● 10 5 2 - 3 67 1 - 2 50 0 - 0 - 0 1 1 0 0 1 0 0 3 1 6
Jérémy Leloup 18 5 2 - 3 67 0 - 0 - 1 - 1 100 0 3 3 0 0 2 3 1 5 1 11
Justin Bibbins 29 20 6 - 10 60 2 - 4 50 6 - 6 100 0 5 5 0 2 9 3 0 1 5 33
Ioannis Kouzeloglou 8 0 0 - 1 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 1 0 1 1 0 1
Digué Diawara 11 10 4 - 8 50 2 - 3 67 0 - 0 - 1 0 1 0 0 0 0 0 2 1 7
Remi Lesca 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Vincent Sanford 29 6 2 - 8 25 1 - 3 33 1 - 2 50 0 3 3 0 1 6 2 1 2 2 9
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2009933 - 615415 - 265818 - 228292736132510142021122
Chalon/Saône
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Sean Armand ● 32 28 11 - 15 73 4 - 8 50 2 - 2 100 2 2 4 0 0 3 1 5 3 4 27
Martins Meiers ● 10 7 3 - 5 60 0 - 0 - 1 - 3 33 2 1 3 0 0 0 0 0 3 2 6
Assane Ndoye ● 26 10 4 - 7 57 0 - 2 0 2 - 2 100 1 5 6 1 0 0 2 3 1 3 13
Mickael Gelabale ● 31 2 1 - 5 20 0 - 4 0 0 - 0 - 2 3 5 0 0 1 1 0 2 2 5
Garrett Sim ● 34 8 3 - 11 27 2 - 8 25 0 - 0 - 1 1 2 0 0 4 1 2 3 0 5
Iroegbu Ike 20 12 4 - 8 50 2 - 4 50 2 - 3 67 1 2 3 0 0 3 0 0 1 5 13
Myles Hesson 22 12 3 - 8 38 2 - 5 40 4 - 4 100 2 4 6 1 0 2 1 2 4 3 15
Rafi Menco 21 7 3 - 8 38 1 - 4 25 0 - 0 - 1 1 2 1 1 0 0 1 4 1 4
Babacar Niasse 4 0 0 - 2 0 0 - 1 0 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2
Yvann Mbaya 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2008632 - 694611 - 363111 - 14791221333113613212088