FAN

expérience

Battus par Cholet (76-87), un concurrent direct pour les playoffs, les Palois font une bien mauvaise opération ©Eric Traversié

Les hommes d'Eric Bartecheky se seront rendus la soirée compliquée, la faute à un premier acte clairement marqué par un manque d'intensité défensive. Le 0-6 initial des Choletais était le signe annonciateur de 20 minutes en mode "portes ouvertes". Pas trop en réussite de loin, les Choletais se régalaient près du cercle, à l'image d'Anosike, omniprésent en début de match (9 de ses 11 points seront inscrits lors du 1er QT). De l'adresse, les Palois en avaient (8/12 aux tirs), parvenant ainsi à revenir au score un moment  (12-12, 7e puis 18-18, 8e) avant de lâcher à nouveau du lest en fin de quart-temps (20-25, 10e). 

Mis en confiance et en rythme, Cholet enfonçait le clou jusqu'à la pause. Aux solutions faciles trouvées à l'intérieur, ils ajoutaient cette fois l'adresse extérieure avec un 6/9 derrière l'arc lors du 2ème quart-temps. Artis et Hogg faisaient ainsi grimper l'écart au-delà des 10 points (42-54, 20e). Surtout, l'Elan venait d'encaisser 29 unités dans ce seul quart-temps ! de quoi faire enrager Eric Bartecheky, lui qui avait justement insisté sur l''engagement défensif après la prestation réalisée à l'Astroballe un peu plus tôt dans la semaine (42-54, 20e). 

Les Palois revenaient avec de meilleures intentions après la pause, Vitalis Chikoko étant bien trouvé sous le cercle (13 pts à 6/8 aux tirs en 18 min). Les tirs primés de Dominique Archie (12 pts) et Giovan Oniangue (8) faisaient même repasser l'Elan sous la barre des 10 unités de retard (52-59, 23e) mais toujours sous contrôle, Cholet maîtrisait suffisamment son sujet pour ne pas paniquer (59-71, 30e). En exerçant une pression continue sur Brandon Jefferson et sur son compère Justin Bibbins, les Choletais avaient vu juste. Le meilleur marqueur du championnat  était neutralisé (3 pts, 1/7 aux tirs) et les Palois sans solution même si Gregor Hrovat (15 pts) faisait tout son possible pour entretenir l'espoir (63-71, 32e). Il y eut bien ce retour à -5 suite au dunk d'Hamady Ndiaye (70-75, 35e) laissant espérer un final de folie mais rien n'y fit, Hogg se chargeant de jouer les climatiseurs de salle dans la foulée (19 pts, meilleur marqueur du match). 

L'Elan s'inclinait logiquement à la vue du match (76-87), une bien mauvaise opération face à un concurrent direct pour les playoffs. 

Chiffre
clé

54

Le nombre de points encaissés par les Palois à la pause. Cette défense trop laxiste aura permis aux Choletais de prendre confiance ©Eric Traversié

Betclic ÉLITE - 31ème journée

Vendredi 29 avril
Le Portel - Châlons-Reims 79-74
Boulogne-Levallois - Nanterre 104-102
Dijon - Limoges 100-84

Samedi 30 avril 

Strasbourg - Bourg-en-Bresse 88-92 (ap)
Roanne - Gravelines-Dunkerque 88-79

Dimanche 1er mai
15h15 : Paris - Orléans 
19h : Lyon-Villeurbanne - Le Mans

Le match en détails

J31 - EBPLO / CHOLET