C'est forcément une nouvelle qui fait mal. Le jeune meneur de jeu palois (26 ans, 1.85m) véritable révélation de ce début de saison en JeepELITE, a décidé de quitter le Béarn pour s'engager au sein de la formation de Bahcesehir Koleji Istanbul (Turquie). Cette équipe, actuellement 5ème de son championnat national (4v, 4d) ferme la marche du groupe A d'Eurocup (1v, 7d), le groupe de la JL Bourg.

departshannon2Rapide, adroit, altruiste : Shannon Evans avait fait étalage de toutes ses qualités en ce début de saison

Lorsque pendant l'été, a été arrêté le montant de la masse salariale pour la saison 2020-21 (25% de moins que la saison précédente) le staff palois s'est mis en quête de joueurs à l'efficacité démontrée et rentrant bien évidemment dans le cadre de ces contraintes budgétaires. Proposé au Directeur Exécutif Didier Gadou, le meneur en provenance du club hongrois d'Atomeromu SE Paks répondait parfaitement aux attentes sportives du club. Pour son agent américain, la condition sine qua non pour qu'il puisse s'engager en faveur de l'Elan Béarnais aux conditions définies, était qu'il dispose de la possibilité d'être transféré en cours de saison en Chine ou bien au sein d'une formation disputant une compétition de l'Euroleague (Euroleague ou Eurocup). 

departshannon1Shannon Evans avec le sourire ou l'image d'une intégration tout de suite réussie au sein de l'effectif palois

Son début de saison tonitruant a été au-delà de toute attente : 21.8 pts, 8.4 pds, 2.8 rbds/m pour 24.4 d'évaluation/m et il a pris une part importante dans la réussite de l'équipe jusqu'ici. Les nombreux reports de matches de JeepELITE, ceux-ci ne pouvant se dérouler à huis-clos durant le confinement et ayant entraîné une suspension de compétition, combinés aux rééquilibrages de nombreuses équipes européennes qui elles continuent à jouer, ont eu pour effet d'accroître l'intérêt porté à la pépite paloise. Chassé un temps par le Panathinaïkos, Shannon Evans se voit offrir un contrat de 19 mois en Turquie pour une valeur avoisinant le demi-million de dollars, la direction de l'Elan ayant pu échanger directement sur le sujet avec le joueur.

Même si l'Elan pourra se consoler avec une indemnité à 6 chiffres, il ne peut que regretter grandement cette situation, tant Shannon avait séduit et démontré un vrai professionnalisme, tant sur qu'en dehors des parquets. Bien évidemment le club s'est d'ores et déjà mis en quête de son successeur à la mène.