ebplo 98  -  57 SIG

Réactions

Ali Traoré :

"Il y avait une véritable différence de vitesse dans le jeu, dans l’exécution, en défense comme en attaque. J’avais l’impression qu’ils étaient deux fois plus rapides que nous, tout simplement. Ils étaient prêts à faire un gros match. C’est une défaite qui fait très mal, elle est honteuse, plus de 40 points devant la France entière. Je ne sais pas qu'elles en seront les conséquences. (A propos de Vincent Collet) Qu’est-ce qu’il peut faire ? ce sont les joueurs qui jouent, ce n’est pas la faute de l’entraineur. On a un staff qui prépare bien les matches et c’est à nous d'exécuter, si on ne fait pas le travail, l’entraineur ne pourra rien faire. A un moment donné il est désabusé et je le comprends. Il ne va pas prendre le ballon pour jouer à notre place. J’ai vécu un peu tous les scénarios dans ma vie, des glorieux et des moins glorieux comme actuellement. J’espère que l 'on va réagir en compétiteur, en champion car on a des joueurs qui ont gagné des championnats, des trophées. La réaction est attendue dès mardi car on ne peut pas enchainer deux défaites comme ça."

Vincent Collet :

"Il y a une domination d’une équipe sur une autre qui est inexistante, voilà pourquoi il y a 40 points d’écart. Pau a fait un très grand match, dans l’intensité défensive  mais en étant également généreux tout au long des 40 minutes. En plus ils ont une réussite qui est très importante jusqu’aux tirs à trois points de Yannick Bokolo qui montre le symbole de la réussite. De notre côté, on a fait une entame courageuse, mais déjà on était très maladroits, nous étions à 3 sur 14 à la fin du premier quart. On a joué un quart-temps et malgré tout, on avait déjà du retard car on a même raté nos lancers-francs.  Il aurait fallu s’accrocher un peu plus mais après, on a baissé la tête au fur et à mesure.On savait dès la mi-temps que nous ne gagnerions pas ce match mais il fallait aussi essayer de revenir avec d’autres intentions, montrer d’autres choses, de quoi nous sommes capables. On la fait cinq, six minutes et puis à nouveau il y a une deuxième secousse et ils ont continué dans l’euphorie. Il y avait une énorme différence de vitesse, entre leur grosse agressivité et notre lenteur pour se démarquer, pour tout faire.  On  sent que l’enchainement des difficultés en limite certains et que pour d’autres, on n’est pas au niveau escompté, très clairement."

Léo Cavalière :

"Ce soir je pense que nous avons été bons presque pendant 40 minutes, ça relève de l’exploit car c’est quelque chose qui est très compliqué au basket. Je pense que ce sera un match référence pour un petit moment. On sait qu’ils sont dans une passe un peu compliquée mais je pense que tout simplement on a su apporter les bonnes réponses sur le terrain et les embêter. On avait à cœur de se racheter, notamment chez nous. On a eu des frissons à plusieurs reprises durant le match car l’ambiance était au top ! Je remercie tous les supporters ! Bon, ma plus belle victoire reste quand même celle face à Limoges à l'occasion du 100ème classico. Cette victoire contre Strasbourg est marquante mais celle à Gravelines de 30 points aussi. Voilà des choses qui n’arriveront pas souvent dans ma carrière. (A propos de Y. Fall) On a cherché des solutions et cela a plutôt bien marché dès le début. On a su apporter les bonnes réponses défensivement. J’avais une petite peur concernant un relâchement possible mais on voulait tous une belle victoire ce soir. (à propos de son duel avec F. Pietrus) J’ai beaucoup de respect pour Flo, c’est un joueur extraordinaire avec une très belle carrière. Je n’ai pas fait attention à lui, j’ai surtout fait attention à moi, à ma défense et à mon attaque."

sigreac1L' energizer Léo Cavalière au dunk devant Quentin Serron, impuissant :
l'image d'un match durant lequel l'Elan aura marché sur la SIG ©Eric Traversié

Donta Smith :

