C'est désormais officiel ! Léo Cavalière a paraphé un contrat de deux saisons supplémentaires qui le lie au club V&B jusqu'en 2020. Arrivé il y a déjà 7 ans en tant que cadet, l'albigeois a franchi les étapes une à une pour devenir aujourd'hui un élément essentiel au sein de l'équipe dirigée par Laurent Vila et Jimmy Vérove. Ardent défenseur et véritable "énergizer", il a pris part à tous les matches de la saison pour un total de 14 minutes de jeu en moyenne. Très précieux en sortie de banc, Léo (4 pts, 2.9 rbds pour 6.2 d'éval/m) a également su prendre ses responsabilités lorsqu'il a bénéficié d'un plus gros temps de jeu. Ce fut le cas à Hyères-Toulon (75-65) en mars dernier où, lancé dans le 5 de départ suite à l'absence de Ken Horton, il fut le principal artisan de la victoire paloise en tant que MVP de la rencontre (17 pts, 5 rbds et 22 d'éval). A seulement 22 ans mais disposant déjà d'une solide expérience, il ferait presque figure "d'ancien" au sein d'un groupe que les dirigeants palois s'attachent à préserver. 

Incarnant parfaitement les valeurs du club, c'est tout naturellement qu'il va poursuivre l'aventure sous le maillot palois, à la plus grande satisfaction de chacune des parties.

 leoprol
Toute la détermination de Léo Cavalière ici illustrée, à l'issue de la victoire signée à Boulazac en décembre dernier

Léo Cavalière :

"Je suis à la fois fier et satisfait de pouvoir prolonger une aventure débutée en 2011 alors que je n'étais encore que cadet 1ère année. L'Elan Béarnais est un club mythique qui m'a permis de progresser et de faire ma place au sein du monde professionnel tout en ayant pu remporter plusieurs titres chez les jeunes (Vainqueur de la Coupe de France U17 en 2013, Champion de France U18 en 2014, Champion Espoirs en 2016 avec en plus le trophée de MVP à la clé). Lorsque tu signes ton 1er contrat, tu te sens encore comme le jeune parmi les pros mais aujourd'hui c'est différent et j'aspire à m'affirmer davantage au sein du groupe, en prenant plus de responsabilités. Je dois poursuivre ma progression. Cela passe par une plus grande régularité et capacité à peser davantage en matière de statistiques, avec plus de prises d'initiative en attaque notamment. Cela ne m'obsède pas non plus car je reste conscient de qui je suis et je sais que ce que je peux apporter ne se retrouve pas toujours dans les chiffres Je compte bien rester moi-même, que ce soit sur le parquet comme en dehors. Je ne me force jamais et tout ce que je fais, je le fais naturellement. J'ai aussi parfaitement conscience qu'il me reste encore beaucoup à prouver. Pour cet été, mon planning est quasiment établi. Je l'ai élaboré en accord avec le staff sportif. Je vais bosser tout juin, d'abord ici au Palais puis vraisemblablement une semaine en Serbie à la fin du mois et enfin début juillet avec les frères Morency (JF et Romuald) à Lavaur. Il sera alors temps de prendre des vacances, au Portugal et en Colombie, pour revenir d'attaque au mois d'août."

Didier Gadou (Directeur Exécutif)

"Conserver Léo était la volonté de tout le club, du staff sportif bien sûr mais aussi des dirigeants, actionnaires et on le sait, de nos partenaires et supporters. Pourquoi ? tout simplement parce que Léo représente nos valeurs, de combat notamment. Quand on voit l'intensité qu'il a sur un parquet, on se reconnait tous à travers lui. Léo, c'est l'émergence d'un jeune qui, depuis 7 ans, grandit avec nous et qu'on a envie de faire grandir et rendre encore meilleur. Il avance, il prend de l'experience. On connait encore ses domaines de progression. Il pèse par sa présence et son intelligence de jeu. Sa réussite, c'est qu'il ne se ment pas. Il ne se prend pas pour quelqu'un d'autre. Il donne toujours le meilleur, travaille beaucoup et tout cela, cela plait et cela nous plait. Nous sommes fiers de pouvoir le garder parmi nous. Il incarne aussi l'image de la formation que nous souhaitons mettre en place avec des jeunes qui ont la chance de décrocher des contrats de travail ou d'être prêtés. La maison Elan Béarnais a besoin d'avoir des jeunes sous son toit."