FAN

expérience

ebplo 95 - 86 Chalon

Eric Bartecheky : On a eu une bonne entame de match qui nous a donné une petite avance à la mi-temps mais qui n’était pas impressionnante, seulement 7 points. On a eu un troisième quart-temps plus compliqué au cours duquel ils reviennent, mais on a su faire preuve d’une belle force mentale et nous avons été capables de trouver les solutions avec les joueurs pour faire un petit écart. Quand c’est comme ça, le match aurait pu basculer des deux côtés. On savait que cela ne serait pas simple face à une équipe très qualitative. Il y a des chiffres particuliers à la fin : on perd 19 ballons, ils ont 19 rebonds offensifs et on gagne le match malgré tout. Cela prouve que les gars ont fait preuve de sacrifice et ils ont mis leurs qualités au service du collectif. Cela pour ramener quelque chose à vie pour eux, pour le club qui n’avait pas connu cela depuis 2007 et pour tous les fans et l’environnement du club. Retrouvez une salle avec autant de public  et avoir une communion joyeuse comme celle-ci, c’est superbe !

reactionfinale
Jérémy Leloup rajoute une 4ème Coupe de France à son palmarès ! ©Eric Traversié

Jérémy Leloup : C'est beaucoup de joie, beaucoup de...je ne trouve même pas les mots tellement le début de semaine a été compliqué pour nous, mais je pense que cela nous a aussi fait du bien. On ne va pas revenir sur ce qui s’est passé car cela ne sert à rien. On a vécu une belle fête du basket. Bravo aussi à Basket Landes qui a su gagner avant nous. Le retour pour les supporters des deux clubs va être jouissif. Nous sommes ravis d’avoir su faire ce qu’il fallait pour être performants ce soir. Une victoire en Coupe de France, c’est écrit à vie sur ton CV. C’est important de profiter de ces moments-là mais on va fêter cela sobrement ce soir car on rejoue mardi. On ne doit pas s’arrêter là. On a validé notre début de saison qui a été bon. Pourvu qu’on continue comme cela mais on sait que la fin de saison va être très difficile. 

Au micro de France Bleu Béarn Bigorre

Greg Heuss (CSG) : Incroyable, c'est incroyable !  je n'ai plus de voix. Les gars ont joué admirablement bien, comme ils avaient su le faire avant cette série de trois défaites. Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire, en restant ensemble, comme une équipe. On a parlé avec eux hier soir, ils étaient prêts et dès hier soir je savais qu'on allait gagner cette finale. C'était notre premier objectif, qu'on espère reproduire chaque saison, à savoir gagner ce trophée. Maintenant l'objectif suivant, ce sont les playoffs, on doit finir fort et aller le plus loin possible.

David Bonnemason-Carrère (Président) : C'est extraordinaire. On a mené de bout en bout cette finale, les garçons se sont bien recentrés. Ils ont super bien joué il faut le dire, ce qui prouve qu'on peut élever notre niveau de jeu sur un match. C'est beaucoup d'émotions, 15 ans après le dernier titre et voir ce peuple béarnais et ce peuple  nous soutenir dans cette arène pleine, ça fait chaud au coeur ! il y a un an, on se battait pour ne pas descendre. C'est beaucoup de joie !

Hamady Ndiaye : Je ne sais pas quoi dire. Je suis épanoui, content, fier de notre groupe, de l'effort qu'on a donné. Nous nous sommes battus comme il se doit. On est une famille pour la vie maintenant, il y a maintenant quelque chose qu'on partage tous ensemble. On avait perdu notre identité depuis quelques matches mais ça arrive dans une saison. L'important est de savoir qu'on est tous ensemble. La prise de parole de mardi a été salutaire. J'ai eu des retours que cela a eu un effet. Nous sommes restés une équipe jusqu'à la fin du match et tout le monde a tout donné, nous, le coaching staff et les supporters qui ont fait le voyage pour nous soutenir. Ce soir, j'ai le coeur plein, on restera dans l'histoire pour toujours et c'est pour cette raison qu'on joue au basket. Tous les efforts faits depuis le début de la saison payent aujourd'hui. 

Justin Bibbins : On a parlé dans le vestiaire, on voulait jouer les uns pour les autres. Le club n'avait pas gagné un trophée depuis 15 ans, on le savait et c'était une source de motivation supplémentaire. On voulait venir gagner ici et c'est ce qu'on a fait ! On sait tous qu'on doit profiter de ce succès aujourd'hui mais il y a l'ASVEL mardi. On doit continuer, la saison n'est pas finie, il y a les playoffs à aller chercher.

Statistiques 

stats800

 

Vidéo

Statistiques

A venir