Greg Heuss, le PDG de Counterpointe Sports Group et propriétaire de l'Elan Béarnais, avait annoncé la couleur fin décembre : le staff sportif, dirigé par le chef des opérations Basket Stu Jackson, était à l'affût des opportunités sur le marché des transferts afin de renforcer le groupe pro. Cette déclaration s'est traduite dans les faits ce mardi par l'officialisation de l'arrivée de Landing Sané (2.07m, 31 ans). Ce poste 4 shooteur, visage bien connu de notre championnat hexagonal, mais qui a aussi été vu en Italie, en Lega Endesa sous les couleurs de MoraBanc Andorra ou bien encore au Monténégro (Mornar Bar) est un renfort de poids pour la raquette paloise. Il a passé sa visite médicale ce matin et va pouvoir s'entraîner avec l'équipe dès cet après-midi.

Après plusieurs années passées au Paris-Levallois, Landing Sané s'est forgé également une belle expérience à l'étranger lors des saisons 17-18 et 18-19 avant de franchir un nouveau cap au sein de l'effectif luxueux de Monaco lors de la saison 2019-20 (23 m, 4.6 pts, 2.6 rbds/m). Joueur confirmé de notre championnat, il a souhaité endosser plus de responsabilités et gagner en temps de jeu en signant en faveur de l'OLB la saison dernière. Pari gagnant, puisque ce dernier a affiché des moyennes de 9.1 pts et 3.8 rbds/m avec un bon temps de jeu (22 min/match). Gagnant en profondeur d'effectif avec ce 11ème joueur professionnel, l'Elan Béarnais, actuel 6ème du classement général (9v, 6d) peut nourrir des ambitions à l'approche de la fin de la phase aller du championnat. 


800sane1
Opposés la saison dernière, Jérémy Leloup et Landing Sané vont désomais évoluer sous le même maillot palois©Eric Traversié

En s'engageant avec l'Elan Béarnais, Ada Sané (son deuxième prénom mais celui qu'il préfère qu'on utilise !) va conserver son numéro 32 sur le dos mais surtout va retrouver une nouvelle fois son ancien coéquipier à Orléans, Giovan Oniangue. Ces deux-là se connaissent depuis un bail, eux qui furent sacrés Champions de France Espoirs en 2011 sous les couleurs de leur club formateur du Paris-Levallois. A son arrivée à Orléans, à l'été 2020, Landing Sané s'était même dit ravi de pouvoir rejouer avec celui qu'il considère "comme son frère". Nul doute que Landing souhaitera profiter de l'air béarnais pour s'épanouir comme peut le faire le néo All Star palois, auteur d'une première partie de saison de très bonne facture (11.7 pts, 3.4 rbds pour 11.3 d'éval./m en 14 rencontres disputées).  

Stu Jackson (Directeur des Opérations Basket) : Nous souhaitons la bienvenue à Landing, un joueur que nous sommes très heureux d'accueillir au sein de l'Elan Béarnais. Landing va nous apporter toute son expérience du haut niveau. Son aptitude à scorer, à prendre des rebonds et à défendre seront autant d'atouts pour notre équipe. Il vient renforcer un groupe qui pourra ainsi poursuivre sa progression.

Eric Bartecheky (Coach) :  Landing est un joueur long, haut et qui a un vrai bras à 3 points. Il dispose d'une grande expérience, connaît parfaitement notre championnat. C'est une bonne personne qui a déjà des connexions au sein de l'équipe, avec Giovan notamment, puisqu'ils ont déjà évolué ensemble. 

Landing Sané : Je savais que j'allais avoir tôt ou tard une vraie belle opportunité, moi qui suis en recherche de stabilité. J'avais des attentes, c'est certain, par rapport à la belle saison effectuée l'an passé et je ne me sentais pas dans l'urgence de signer quelque part. J'avoue quand même que je ne pensais pas non plus attendre le nouvel an pour le faire, mais j'avais confiance en moi et au final, je suis très satisfait de m'engager avec l'Elan Béarnais. Je n'ai jamais autant regardé de basket que lors de cette période sans compétition et c'est vrai que c'est attrayant que de se retrouver au sein d'une équipe du haut de tableau d'un championnat particulièrement relevé cette saison. Je me suis entraîné avec le Paris Basket depuis la reprise mais rien ne remplace la compétition. Je n'ai pas de matches dans les jambes mais je ne suis pas hors de forme non plus. Je suis prêt à m'entraîner et à tout donner pour me mettre au niveau où je dois être. 

landing800 Landing Sane au Palais face à Léo Cavalière lors du match EBPLO - Monaco (saison 2019-2020) ©Eric Traversié


Landing Sane
Né le 19 décembre 1990 à  Ermont (95) 
2.07m - Poste 4

2011-2012 : Paris Levallois (ProA)
7 m, 0.4 pt, 1.1 rbds/m

2012-2013 : Hyères Toulon (ProB)
21 m, 12.8 pts, 5.8 rbds/m

2013-2014 : Paris Levallois (ProA)
30 m, 5.2 pts, 2.5 rbds/m

2014-2015 : Paris Levallois (ProA)
32 m, 5.8 pts, 3.5 rbds/m

2015-2016 : Paris Levallois (ProA)
32 m, 5.1 pts, 3.1 rbds/m

2016-2017 : Paris Levallois (ProA)
32 m, 8.4 pts, 3.7 rbds/m

2017-2018 : : Reggio Emilia (LBA – Serie A)
8 m, 5.4 pts, 3.6 rbds/m

2017-2018 :  Morabanc Andorra (Liga Endesa – Espagne)
20 m, 7.9 pts, 3.1 rbds/m

2018-2019 :  Paris Levallois (JeepELITE)
5 m, 6.8 pts, 2.8 rbds/m

2018-2019 : Mornar Bar (Ligue Adriatique)
16 m, 6.1 pts, 5.1 rdbs/m

2018-2019 : Morabanc Andorra (Liga Endesa – Espagne)
11 m, 4.7 pts, 2.4 rbds/m

2019-2020 : Monaco (BetclicELITE)
23 m, 4.6 pts, 2.6 rbds/m

2020-2021 : Orléans (BetclicELITE)
31 m, 9.1 pts, 3.8 rbds/m