C'était un choc déséquilibré qui s'annonçait entre deux formations du top 4 certes, mais aux trajectoires inverses. Face à un Élan Béarnais amoindri depuis deux mois et contraint de faire le dos rond en attendant les retours programmés pour cette fin de semaine de Donta Smith et Léo Cavalière, se dressait une Roca Team métamorphosée depuis le début de la phase retour.  Conséquence directe et logique : une deuxième défaite en saison régulière face aux joueurs de la Principauté (91-74), à l'issue d'un match plié dès la pause par les Monégasques (50-30).

 

Les Béarnais sans pression avaient pourtant affiché de belles intentions dès les premières minutes de jeu : CJ Harris convertissait trois lancers-francs, puis Mickey McConnell ajustait la mire par deux fois derrière l'arc, imité par Akos Keller (9-12, 4'). Il n'en fallait pas plus pour déclencher la furia monégasque, les hommes d'Obradovic  passant un 17-2 dans la foulée par l'intermédiaire d'un Dee Bost adroit à 3 pts et du MVP du match Gerald Robinson (24-16, 8'). Les V&B, bien impuissants, se voyaient en plus pénalisés par deux fautes sifflées coup sur coup à Vitalis Chikoko, sans oublier une antisportive sur une perte d'équilibre d'Akos Keller. Laurent Vila tentait bien d'arrêter l'hémorragie en demandant un temps mort, avec des Monégasques déjà au loin (38-22, 14'). Malgré un léger mieux traduit par 5 points consécutifs, les Palois subissaient à nouveau la puissance des locaux jusqu'à la pause (50-30, 20').

1DX 344614 pts, 8 rbds pour Vitalis Chikoko ©Serge Haouzi 

L'avance des Monégasques atteignait 24 unités (54-30, 23') avant qu'Akos Keller avec la planche puis Mickey McConnell pour son 4ème shoot au delà de la ligne des 6 mètres 25 ne parviennent à réduire quelque peu l'écart. Monaco tenait néanmoins solidement les rênes du match (74-53, 30'). Les affaires paloises ne s'arrangeaient pas au cours du 4ème et dernier quart, Yannick Bokolo récoltant une faute technique, avant qu'Akos Keller n'écope de son côté d'une faute technique synonyme d'expulsion. Les hommes du Rocher ne se relâchaient guère jusqu'au buzzer final même si l'Elan, à l'image d'une bon passage de Yohan Choupas, faisait bonne figure en remportant le dernier quart (21-17).

Dure mais prévisible soirée pour des Palois qui voient ainsi la JDA Dijon (5e, 19v 11d) revenir au contact et constituer une menace de plus en plus importante dans la course à la 4e place, synonyme d'avantage du terrain pour les quarts de finale de playoffs. Les retours annoncés de Smith et Cavalière, deux de ses leaders, devraient constituer un vrai plus à l'heure d'aborder les 4 derniers rendez-vous de saison régulière. Le premier d'entre-eux, samedi face à Cholet, sera crucial et les V&B ne devront pas se manquer face à une formation qui lutte pour sa survie en Jeep® ÉLITE.

Monaco - EBPLO 91-74
(26-18,24-12,24-23,17-21) 
lundi 29 avril - 20h45
Salle Gaston Médecin
Arbitres : Joseph Bissang, Freddy Lepercq ,  Ahmed Ait Bari

Espoirs
Monaco- EBPLO 111-103 
Hugo Pellure 26 pts

30e journée de Jeep® ÉLITE, les résultats : 

vendredi 26 avril
Châlons-Reims - Boulazac 83-81
Gravelines - Fos/Mer 116-85

samedi 27 avril
Le Mans - Bourg 79-61
Cholet - Le Portel 81-79
Strasbourg - Levallois 69-58
Chalon/Saône - Nanterre 94-97
Antibes - Dijon 71-84
dimanche 28 avril
Limoges - ASVEL 74-85