Après avoir compté jusqu'à 17 points de retard au cours du 1er acte, les Palois se sont bien battus jusqu'à reprendre les commandes du match en début de 4ème QT : en vain, le coup de collier des Giants en fin de partie faisant la différence.

 

 

Plutôt bien rentrés dans la partie, les Palois s'appuyaient sur Nicolas De Jong pour rester au contact, lui qui était l'auteur de 6 des 10 premiers points palois (10-10, 5e). Entre trois tirs manqués successifs et une balle perdue par les hommes de Laurent Vila, Anvers en profitait pour signer un premier run (18-10, 8e). Ronald Moore ajustait (enfin) la mire de loin mais Kesteloot scorait dans la foulée à 3 puis 2 points pour un écart à 2 chiffres pour la première fois du match (24-13, 9e). Le deuxième quart-temps débutait sur les mêmes bases et Fall Faye au dunk puis sur lancers-francs faisait fructifier l'avance belge : à 32-15 (13e) la côte d'alerte était déjà dépassée. Malgré un léger mieux, les Béarnais ne pouvaient que constater les dégâts à la pause (45-32), eux qui avaient vu leur défense mise à mal par une équipe pourtant peu réputée pour ces velléités offensives (73 pts inscrits/m en BCL).

Bien plus efficaces, tant sur le plan défensif qu'offensif, les Palois rattrapaient une grande partie de leur retard lors du 3ème quart-temps remporté 23-13. A 58-55 (30e) le match n'était plus le même et la confiance semblait même avoir changé de camp lorsque Justin Dentmon, avec 5 points de rang, provoquait un changement de leader (60-61, 34e). Le plus dur avait-il été fait ? non car c'était sans compter la réaction d'orgueil des Belges qui ne se voyaient pas perdre une 4ème fois de suite. Impulsée par le triplé de Vanwijn, leur réponse ne se faisait pas attendre avec un 7-0 douloureux (67-61, 35e). Les Palois ne baissaient pourtant pas les bras (69-66, 37e) en pouvant compter sur l'apport du prolifique duo De Jong - Dentmon (25 points pour le pivot, 20 pour le meneur) mais une succession de ballons mal exploités au cours des 120 dernières secondes allaient sonner le glas des derniers espoirs palois (74-69). 

Après 6 journées disputées en BCL, le bilan des Palois est déficitaire (2v, 4d) et il le sera à la fin de la phase aller puisqu'il ne reste plus que Bandirma à affronter, autre formation à 2 succès seulement. Avant de se pencher sur ce prochain rendez-vous programmé le 03 décembre prochain  au Palais des Sports, les Palois auront de quoi faire en JeepELITE avec trois journées de championnat à disputer : face à Gravelines-Dunkerque dès samedi au Palais puis à l'extérieur, face à Nanterre et Roanne.

Chiffre
clé

69

Comme le nombre de tirs pris par les Palois (39 à 2 pts, 30 à 3 points). C'est beaucoup plus que les Belges (54) mais ces derniers se sont montrés plus adroits (42% de réussite contre 32%)

BCL - 6ème journée - Groupe B  

Mardi 19 novembre

  • AEK Athènes - Rasta Vechta 75-79
  • Bandirma - Wloclawek 86-87

Mercredi 20 novembre

  • 20h30 : San Pablo Burgos - Hapoël Jérusalem 91-84

Le match en détails

BCL - J06 - ANVERS /EBPLO