FAN

expérience

ebplo 84 - 89 SIG

Réactions

Giovan Oniangue : On a quand même eu une débauche d’énergie, on s’est battus, mais on ne peut pas dire qu’on n’a pas été combatifs. Comme le dit Gérald, c’est dans les détails que ça fait la différence. Aujourd’hui, on prend beaucoup de paniers au niveau du 1 contre 1.

On ne fait pas un mauvais match, on perd que 8 ballons contrairement aux dernières semaines, on progresse, mais certains détails font la différence. C’est dans le combat que l’on a perdu le match de ce soir, mais il faut travailler, la saison va être très longue.

Le championnat va être dur jusqu’à la fin, mais il faut se battre, on ne va pas lâcher et surtout ne pas baisser la tête.

On est à trois défaites d’affilées, on a un match important avant la trêve à Cholet, il va falloir se battre et travailler dur à l’entraînement. Physiquement, on est fatigués, mais tout le monde est fatigué, il n’y a pas d’excuse. On travaille pour ça, on n’est pas des jeunes ou des amateurs donc il faut se préparer au mieux, ça va être un combat toute l’année.

800leportelgiovan
17 points pour Giovan Oniangue ce soir ©Eric Traversié 

Gerald Ayayi : 

Nous ce que l’on veut c’est gagner chez nous, prendre des victoires, on sait que ça vaut cher. Là ça fait deux défaites à domicile, d’affilés en plus, il est là le vrai problème. Notre semaine d’entrainement va être importante pour arriver à réduire tous ces détails.

Ce soir, on n’a pas gagné la bataille, on savait qu’il fallait aller chercher ce match, aucun match va nous tomber dans les mains. C’était un match de séries et Le Portel a eu le dernier mot. On a la certitude qu’il faut que l’on travaille, malgré tout on a un bon groupe. On a de la chance d’avoir une équipe avec des joueurs expérimentés et on attend de renverser cette série de défaite par une série de victoires.

800ayayileportel 
7 points, 3 rebonds, 4 passes pour Gérald Ayayi  ©Eric Traversié

Eric Bartecheky : 

Je ne peux pas reprocher aux joueurs de ne pas s’être battu. Il y a quand même eu des efforts de fait au niveau du combat. En terme d’efficacité défensive, dans les duels, on est souvent battu, et puis on commet des erreurs, c’est le point qui fait mal. Effectivement, de prendre trop de points, ce n’est pas dû à une histoire de manque de volonté.

Malgré tout ça, on est quand même à + 3 à 3/4 minutes de la fin, et là, on fait une erreur, où on donne un drive, si à ce moment-là on fait un stop, peut être que le match peut tourner de l’autre côté en attaque, mais malheureusement, on a commis cette erreur. Sur les matches comme ça, chaque possession vaut de l’or, ce sont les détails qui font la différence.

On est obligés constamment d’anticiper des scénarios ou à réfléchir à des problèmes de fautes, on l’a vu avec Vitalis.

Mais nous sommes des compétiteurs, donc il y a qu’un moyen, c’est de s’accrocher et de travailler pour progresser, et puis faire au mieux.

Vidéo

Statistiques

A venir