ebplo 90 - 81 Le Mans

Réactions

Antoine Eito : Je n’ai pas envie de dire de bêtises, parce que j’ai beaucoup de frustration en moi. Qu’est-ce que je peux dire ? C’est rare que je n’arrive pas trop à analyser les choses, ça pique un peu. On doit gagner avant la prolongation parce qu’on est à +3 et il reste 0.8 secondes à jouer et on fait faute sur un tir à 3 points. On est tous dans le même bateau mais c’est vrai que c’est très frustrant de se dire qu’on a le match, on fait ce qu’il faut et.... On a eu des hauts et des bas, mais comme eux d’ailleurs. On est des joueurs expérimentés, il faut qu’on arrive à faire mieux et encore une fois je reste très solidaire de tous mes coéquipiers. J’aurais pu faire la même erreur en étant sur le terrain, que ce soit très clair. Je dis "on", je ne pointerais personne du doigt parce qu’on a une vraie équipe, qui est plaisante et c’est d’autant plus frustrant.( à propos du contexte actuel) Ce n’est pas plaisant de jouer dans une salle vide, que ce soit ici ou n’importe où.

Elric Delord (coach MSB) : Nous ne sommes toujours pas à 100%. On a manqué de réussite là où eux en ont eu un peu plus. On est 4 jours après la reprise. La prestation n’a rien à voir avec samedi dernier mais il manque encore deux, trois choses pour revenir à ce qu’on sait faire. Je pense que quand on a 9 points d’avance, on sort de notre plan de jeu alors qu'il fonctionnait très bien et qu'on posait de gros soucis à Pau, même si nous n'avions pas toujours pu conclure. Shannon Evans, c’est un joueur talentueux qui a une capacité à mettre des points. On savait qu’à un moment il allait prendre le match à son compte et essayer de scorer. On lui a rendu la vie dure mais il a su mettre des paniers difficiles.

Jérémy Leloup : On est passé un peu par tous les états. En deuxième mi-temps, ils ont eu une période d’euphorie où ils ont mis des tirs à 3 points par des joueurs qu’on n’avait pas vus en première mi-temps. C’est aussi de notre faute, parce qu’on n’a pas communiqué sur certaines défenses et on a laissé des tirs ouverts . On n’a pas paniqué, on est restés concentrés sur ce qu’on devait faire, en essayant de revenir tranquillement parce qu’on était qu'à -10 au début du 4ème quart temps. Il restait encore 8 minutes à jouer, c’est long et on a su revenir petit à petit, faire les stops nécessaires. On arrive à arracher la prolongation et derrière on met un petit coup de collier qui nous permet de gagner le match. Tout le monde a été présent défensivement et on a su gagner des ballons. On aurait pu lâcher l’affaire, on ne l’a pas fait, c’est important pour nous, l’état d’esprit est vraiment bon. Il faut qu’on continue dans ce registre pour avancer. C’est une belle victoire avec un bon état d’esprit. Tout le monde a apporté de l’énergie et c’est important pour les têtes, pour ce qui se passe en ce moment.

Leloup800x450©Eric Traversié

Shannon Evans : C’était un match difficile pour les deux équipes. Nous avons plié c'est vrai mais on a su rester concentrés tout au long du match, sans jamais se désunir, en jouant toujours en équipe. On a la chance d’avoir des leaders, des joueurs expérimentés qui ont su prendre la bonne décision dans les moments clés de ce match. (à propos de ses trois lancers-francs réussis pour arracher la prolongation) j'aime ces moments-là. Je joue aussi pour vivre ça. J'ai su rester calme parce que cela fait longtemps que je travaille maintenant et m'entraine pour cela. C'est plaisant de pouvoir se mesurer à des bons arrières et meneurs comme il peut y en avoir dans cette ligue française.