"Le coach attendait une réaction car nous n'avions pas été nous-mêmes contre Chalon et Limoges. A commencer par moi qui avait fait deux matches "horribles". Ce soir on s’est enfin retrouvés, on a montré plus d’agressivité. On a tout de suite bien fait circuler la balle entre nous, développant un véritable jeu collectif. On a acquis un bon rythme dès l’entame du match. Je n’ai pas vraiment de sentiment particulier par rapport au fait de gagner de façon aussi large, cela arrive parfois. L'important, c’était d'effectuer ce travail d’équipe, on a défendu et attaqué ensemble. Le gros point positif,  c’est notre défense, c'est ce qui nous a permis de faire une telle différence. En début de saison on a perdu des matches qu’on aurait dû gagner et nous pourrions être premiers aujourd'hui mais bon, la première ou la deuxième place, peu importe. On prouve que l’on peut aller très loin mais bon, l'important se situe après, avec les playoffs. On va évidemment essayer en premier lieu de finir le plus haut possible."

sig reac2
Donta Smith et les Palois ont repris de façon éclatante leur marche en avant ©Eric Traversié

 Laurent Vila : "Je retiens avant tout la réaction de l'équipe et la qualité de notre jeu. Je suis vraiment content de cette victoire. On a vu vraiment le visage de notre équipe et c'est ce qu'on a envie de voir tout le temps. Ce qui est plaisant, c'est de voir le travail défensif effectué avec notamment Fall qu' on a réussi à contenir pour la première fois depuis qu'on l'affrontre en championnat. On a bien joué aussi en attaque, le ballon a bien voyagé, c'est une prestation aboutie. On a gardé confiance en l'équipe. Ok, on peut avoir des bas chez les joueurs mais on sait qu'on dispose d'une équipe qui veut faire des grandes choses. On a aussi une demande de remise en question, moi-même déjà et de la part des joueurs mais dans un coin de leur tête, ils savaient ce qu'iils étaient capables de faire. Il nous fallait du rythme et c'est ce cumul des matches qui nous permet de l'avoir. Ce soir on n'a pas vu de doute mais de l'engagement et des certitudes dans les actions des joueurs avec un collectif qui se remet en place. C'est très bien de relancer une dynamique positive."

Vidéo

Statistiques

Pau-Lacq-Orthez
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSCONTRESPDINBPFAUTESEV
ODTPRCTFTEFPR
Harris C.J.19114-757.11-2502-2100022002202214
Smith Donta25135-862.51-2502-2100145004272214
Bokolo Yannick1072-21002-21001-25000000110428
Pinero Taqwa1731-714.31-7140-0003300100221
Keller Akos1552-8250-101-25012312010323
McConnell Mickey30208-1266.74-6670-00123006001325
Chikoko Vitalis1772-633.30-003-56002201102352
Cavaliere Léopold31114-757.11-11002-450459011202418
Diawara Digué22154-5802-21005-683011101300419
Choupas Yohan520-100-102-210000000100012
Daval-Braquet Thibault942-21000-000-0011200000216
Equipe000-000-000-0000000000000
TOTAL2009834-6552.312-245018-25728223024181192128112
Strasbourg
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSCONTRESPDINBPFAUTESEV
ODTPRCTFTEFPR
Pietrus Florent1700-100-000-0011220013501
Eddie Jarell2231-714.31-3330-000440200230-1
Fall Youssoupha2383-933.30-002-45053810026565
Traore Ali19125-955.60-002-450246101034411
Serron Quentin1631-4251-2500-0011200101002
Collins Mardy2162-728.60-202-210001100201313
Lang Nicolas25135-955.61-2502-2100123000003212
Green Mike2372-5401-4252-36700000512367
Nzeulie Jeremy2441-333.31-2501-25013400102314
Goulmy Quentin200-000-000-0000000000000
Beyhurst Ludovic810-100-101-2500000010111-1
000-000-000-0016700001000
Equipe000-000-000-0000000000000
TOTAL2005720-5536.45-163112-19631119304211421302143