Bien que privé de Nicolas De Jong, les Béarnais signent une très belle prestation et renversent l’Hapoël Jérusalem (81-75). Avec 2 succès pour 3 défaites, les voilà totalement relancés au sein du groupe B !

 

  

Le défi était de taille pour les hommes de Laurent Vila face au leader invaincu jusque-là d’une poule B relevée, même si l’Hapoël avait su profiter d’un début de calendrier favorable avec 3 réceptions en 4 matches. 48 heures seulement après le clasico, les Béarnais entendaient bien de leur côté évacuer fatigue et frustration tout en confirmant leur probant succès à Burgos lors de la dernière joute européenne.

Sans Nicolas De Jong, victime d’un coup au visage face à Limoges, Laurent Vila s’appuyait sur le tandem Cheikh Mbodj – Thibault Daval-Braquet (17 pts au final à eux deux) avec un temps de jeu équilibré au cours du 1er quart-temps entre les deux « big men ». L’Elan tenait le coup sous les cercles et comme Tyrus McGee et Travis Leslie avaient su ajuster la mire de loin, les affaires étaient bien enclenchées (21-17, 10e). Plus en difficulté au rebond jusqu’à la pause, les coéquipiers de Léo Cavalière trouvaient moins de solutions en attaque et voyaient leur pourcentage de réussite tomber sous la barre des 50% à la pause (14/30). Fort heureusement, les visiteurs n’en avaient pas profité pour prendre les commandes à mi-parcours (34-34, 20e). Il faut dire que les Palois  s’étaient montrés combatifs, à l’image de la chevauchée par-dessus la table de marque d’un Tyrus McGee (10 pts) à la lutte pour récupérer un ballon et emporté par son élan.   

Très discret lors de ce 1er acte (1 pt, 3 pds en 6 min de jeu) le nouveau venu Justin Dentmon sortait de sa boite au retour des vestiaires. En drive ou au shoot, il faisait étalage de son panel offensif à un public du Palais qui le découvrait. Comme en face, le meneur de jeu US J’Covan Brown se montrait lui aussi à son avantage, les débats restaient équilibrés (58-57, 30e). Les Palois ne levaient pas le pied lors des 10 dernières minutes. Avec un très efficace Petr Cornelie (12 pts, 7 rbds) et un Justin Dentmon en feu (22 pts) l’Elan verrouillait un succès mérité (81-75).

Prochain rendez-vous, mardi prochain en Belgique : l’Elan ira défier Anvers, qui avait organisé et pris part au dernier Final Four de la BCL. Les Giants restent sur trois défaites consécutives et ferment la marche du groupe (1V, 4d). Un succès des Palois leur permettrait d’équilibrer leur bilan pour ce qui constituerait un spectaculaire redressement.

Chiffre
clé

21

Le nombre de points inscrits par Justin Dentmon en seconde mi-temps. Avec 22 pts, 4 pds, 4 rbds pour 24 d'évaluation le meneur américain n'a pas manqué ses débuts au Palais !

BCL - 5ème journée - Groupe B  

Mardi 12 novembre

  • Vechta - Bandirma 73-81
  • Elan Béarnais - Jérusalem 81-75 

Mercredi 13 novembre

  • AEK Athènes - San Pablo Burgos 74-66
  • Wloclawek - Telenet Giants 80-71

Le match en détails

BCL - J05 - EBPLO / JERUSALEM