La direction de l’Élan Béarnais avait convié les jounalistes en salle de conférence de presse du Palais le vendredi 8 Janvier dernier. Le président Didier Rey y a prononcé ses vœux dans des conditions inhabituelles, en raison des contraintes sanitaires et en a profité pour faire un point complet sur la situation. 

 

En ce début d'année 2021, le flou est encore de mise quant à la suite de la compétition, le Président rappelant "qu' il est encore impossible de pouvoir dire si le championnat se finira, et si c'est le cas, comment et quand il va se finir."

Sur le plan économique, "Il y a quand même le gouvernement qui a pris des décisions pour venir en aide aux clubs. Il faut quand même le prendre en compte et si nous avons la possibilité, qu’on accepte de jouer à huis clos un petit peu plus que ce qui était initialement prévu. C’est le cas d’ailleurs puisqu’on va disputer un match en Janvier".
Didier Rey a également adressé un mot à l'attention des partenaires : "on a des sponsors très fidèles qui sont dans une totale compréhension de la situation. Ils sont avec nous, ils nous aident. C’est pour ça aussi qu'il serait bien qu’on puisse leur offrir du basket".

voeux211
Dans cette situation, "le pire pour moi, je crois, serait qu’on ne joue pas et que notre sport soit complètement absent, notamment des médias. C’est difficile aussi pour l’équipe, parce que ce sont des joueurs dont c’est leur métier et là, on les empêche d'exercer leur profession et ils restent avant tout des compétiteurs. Ils ont aussi les prochaines saisons à assurer. Notre plus grande frustration est qu’on ne puisse pas mettre du public dans cette salle, pour lui montrer le jeu qui est pratiqué et la volonté de tous ces garçons qui ont vraiment envie de bien faire. "Ce que je pourrais souhaiter, c’est que très vite on ait cette autorisation d'accueillir à nouveau du public, de pouvoir jouer au basket, qu’on gagne ou qu’on ne gagne pas mais qu’on montre la meilleure image possible de notre club."

voeux212