Net vainqueur du Portel mardi soir (90-68) les Palois restent 17èmes au classement général mais surtout plus que jamais dans la course au maintien. Avec une victoire de moins que le 12ème (Gravelines-Dunkerque, qui compte un match en moins), tout reste possible ! ©Eric Traversié

 

Sans avoir démérité face aux Mets et LDLC ASVEL, les hommes d'Eric Bartecheky n'étaient pas parvenus pour autant à signer un exploit face à ces grosses cylindrées du championnat.  Gagner était donc indispensable à l'heure d'accueillir Le Portel pour rester dans la roue des premiers non relégables. La bonne surprise de JeepELITE, affichant un bilan presque à l'équilibre avant ce match (9v, 11d), s'est présentée sans son atout numéro 1, l'international canadien Mikyle Mcintosh (malade) et il faut bien le reconnaître, cela a plutôt bien arrangé les affaires des Béarnais. Ceux-ci pouvaient qui plus est compter sur le retour de Vee Sanford et sur la dernière recrue, Ioannis Kouzeloglou. 

retouressm1
Succès précieux pour Jérémy Leloup et les Palois ©Eric Traversié

Avec la possibilité de faire plus de rotations, le coach Eric Bartecheky était en droit d'attendre plus d'intensité, surtout sur le plan défensif, de la part de son équipe. Ce fut le cas, notamment lors d'un troisième quart-temps à sens unique (21-7) qui aura vu l'Elan faire la différence. Malgré tout, le coach n'était pas totalement satisfait des siens, ayant déploré une défense trop laxiste lors du 1er acte (48-42) et un relâchement, bien que sans conséquence, lors du 4ème quart-temps. Nul doute que le technicien palois avait déjà en tête les oppositions à venir face au Mans ou Dijon, qui nécessiteront un niveau de jeu bien supérieur pour espérer d'autres victoires.

Il n'empêche, le travail a été fait, cette victoire fait du bien. Le tandem des "minis" à la mène s'est avéré une fois encore prolifique avec 28 pts et 8 pds pour le duo Bibbins - Threatt. Petr Cornelie a confirmé sa régularité au top niveau avec un 4ème double double de la saison (14 pts, 14 rbds, MVP du match), Vee Sanford a retrouvé tout de suite ses sensations (15 pts à 7/11 aux tirs) et Digué Diawara s'est montré efficace en sortie de banc : 8 pts (2/2 à 3 pts) en 12 minutes. Autre point positif à retenir : les temps de jeu, bien répartis, CJ Williams ayant été le plus utilisé mais avec moins de 30 minutes passées sur le parquet. 

Chiffre
clé

11

le nombre de marqueurs côté palois, symbole d'une victoire collective et d'un roster plus épais ©Eric Traversié

Jeep® ÉLITE - 32ème journée

Mardi 27 avril  (20h)
Chalon/Saône - Gravelines-Dunkerque 81-80
Nanterre - Limoges 
Boulazac - Boulogne-Levallois
Cholet - Roanne 
Strasbourg - Lyon-Villeurbanne 
Orléans - Bourg-en-Bresse 
Châlons-Reims - Dijon 

Le match en détails

J32 - EBPLO / LE PORTEL