Sacré défi pour les Béarnais face à des Metropolitans invaincus jusqu'ici en JeepELITE pour cet unique rendez-vous du mois de novembre

Samedi 07/11/2020 à 20h30
Palais des Sports Marcel-Cerdan I Levallois

  • VIATOR Eddie
  • BISSUEL Thomas
  • KERISIT Thomas

Suivez le match :

Suivez le match en direct sur Sport en France 

L'Elan Béarnais va jouer et c'est, en soi, une excellente nouvelle. Dix jours après son 3ème succès de la saison acquis de haute lutte face au MSB (90-81 ap) les hommes de Laurent Vila vont renouer avec la compétition au Palais des Sports Marcel-Cerdan à Levallois face aux Metropolitans 92. Certes, tout le monde sait très bien que la mission s'annonce ardue face à une des trois formations, avec Dijon et Bourg, encore invaincue cette saison en championnat (4v, 0d). Cependant, pouvoir disputer un 5ème match de JeepELITE est une excellente nouvelle pour une équipe qui compte bien garder du rythme au cours de ce mois de novembre plus qu'allégé côté calendrier.

Les Palois avaient joué les yeux dans les yeux face à la JDA Dijon pendant près de 30 minutes lors d'une première remise en route au cours d'une saison rendue si singulière par la crise sanitaire. Cette fois, pas de cluster et un contexte bien différent car les Palois ont pu profiter de ces 10 derniers jours pour récupérer et poursuivre les entraînements. De quoi donner des idées à Gérald Ayayi ou Rémi Lesca  : 

;

;

Les Palois, on le voit, sont en confiance et ne sont pas partis battus à Levallois, loin de là. La marche sera tout de même haute, face à des Mets dominants en JeepELITE mais aussi en EuroCup puisqu'ils ont pris la tête du groupe B (4V, 2D) cette semaine en venant à bout de Malaga (1ers, 4v, 2d). Laurent Vila, le coach palois ne s'y trompe pas et sait qu'il y aura du lourd en face :  "C'est eux qui encaissent le moins de points en JeepELITE (65 pts/m !). Ils perdent moins de 10 ballons par match, maîtrisent bien le rebond. Cela reste un basket de contrôle, ils ont une excellente maîtrise du jeu. Ils disposent aussi de beaucoup d'armes offensives (même si Rob Gray vient de filer à Monaco, Ndlr).
Cela va être un beau challenge qui va nous faire progresser et si on peut faire une surprise, on ne s'en privera pas ! 

;

La formation de Jurij Zdovc peut s'appuyer sur son duo de Brown (Brandon le meneur, Anthony l'arrière) mais c'est aussi très costaud dessous avec Tomer Ginat au poste 4 (13.3 pts, 6.5 rbds) et bien entendu l'ancien palois Vitalis Chikoko au poste 5 (voir ci-dessous). La force des Mets, c'est bien entendu cet effectif XXL avec du talent à tous les postes (Michineau, Sako, Roos, Konate ou l'autre ancien shooter béarnais Bastien Pinault). Bref, il faudra un Elan intense pendant 40 minutes, au moins, pour espérer rivaliser avec l'une des équipes phares du championnat. 

Avec 16 pts, 5.3 rbds/m Vitalis Chikoko est toujours aussi précieux pour les Mets ©Metropolitans92

Jeep® ÉLITE - 17ème journée

Vendredi 08 Janvier 

  • Gravelines-Dunkerque - Cholet 
  • Le Portel - Nanterre 
  • Châlons-Reims - Monaco 
  • Dijon - Chalon/Saône

Samedi 09 Janvier

  • Limoges - Boulazac  
  • Bourg-en-Bresse - Strasbourg
  • Le Mans - Orléans

Dimanche 10 Janvier 

  • Lyon-Villeurbanne - Roanne