"On reste sur une défaite frustrante, alors on se doit de vite rebondir". Ces mots sont ceux de Digué Diawara, vu à son avantage dimanche soir (17 pts, 6 rbds) et dont la prestation fait partie des - nombreux - motifs de satisfaction relevés en dépit de la défaite concédée en toute fin de rencontre face à l'armada monégasque (86-90).

De la frustration il ne pouvait qu'y en avoir au Palais quand on passe aussi près d'un succès qu'on aurait pu volontiers qualifier de "bonus" tant la balance ne penchait pas en faveur des Béarnais avant la rencontre. D'autant plus que le dissuasif pivot Hamady Ndiaye (touché à la cheville mais qui devrait faire son retour dès samedi face à Orléans) n'était pas aligné face à des Monégasques qui restaient sur 4 succès consécutifs en JeepELITE.

 Diawara800Digué Diawara (17 pts, 6 rbds) a fait preuve d'une belle agressivité face à Monaco ©Eric Traversié

Même privés de compétition durant 3 semaines, les hommes de Laurent Vila ont su trouver du rythme et une force de caractère qui semble être une des caractéristiques de ce groupe qui a, de toute évidence, déjà digéré le départ de son maître à jouer Shannon Evans. Il faut dire que son successeur à la mène, Justin Bibbins a réussi ses débuts sous le maillot palois : 11 pts, 10 pds pour un double double avec la volonté affichée de se mettre au service du collectif, sans jamais forcer la moindre situation. Bien que rapidement handicapés par les fautes à l'image d'un Petr Cornelie toujours aussi productif (16 pts en 21 min de jeu) les Béarnais ont longtemps cru à l'exploit, bien aidés par un Vee Sanford de gala (28 pts dont 4/9 à 3 pts). Malheureusement, l'avance à peine croyable à la pause (49-31) s'est avérée insuffisante face à une Roca Team en mode remontada. Jérémy Leloup (38 min sur le parquet) et ses coéquipiers ont manqué de gaz dans les derniers instants de la partie, au moment où Mathias Lessort (16 pts) et Rob Gray (22 pts) finissaient en trombe pour faire respecter la logique. 

Pour Petr Cornelie" on joue bien c'est sûr mais on a à coeur de gagner des matches maintenant car c'est ce qui compte au final. On prend du plaisir à jouer ensemble, mais ce qu'on veut, c'est la victoire." Au moins cette fois, lui et ses coéquipiers n'auront pas à attendre trop longtemps pour obtenir une nouvelle chance d'y arriver. Prochaine étape dès samedi (20h30 en direct sur la chaîne Sport en France) dans le Loiret face à l'OLB.

Le match en détails

J04 - EBPLO / MONACO