C'est une victoire de prestige qu'ont signé les Palois samedi soir face à l'ASVEL (88-85) dans un Palais des Sports en fusion. L'exploit est de taille face à une formation d'Euroligue, d'autant qu'il a été signé en l'absence de Gérald Ayayi et de Vitalis Chikoko. 

 

  

L'ASVEL, qui bouclait à Pau un road trip infernal jalonné de 6 rencontres, entendait bien se relancer après deux échecs consécutifs (Monaco en Betclic ELITE puis Vitoria en Euroligue) mais ce sont bien les Palois qui attaquaient le match pied au plancher (15-3, 5e) à l'image de Brandon Jefferson (8 points inscrits à 100%). 
Cette avance, les coéquipiers de Jérémy Leloup se faisaient forts de bien la conserver (27-17, 10e) tout au long d'un premier acte parfaitement maîtrisé (34-25, 15e puis 46-35 à la pause). Face à des visiteurs plutôt nerveux, l'Elan imposait son rythme et déployait une énergie folle à l'image d'un Hamady Ndiaye infranchissable (7 points, 6 contres). 

L'ASVEL revenait avec de meilleures intentions après le break et se rapprochait sous l'impulsion de William Howard au four et au moulin (15 pts, 7 rbds, 5 pds) : 53-48 à la 25e. Un tir primé de Dominique Archie et une contre-attaque bouclée par Giovan Oniangue permettaient de repousser le danger (66-56, 30e). Pas très longtemps car, bien que clairement émoussés, les Villeurbannais reprenaient le lead un court instant en début de 4ème quart-temps après les tirs à 3 points d'Osetkowski et bon travail à l'intérieur d 'Antetokounmpo. Les Béarnais ne craquaient pourtant pas comme quelques semaines plus tôt face à Monaco. Cette fois, l'adresse à longue distance du trio Jefferson (31 points dont 7/10 à 3 pts),  Archie (14 pts à 3/4 à 3 pts) Oniangue (20 pts à 3/5 à 3 pts) permettait d'assurer la victoire. A l'image d'un Elie Okobo un peu en dedans pour son grand retour au Palais (16 pts mais  à 1/4 à 3 points et 5 balles perdues) l'ASVEL manquait son finish et échouait à 3 longueurs (88-85). Le tout dans un Palais qui pouvait exulter.

Ce 7ème succès de la saison permet aux hommes d'Eric Bartecheky d'occuper la 4ème place du classement général en compagnie du Mans. C'est un nouveau col hors catégorie qui attend désormais les Béarnais avec la rencontre prévue face aux Metropolitans vendredi soir (20h30), des Mets premiers et invaincus depuis 10 rencontres !

 

Chiffre
clé

42

L'évaluation de Brandon Jefferson qui signe face à l'ASVEL la plus belle perf' de la saison en BetclicELITE

Betclic ÉLITE - 11ème journée

Vendredi 10 décembre
Paris - Le Portel 62-86
Roanne - Bourg-en-Bresse 91-89
Fos-sur-Mer - Boulogne-Levallois 73-98
Orléans - Limoges 80-65
Dijon - Nanterre 75-66

Samedi 11 décembre
Cholet - Gravelines-Dunkerque 74-90
Le Mans - Châlons-Reims 100-71

Dimanche 12 décembre
Strasbourg - Monaco 99-90

Le match en détails

J11 - EBPLO / ASVEL