FAN

expérience

Roanne 83  - 85 ebplo

Giovan Oniangue 

Nous sommes déçus et fiers à la fois. On pouvait rivaliser avec les grands en étant à deux points du match 5 et tout près d’aller titiller les Monégasques à Monaco. Aujourd’hui, je peux dire que je suis fier de ce que l’on a fait et du parcours que l’on a eu. Je pense que l’on a fait une belle saison malgré les hauts et les bas et c’est ça que l’on doit retenir. On a perdu beaucoup de ballons qui nous ont coûté très cher mais on est revenu, on a recollé au score et comme le dit Jérémy, c’est le résumé de notre saison. On a été très fort mentalement pour revenir et Brandon a pris ses responsabilités, on le voulait aussi, c’est un joueur capable de faire des choses incroyables et il l’a encore montré ce soir. Il n'y a pas de regret  mais un peu de frustration parce qu’on voulait faire encore mieux. On avait imaginé en début d’année, réaliser une bonne saison, du fait qu'on dispose d'un groupe expérimenté, mais de là à arriver en demi-finale et de perdre de peu comme ça face à Monaco, non, on n'y croyait pas. On a travaillé dur, on s’est bien préparé et on savait très bien que l’équipe allait progresser au fur et à mesure de la saison. On a su rester ensemble malgré ce qu’il s’est passé autour de nous. Le championnat de France progresse d’année en année, beaucoup de joueurs aujourd’hui respectent ce championnat. On savait que tout le monde rêvait d’une finale ASVEL / Monaco, mais nous justement, on a voulu challenger ces équipes-là, on a été motivé de jouer Boulogne-Levallois et Monaco. Maintenant oui, on savait que ça allait être des Playoffs difficiles et que l’ASVEL et Monaco allaient être favoris, mais je pense que l’on a joué notre partie comme il fallait. On tenait surtout remercier le public, car pendant ces playoffs et le reste de la saison, les supporters nous ont portés et beaucoup aidés. Ce soir, on a senti la ferveur et l’envie même une heure avant le match, on sentait déjà l’engouement du public.

800onianguemonaco4 
Giovan Oniangue et les Béarnais ont offert un dernier match de folie à leurs supporters
©Eric Traversié

Brandon Jefferson 

Ce fut une incroyable saison, personne ne nous voyait aller aussi loin avec une Coupe de France et une participation en demi-finale de playoffs en poussant Monaco au match 4. Ce soir les balles perdues dans le troisième quart-temps nous coûtent beaucoup car ils ont eu la possibilité de marquer ainsi sur jeu rapide. Ils ont beaucoup de joueurs talentueux. J'ai pris mes responsabilités, mes coéquipiers avaient confiance en moi et m'ont donné la balle. Le coach nous a dit de nous lâcher à la mi-temps, de mettre plus de vitesse et de folie dans notre jeu. Sur le dernier tir pour la gagne je me précipite un peu trop mais l'option du tir à trois points était voulue. On souhaitait gagner, sans passer par la prolongation. Nous avons eu des hauts et des bas mais nous avons toujours su rester soudés et nous nous sommes battus jusqu'au bout. Ce fut une longue saison mais je remercie tout le monde ici. Aujourd'hui, le club de Pau est respecté. 

Eric Bartecheky 

On sait que Monaco est une équipe qui, lors du troisième quart-temps, peut revenir très fort, défendre dur et nous n’avons pas réussi à marquer à ce moment-là. Ce quart nous fait très mal. Les joueurs se sont battus jusqu’au bout, on a essayé différentes lignes, jouer plus petits par exemple. Dans le dernier quart-temps, quand il reste 6, 7 minutes, l’idée était de se dire qu’il n’y avait pas de goal-average, rien à perdre. Il fallait qu'on lâche les chevaux et qu'on rende le match un peu fou/ La salle nous a aussi permis de le faire. On échoue de peu donc forcément, cela génère de la déception. Quelque part, on est déçu de s’arrêter-là, mais c’est bien de s’être arrêté dans ces conditions plutôt que de finir à -20 avec une domination de l’adversaire. On peut dire que c’est une fierté sur l’ensemble de la saison, on a eu des hauts et des bas, mais l’équipe a toujours montré beaucoup de caractère avec des joueurs très compétiteurs. On ne peut être que satisfait de la saison et que ce soit pour le club, les joueurs, le staff et le public, ce fut extraordinaire.

800bartochemonaco4Eric Bartecheky : On ne peut être que satisfait de la saison ©Eric Traversié  

Vidéo

Statistiques

Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Vitalis Chikoko ● 15 8 3 - 6 50 0 - 0 - 2 - 3 67 2 0 2 0 2 1 1 2 2 3 8
Gregor Hrovat ● 32 5 2 - 7 29 1 - 2 50 0 - 0 - 2 6 8 1 1 4 2 0 3 1 15
Brandon Jefferson ● 37 34 9 - 18 50 7 - 16 44 9 - 11 82 0 2 2 0 0 5 1 1 3 6 30
Jérémy Leloup ● 23 2 0 - 4 0 0 - 2 0 2 - 2 100 2 3 5 0 0 2 0 2 4 2 3
Giovan Oniangue ● 27 2 0 - 2 0 0 - 0 - 2 - 2 100 0 1 1 0 0 2 0 3 2 1 0
Gerald Ayayi 4 2 1 - 3 33 0 - 1 0 0 - 0 - 1 0 1 1 0 0 0 2 0 1 -1
Justin Bibbins 26 16 5 - 10 50 2 - 4 50 4 - 4 100 1 1 2 1 0 4 3 1 3 5 19
Marc-Olivier Lasserre 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Milanese Fabio 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Hamady Ndiaye 18 6 3 - 5 60 0 - 0 - 0 - 0 - 1 2 3 0 0 0 1 1 2 0 7
Sane Landing 17 8 3 - 5 60 2 - 4 50 0 - 0 - 1 0 1 0 0 1 0 1 0 2 7
Shahrvin Enzo 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
EQUIPE 200 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0
TOTAL 8326 - 604312 - 294119 - 22861118293319813192192
Monaco
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Ibrahima Fall Faye ● 13 4 1 - 1 100 0 - 0 - 2 - 2 100 3 2 5 0 1 1 0 2 3 1 9
Yakuba Ouattara ● 19 3 1 - 2 50 1 - 2 50 0 - 0 - 1 1 2 0 0 2 1 2 0 0 5
Donatas Motiejunas ● 14 9 4 - 7 57 1 - 2 50 0 - 0 - 2 1 3 0 1 0 1 1 2 1 10
Mike James ● 31 21 5 - 15 33 2 - 10 20 9 - 10 90 0 3 3 0 0 4 0 5 4 9 12
Dwayne Bacon ● 23 7 2 - 8 25 0 - 2 0 3 - 3 100 1 3 4 2 0 2 1 0 3 1 8
Jerry Boutsiele 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Rudy Demahis-Ballou 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Léo Westermann 16 12 3 - 7 43 3 - 7 43 3 - 4 75 0 1 1 0 1 6 0 1 3 3 14
Donta Hall 21 12 5 - 7 71 0 - 0 - 2 - 2 100 4 3 7 0 1 3 1 0 2 1 22
Alpha Diallo 29 2 1 - 7 14 0 - 2 0 0 - 0 - 1 6 7 0 0 0 0 2 3 2 1
Will Thomas 29 15 7 - 8 88 1 - 1 100 0 - 0 - 1 3 4 1 0 2 0 0 1 0 20
EQUIPE 200 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0
TOTAL 8529 - 62478 - 263119 - 219014233734204142218101