Dominateurs de bout en bout, les Palois ont parfaitement muselé les Portelois ©ESSM Le Portel

 

Déjà rassurés par leur prestation fournie face à l'ASVEL après le crash de reprise face à Nanterre, les Palois ont allié cette fois l'état d'esprit et le résultat ! un combo parfait qui permet à l'Elan de rester 13ème au classement général avec une victoire de plus que le trio Roanne - Cholet - Chalon/Saône. Le staff palois savait que pour s'imposer dans un Chaudron même moins bouillonnant que d'habitude (jauge à 800 personnes oblige) il faudrait que l'équipe fasse preuve de caractère et d'application. Cela fut le cas tout au long du match. 

Pourtant privés de Vee Sanford (cheville), les Palois débutaient idéalement la partie (7-14, 7e) sous l'impulsion de son remplaçant dans le 5 de départ, Gérald Ayayi auteur de 7 points en 7 minutes. Les locaux tardaient à ajuster la mire, contrairement à Digué Diawara et Ioannis Kouzeloglou qui dégainaient derrière l'arc avec réussite en toute fin de quart-temps (10-22). Dominateurs au rebond, les Béarnais maintenaient une grosse pression défensive jusqu'à la pause tout en surfant sur une belle adresse lointaine : Jay Threatt puis Justin Bibbins faisaient grimper l'écart derrière l'arc, ce même Justin Bibbins envoyant Petr Cornelie au dunk pour boucler un premier acte abouti (24-35). 

Il n'y aura guère plus de frayeurs après la pause, tant les Palois furent réguliers dans l'effort.  Ceux-ci eurent tout d'abord un nouveau coup de chaud à longue distance avec Threatt et Cornelie (27-45, 25e), un écart de 18 longueurs maintenu à l'issue du 3ème quart-temps (36-54, 30e). Le Portel tentera bien de réagir en début de dernier quart, passant un 7-0 (49-61, 35e) mais sans faire paniquer les Palois pour autant. Jay Threatt, maladroit sur la ligne de réparation (0/4) ne le sera pas à longue distance lorsqu'il fut question de doucher les derniers espoirs des hommes d'Eric Girard. Son tir primé en toute fin de possession, tout comme celui à (très) longue distance de l'autre meneur US Justin Bibbins plia l'affaire (56-72, 39e). 

Seule ombre au tableau de la soirée, les balles perdues (21) mais ce n'est bien sûr pas cela que l'on retiendra de la soirée. Dans la course au maintien, chaque victoire est précieuse, qui plus est à l'extérieur. Les Palois vont désormais retrouver le Palais pour 3 rencontres à la maison en l'espace de 8 jours : une semaine qui s'annonce déjà cruciale pour rester en JeepELITE la saison prochaine. 

Chiffre
clé

64

Le nombre de tirs pris par des Portelois qui auront beaucoup tenté mais avec peu de réussite au final (33%) ©ESSM Le Portel

Jeep® ÉLITE - 15ème journée

Vendredi 05 février
Le Mans - Roanne 97-84

Mardi 25 mai 
Châlons-Reims - Boulazac 84-75
Nanterre - Orléans 99-87
Gravelines-Dunkerque - Chalon/Saône 89-88
Bourg-en-Bresse - Monaco 73-74
Lyon-Villeurbanne - Boulogne-Levallois 81-63
Limoges - Cholet 77-71
Dijon - Strasbourg 81-87 (ap)

Le match en détails

J15 - LE PORTEL / EBPLO