Les Palois ont su faire la différence en l'espace de 6 minutes au cours d'un final de folie ! ©Eric Traversié

 

Ce clasico aura tenu toutes ses promesses. Les Palois, mieux rentrés dans le match, faisaient un break (15-4, 6e) aussitôt comblé par les Limougeauds (18-15, 10e). C'était tout de même eux qui donnaient le tempo, agressifs en défense et adroits en attaque. Après Justin Bibbins, Vee Sanford et Jérémy Leloup ajustaient la mire de loin (4/5 derrière l'arc pour débuter le match) et l'Elan retrouvait ses 9 longueurs d'avance (26-17, 14e). Les 9 balles perdues par les Palois, seule fausse note de cette entame réussie, ne profitaient pas aux visiteurs qui tentaient beaucoup de loin sans réussite (1/11 à 3 points). Cela, c'était avant les deux tirs primés de Scrubb et la contre-attaque de Caboclo qui ramenaient une nouvelle fois le CSP sur les talons palois à la pause (33-31). 

Scénario inverse au retour des vestiaires avec des Palois cette fois moins agressifs que leurs adversaires. Caboclo, Scrubb et Lang scoraient à longue distance. Le premier nommé connaissait même un sérieux coup de chaud (18 pts, 9 rbds) avec deux tirs primés à 0 degré et dans le sillage de son Brésilien, le CSP abordait la dernière ligne droite en tête (53-57, 30e). Les coéquipiers de Jérémy Leloup ne craquaient pas plus qu'ils ne paniquaient. Alors qu'ils naviguaient avec 6, 7 points de retard depuis autant de minutes, le meneur de jeu US Justin Bibbins sortait le grand jeu : 8 points consécutifs avec une égalisation à la clé (63-63, 36e). CJ Williams ajustait une merveille de passe pour Jérémy Leloup qui, sur dunk s'il vous plait, redonnait l'avantage aux Palois (65-63, 37e). Après un chassé croisé passionnant, il s'agissait là du dernier changement de lead du match. Aux 8 points de Justin Bibbins, Jérémy Leloup, ajoutait donc ce dunk suivi d'un triplé (68-63). Le CSP n'allait pas se relever après ce 13-0 encaissé. 5 points de CJ Williams dont un important "and one" à 2 minutes de la fin de la rencontre plaçait les Palois sur orbite et le MVP du match, Justin Bibbins (24 points), finissait le travail très proprement sur la ligne de réparation (4/4). Au gré d'un final qui avait réussi à faire bouillonner un Palais pourtant en jauge à 800 personnes, les Palois terrassaient les Limougeauds (78-70) : un succès, le 3ème de rang, hautement précieux dans la course au maintien au vu des résultats des équipes du bas de tableau (victoires de Roanne et Chalon/Saône). Le combat continue.

Chiffre
clé

12

12 comme le nombre de points inscrits par Justin Bibbins lors du 4ème QT. Le meneur de jeu (24 pts au total), aura été le facteur x de ce clasico ©Eric Traversié

Jeep® ÉLITE - 18ème journée

Mercredi 02 juin 
Nanterre - Boulogne-Levallois 73-65
Lyon-Villeurbanne - Cholet 82-64

Jeudi 03 juin
Boulazac - Gravelines-Dunkerque 75-80
Chalon/Saône - Châlons-Reims 94-91
Bourg-en-Bresse - Dijon 89-84
Elan Béarnais - Limoges 78-70
Strasbourg - Le Mans 83-88
Orléans - Le Portel 79-67
Roanne - Monaco 84-78

Le match en détails

J18 - EBPLO / LIMOGES