En ce début d'année 2019, tout semble opposer l'Elan Béarnais (2ème, 10v, 5d) et son adversaire pour cette reprise au Palais  (samedi, 20h) à savoir le promu Fos Provence Basket (17ème, 4v, 11d) : les Palois ont fini fort 2018 et surfent sur une série de 5 victoires consécutives tandis que les Fosséens restent sur deux défaites dont une problématique face à la lanterne rouge antiboise. Alors que Laurent Vila peut compter sur l'ensemble de son effectif, les coups durs viennent de s'enchaîner pour son homologue Rémy Giuitta, le coach des BYers. Burrows et Gaillou sont touchés, Aboudou plus disponible et pour couronner le tout, l'américain expérimenté Malik Hairston vient de se voir infliger une très lourde sanction par la commission de discipline de la LNB (6 matches suite à une altercation avec le Manceau Clark) et ne pourra pas être aligné face à l'Elan. Sachant que le vétéran Taricq Kirksay revient à peine à la compétition, cela fait beaucoup et sur le papier, le combat semble déséquilibré. Oui mais voilà : un groupe resserré qui joue sa survie n'en est que plus dangereux et les coéquipiers de Yannick Bokolo devront être concentrés et sur leurs gardes, sous peine de vivre une désillusion encore plus grande que celle vécue un soir de novembre à Antibes.



Pour l'Elan, l'enjeu est de taille puisqu'une 11ème victoire cette saison offrirait une qualification assurée pour la prochaine Leaders Cup (du 15 au 17 février à Disneyland Paris). Reste à ne pas se manquer face à une formation fortement dimininuée mais qui pourra compter sur ses anciens V&B, Ron Lewis et Pierre Pelos, prêts à tout donner comme on peut l'imaginer aisément. En attendant l'arrivée de deux renforts, les Byers seront en Béarn sans pression, simplement à l'affût d'un gros coup en mode commando. De son côté, l 'entraîneur palois Laurent Vila sait bien que la route est encore longue et va faire en sorte de prévenir le moindre relâchement et qu'une douce euphorie ne gagne pas trop vite les couloirs du Palais. 

Laurent Vila :

"Nous nous sommes entraînés depuis vendredi dernier, on a repris par du travail physique avec Guillaume Alquier, puis on a alterné le matin avec du travail individuel, beaucoup de shoots, de la technique individuelle, du travail d’un contre un et le soir du basket, du collectif avec notre attaque, notre défense, nos règles de jeu qu'il fallait remettre au goût du jour. On a fait de bons entraînements dans une bonne ambiance. On a hâte de reprendre le championnat. Le danger, c’est d’être dans ce même état d’esprit également le jour du match, car nos adversaires ne vont pas nous faire de cadeau, même si on est à domicile. Ils jouent leur maintien sur chaque match. Ils ont aussi eu du temps pour se préparer. Après une trêve, on a toujours un rythme qui est différent, alors c'est en mettant d'entrée de jeu beaucoup d'intensité qu’on pourra très vite retrouver nos bases, qui étaient celles du mois de décembre. Ils ont un basket avec beaucoup de premières intentions, de jeu rapide, un bon réseau de passes entre arrières où des joueurs peuvent aller poster très vite. Il y a des joueurs qui ont cette capacité d'évoluer 4 et 5 avec de la mobilité comme Pelos et Dove, qui sont des joueurs qu’on connaît parfaitement. Ce sont des joueurs qui peuvent s’écarter, shooter à l’extérieur, mais aussi aller poster ou jouer en mouvement dans la raquette. "

Le technicien a profité du rendez-vous avec la presse avant ce match pour revenir sur la prolongation de contrat de Mickey McConnell obtenue par les dirigeants : 

 On ne savait pas si Mickey allait rester, si on allait trouver les moyens financiers nécessaires. Aujourd’hui, on a cette satisfaction de pouvoir compter sur lui jusqu’à la fin de la saison et surtout on a des dirigeants qui ont bien travaillé par rapport à la relation avec les agents, par rapport au financement de cette situation, ce qui fait qu’aujourd’hui on peut se satisfaire de ce travail et compter sur Mickey. C’est un gros plus pour nous et on a vu notre équilibre de jeu qui est aujourd’hui bien installé. C’était important pour l’ensemble de l’équipe, pour le club et pour les supporters de savoir qu’il allait être là jusqu’à la fin de saison."

piege1 Donta Smith et les Palois visent un 7ème succès consécutif au Palais des Sports

 

Digué Diawara : 

"La reprise a été un peu dure au début, mais ça va le faire. Il faut qu’on essaye de garder le rythme suite à nos cinq victoires consécutives fin 2018. Avant tout, c’est de l’engagement, surtout de l’énergie dont on a besoin. Ils jouent leur survie alors je pense qu’ils vont y aller avec beaucoup d'intensité.. Il faut les respecter, même s’ils sont en bas du classement. C’est une équipe de basket, ils ont des joueurs d’expérience qui peuvent jouer, il faut les respecter et jouer notre basket comme nous savons le faire."

Infos billetterie : 1/2 tarif pour tous sur toutes les tribunes fond de terrain 👍
1er anneau ➡️ 11 € / 2e anneau ➡️ 4 €

EBPLO - Fos-sur-Mer
Jeep® ÉLITE J16 -  samedi 12 janvier - 20h -  Palais des Sports
Arbitres : Yohan ROSSO, Paul ANTIPHON, Youssef ALOUAHABI
Match à suivre en direct à la radio sur FBB ou par le biais de notre live-tweet

Match Espoirs à 17h

16ème journée de Jeep® ÉLITE, le programme

Samedi 12 janvier
Monaco - Antibes  (18h30)
Nanterre - Lyon-Villeurbanne (18h30) rmcsport22
Chalon/Saône - Limoges (20h)
Châlons/Reims - Levallois (20h)
Bourg-en-Bresse - Le Mans (20h)
Cholet - Boulazac (20h)

Dimanche 13 janvier
Dijon - Strasbourg (18h30) rmcsport22

Lundi 14 janvier
Gravelines-Dunkerque - Le Portel (20h45) rmcsport22