Les Palois se sont remis en ordre de marche samedi face au BCM Gravelines-Dukerque (89-80) : un succès de nature à redonner confiance à un groupe qui restait sur 5 revers consécutifs en championnat. 

Adroits et appliqués, les Palois ont su prendre ce match crucial par le bon bout. Omniprésent, Nicolas De Jong inscrivait 12 points au cours des 6 premières minutes de jeu et permettait aux siens de faire la course en tête (18-13, 6e). L'Elan bouclait un 1er quart très solide (27-21) avec 70% d'adresse générale. Si les Palois étaient toujours devant à la pause, l'écart avait néanmoins rétréci suite à un ultime run des visiteurs juste avant le retour aux vestiaires (47-45, 20e).

Nicolas De Jong avait fait un travail colossal (19 pts) et les Béarnais avaient dominé la bataille des airs (21 rebonds dont 9 offensifs contre 13 aux Nordistes), preuve d'un engagement de tous les instants. Pourtant, Benjamin Sene et Erik McCree avaient tenu la baraque pour les Nordistes (23 pts à eux deux) et les hommes d'Eric Bartecheky étaient finalement tout proches à la pause. Il faut dire qu'ils avaient su se montrer très adroits derrière l'arc - la spécialité du BCM - avec un joli 8/15.

La tendance observée juste avant la mi-temps se confirmait au retour des vestiaires et c'est un 10-0 que le BCM infligeait à l'Elan à cheval entre les 2ème et 3ème quarts et Benjamin Sene, encore de loin, offrait l'avantage aux siens (47-50, 22'). Un temps fort du duo Petr Cornelie (9 pts, 12 rbds) - Digué Diawara (8 pts, 4 rbds) permettait néanmoins à l'Elan de revenir à hauteur à la fin du 3ème quart (62-62). Le début du 4ème était malheureusement marqué par la grave blessure de Nicolas De Jong, touché au genou (les craintes seront confirmées dès lundi, les examens médicaux révélant une rupture du ligament croisé antérieur, signifiant la fin de saison pour l'actuel meilleur marqueur palois). Malgré ce coup du sort, les hommes de Laurent Vila allaient conserver toute l'intensité nécessaire pour aller chercher leur 3ème succès de la saison : entre la rapidité de Tyrus McGee (18 pts) et l'efficacité de Ronald Moore, décisif en fin de match (13 de ses 19 pts inscrits dans le dernier quart-temps !), les Béarnais ne lâchaient rien. Léo Cavalière, en captain' courage, montrait la voie lui aussi en matière de rebond offensif (17 au total pour les V&B !), le symbole d'un Elan ultra déterminé. Voilà un succès qui fait un bien fou à l'aube d'une semaine à deux déplacements, diablement importants également, à Nanterre puis Roanne. 

 

Chiffre
clé

19

Le nombre de points décisifs inscrits par le MVP du match, Ronald Moore, mais aussi par Nicolas De Jong : le symbole d'une soirée aux multiples émotions

Jeep® ÉLITE - 10ème journée

Vendredi 22 novembre

  • Le Portel - Boulazac 97-88
  • Boulogne-Levallois - Chalon/Saône 92-88

Samedi 23 novembre

  • Cholet - Dijon 72-85
  • Limoges - Orléans 99-87
  • Le Mans - Strasbourg 82-90

Dimanche 24 novembre

  • Monaco - Nanterre 79-69

Lundi 25 novembre

  • Lyon-Villeurbanne - Châlons-Reims 

Le match en détails

J10 - EBPLO / GRAVELINES