A l'occasion de la réception du BCM Gravelines-Dunkerque (sam, 20h), les V&B se doivent de mettre fin à une vilaine série de 5 revers de rang en JeepELITE

Samedi 23/11/2019 à 20h
Palais des sports - Pau

  • David Chambon
  • Valentin Oliot 
  • Marion Ortis

Suivez le match :

Voilà maintenant plus d'un mois que les Béarnais courent après un succès en JeepELITE. Depuis celui aussi étriqué que précieux face au Portel (64-57), les hommes de Laurent Vila ont mordu la poussière face à l'ASVEL, Boulogne-Levallois, Strasbourg, Limoges et enfin Cholet la semaine passée. Certes, il y a bien eu entre temps les succès signés face à Burgos et Jerusalem mais comme en BCL le bilan n'est pas fameux non plus (2v, 4d), on ne peut clairement pas s'en contenter du côté du Palais.

 

Les Palois n'apparaissent pas néanmoins abattus et il vaut mieux, tant les prochaines échéances auront intérêt à être abordées avec autant d'ambition que de sérieux : Gravelines-Dunkerque au Palais puis Nanterre et Roanne à l'extérieur, voilà une série de rendez-vous cruciaux à ne pas manquer. Le break de la BCL jusqu'à début décembre va permettre à l'Elan de tenter de se relever en championnat, la mission la plus urgente. Avec 2 victoires et 7 défaites, les Palois flirtent avec la zone rouge et mieux vaut ne pas traîner en ces eaux troubles....

Le poste 4 Peter Cornelie ne se voile pas la face :

"Il y a clairement urgence, on a besoin de gagner car on commence à être dans une situation très compliquée. On butte toujours sur les mêmes choses. On manque de confiance à certains moments des matches mais il y a aussi quelque chose d'encourageant à se dire qu'on n'est pas non plus à des années lumières de nos adversaires. Il faut réagir vite. On a l'impression de répéter cela chaque semaine mais là, il n'y a plus le choix."

 

;

Comme a pu le relever Laurent Vila en point presse, le BCM Gravelines-Dunkerque aligne le bon et le moins bon depuis l'entame de la compétition (5v, 5d) : 

 

"Leurs arrières ont de grosses responsabilités pour scorer et créer, avec des intérieurs qui sont là pour faire des écrans et attirer la défense sous le cercle. Les shooteurs Lewis (12.3 pts/m), McCree (16.8 pts/m, 3e réalisateur du championnat) héritent de ces situations et dès qu'ils sont adroits cela fait un gros score. Tout cela fluctue en fonction de l'adresse. Dessous, ils ont des joueurs très athlétiques avec Bangaly Fofana, Hamady Ndiaye ou Alain Koffi qu'on connait bien qui peuvent finir également si l'occasion se présente. Juice Thompson score toujours 12 points/m avec un gros pourcentage à 3 pts (49%) et distribue 7 pds/m et il a une vraie emprise sur l'équipe. Jean-Michel et Alain sont des rotations, mais toujours capables d'apporter quelque chose de décisif en cours de match et ce sera à nous d'être vigilants et de ne pas penser qu'à verrouiller les deux, trois meilleurs marqueurs de l'équipe." 

 

L'ex Palois Alain Koffi retrouvera ce samedi le Palais pour le compte de la 10ème journée de JeepELITE, au même titre que son coach Eric Bartecheky ou ses coéquipiers Juice Thompson et Jean-Michel Mipoka.

Jeep® ÉLITE - 10ème journée

Vendredi 22 novembre

  • 20h : Le Portel - Boulazac 
  • 20h30 : Boulogne-Levallois - Chalon/Saône 

Samedi 23 novembre

  • Cholet - Dijon 
  • Limoges - Orléans 
  • 20h : Elan Béarnais - Gravelines-Dunkerque (Espoirs à 17h) 
  • 20h30 : Le Mans - Strasbourg 

Dimanche 24 novembre

  • 16h : Monaco - Nanterre

Lundi 25 novembre

  • 20h : Lyon-Villeurbanne - Châlons-Reims