Laurent Vila : Quand on gagne à la fin d’un match comme ça, on est très content de voir l’issue et on se remémore tout ce qui a été bien fait et notamment cette énergie et cette combativité, qui fait qu’on a laissé cette équipe du Mans avec tout son talent à 71 points à l’issue des 40 premières minutes et avec un faible pourcentage à l'intérieur. C’est une vraie performance défensive, j’ai beaucoup de satisfaction de ce côté-là, sur cet engagement et l’état d’esprit qui nous permet de ne rien lâcher jusqu’au bout et de faire ainsi ce retour gagnant en prolongation. On revient de loin sur la fin de match mais en prolongation, on a bien ciblé ce qu'il fallait faire pour être efficaces et on marque beaucoup de points. Peut-être qu’ils passent à côté de quelque chose dans leurs têtes et il y a le coup de mou qui arrive. On a encore une grosse marge de progression quand je vois l’ensemble des possessions où l’on peut mieux diriger le jeu. Cela nous permet de voir les progrès à faire sur l’avenir. (à propos de l'association sur le parquet d'Ousmane Drame et d'Hamady Ndiaye) On a voulu laisser les intérieurs jouer entre eux pour compresser le jeu, ça nous a permis de toucher des ballons et gêner des shoots. Cela s'est avéré payant car bien exécuté. On a su s'adapter à l'adversaire. Ce que je retiens, c'est cette belle victoire et l'engagement affiché.

Vidéo

Statistiques

Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Jérémy Leloup ● 42 14 6 - 9 67 2 - 5 40 0 - 1 0 1 3 4 0 0 1 5 3 4 2 17
Shannon Evans ● 34 27 7 - 16 44 2 - 5 40 11 - 11 100 2 1 3 1 1 11 0 1 3 9 32
Petr Cornelie ● 29 7 3 - 7 43 0 - 2 0 1 - 2 50 1 7 8 0 0 1 0 2 5 5 9
Vincent Sanford ● 38 14 6 - 13 46 2 - 4 50 0 - 0 - 1 1 2 0 1 4 2 4 2 0 11
Ousmane Drame ● 31 9 3 - 9 33 0 - 3 0 3 - 3 100 3 10 13 1 1 0 1 5 4 4 13
Hassane Gueye 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Hamady Ndiaye 18 13 6 - 7 86 0 - 0 - 1 - 2 50 4 1 5 1 0 0 0 0 0 1 17
Digué Diawara 12 2 1 - 5 20 0 - 1 0 0 - 0 - 2 1 3 0 2 0 0 1 1 1 0
Remi Lesca 11 0 0 - 4 0 0 - 2 0 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 -5
Gerald Ayayi 10 4 1 - 3 33 0 - 1 0 2 - 3 67 1 2 3 0 0 2 2 1 1 1 7
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 1 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2259033 - 73456 - 232618 - 2282182745351910192124101
Le Mans
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Kaza Kajami-Keane ● 29 12 4 - 7 57 1 - 2 50 3 - 3 100 0 1 1 0 0 3 0 2 5 3 11
Terry Tarpey ● 31 8 3 - 7 43 0 - 1 0 2 - 2 100 1 6 7 2 0 0 1 2 2 2 12
Scott Bamforth ● 33 15 4 - 10 40 3 - 8 38 4 - 4 100 0 1 1 0 0 1 3 2 2 5 12
Ovie Soko ● 23 6 2 - 12 17 0 - 1 0 2 - 2 100 6 5 11 1 3 2 2 5 5 2 7
Williams Narace ● 23 11 3 - 7 43 1 - 2 50 4 - 5 80 3 2 5 0 0 0 0 2 2 4 9
Koffi Alain 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Antoine Eito 16 9 3 - 6 50 3 - 6 50 0 - 0 - 0 3 3 0 0 3 0 1 1 0 11
Valentin Bigote 19 6 2 - 7 29 2 - 3 67 0 - 0 - 1 0 1 0 0 2 0 3 1 2 1
Egidijus Mockevicius 20 3 1 - 2 50 0 - 1 0 1 - 2 50 1 2 3 0 0 1 1 4 4 3 2
Kenny Baptiste 8 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 1 0 0 2 0 1
Vitto Brown 23 11 4 - 10 40 3 - 5 60 0 - 0 - 1 2 3 2 0 1 0 1 2 0 10
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 1 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2258126 - 683813 - 294516 - 18891423375314722262176