Sur courant alternatif, les Palois ont fini par payer leur manque de régularité face à une JL Bourg diminuée mais plus constante (76-83) © Cyril Cabanne

L'Elan Béarnais a concédé samedi soir au Palais des Sports un 5ème revers consécutif et glisse dangereusement au classement. Les hommes de Laurent Vila, qui n'ont rien pu faire face au réveil de la JL Bourg (76-83) pointent désormais au 15ème rang de la JeepELITE. Cette mauvaise passe s'accompagne d'un gros flou quant à la suite du championnat : le calendrier des prochaines journées n'a pas été encore fourni par la LNB,  laquelle devrait se prononcer mardi 19 janvier sur le sujet. 

 

Comme le soulignera en conférence de presse d'après-match un Laurent Vila forcément très déçu, l'occasion était belle ! certes l'Elan affrontait une formation toujours en haut du classement (5v, 2d avant le match) mais dans une mauvaise passe (5 défaites consécutives) et très diminuée. Kadeem Allen parti lors du break de fin d'année et Zack Wright à nouveau blessé, ne restait que le seul Hugo Benitez pour mener le jeu des Bressans.  En face, l'Elan disposait enfin de son roster au complet avec le retour du capitaine Nico de Jong, lui qu'on n'avait pas revu depuis le succès inaugural à Chalon/Saône lors de la J1.

Malheureusement, les trous d'air déjà observés lors des précédentes journées vont jalonner la rencontre des Palois et finir par coûter très cher. Le 1er quart-temps est bien négocié (16-12). Les Béarnais trouvent des solutions à l'extérieur (Bibbins à 3 pts) comme à l'intérieur avec Nico de Jong et Petr Cornelie à la finission. Seul bémol, les deux fautes (trop) rapides de Justin Bibbins contraint de vite regagner le banc. La maison paloise se fissure lors d'un deuxième quart-temps pénible : Courby montre la voie avec un premier missile lointain avant que l'ex palois Pierre Pelos ne prenne totalement feu : 10 points de rang dont 2 triplés pour le Gersois qui restait sur un 1/11 à l'exercice depuis le début de saison. Le premier vrai break du match est ainsi à l'actif des visiteurs (23-32, 16e). Si Petr Cornelie, le Palois le plus en vue samedi soir (18 pts, 4 rbds, 20 d'éval.), sonne la charge avec un tir primé suivi de son deuxième dunk rageur de la soirée (9 pts à la pause) c'est bien à nouveau les Bressans qui se montrent décisifs en fin de 1er acte avec un ultime run (7-0) pour un écart supérieur à 10 points à la pause (28-39). 

C'est à nouveau avec leur meilleur visage que les Béarnais entament le second acte. Cela se traduit par un 3ème quart-temps offensif et largement en leur faveur. Plus agressifs en défense, plus adroits en attaque, ils ne mettent que 6 minutes pour revenir à hauteur de Bourg (48-48) après deux tirs primés de Vee Sanford (17 pts). Certes Hugo Benitez inscrit deux lancers à l'ultime seconde de la fin du quart, mais les Palois sont à nouveau dans le match (58-59). Les deux équipes se livrent un beau combat jusqu'à la 35e : le score est alors de 67 partout. Vee Sanford inscrit un triplé aussitôt annulé par le and one d'Andjusic. On s'attend à une fin de rencontre irrespirable mais le suspense en prend un coup avec les tirs lointains en rafale de Peacock et Courby (69-76, 37e). L'Elan est sonné et ne va pas s'en remettre. Le MVP du match, Pierre Pelos se place à nouveau dans le corner et score à nouveau (21 pts à 5/6 à 3 pts) puis Courby s'en va rajouter deux points sur contre-attaque (69-81, 38e). La messe est dite. On savait qu'une équipe parviendrait à se relancer à l'issue de ce match. Malheureusement c'est la JL Bourg,, plongeant les Palois un peu plus dans le doute (76-83). 

 

Chiffre
clé

46

le nombre de points inscrits par le trio tricolore Benitez, Courby, Pelos auteur d'un 10/15 à 3 points

Jeep® ÉLITE - les résultats

vendredi 15 janvier

  • Le Mans - Limoges 91-68

samedi 16 janvier

  • Gravelines-Dunkerque - Cholet 100-96 AP
  • Le Portel - Nanterre 78-75 
  • Boulazac - Dijon 76-86
  • Roanne - Strasbourg 78-82

dimanche 17 janvier

  • Chalon/Saône - Lyon-Villeurbanne 85-75

Le match en détails

J12 - EBPLO / JL BOURG