Légèrement touché à la cheville lors d'un entraînement commun avec la formation espagnole d'Acunsa Gipuzkoa Basket (Saint Sébastien), l'imposant pivot Hamady Ndiaye avait du déclarer forfait quelques jours plus tard pour la rencontre face à l'AS Monaco, une absence forcément préjudiciable pour des Béarnais passés pourtant tout près de l'exploit (86-90). L'annonce de son retour à la compétition pour ce week-end face à Orléans (samedi, 20h30 en direct sur Sport en France et France Bleu Béarn Bigorre)  coïncide également avec l'officialisation de la prolongation de son contrat  jusqu'à la fin de la saison.

 

Ndiaye800x450
Hamady Ndiaye s'est tout de suite senti à l'aise au sein de l'équipe paloise ©Eric Traversié

Voilà une nouvelle qui a de quoi donner le sourire ! Arrivé en remplacement de Nicolas De Jong (MVP lors de la victoire face à l'Elan Chalon mais arrêté aussitôt après car touché au ménisque interne) Hamady Ndiaye (2.13m, 33 ans) s'est rapidement intégré au sein du groupe palois. Fort d'une très solide expérience (voir rappel ci-dessous) il s'est montré précieux dès ses premières apparitions, contribuant aux victoires à domicile face à Boulazac et au Mans (13 pts, 5 rbds pour 17 d'éval. en 18 min de jeu face au MSB). Au-delà des statistiques, c'est une véritable force de dissuasion dans la raquette dont dispose l'Elan avec le Sénégalais. Il faudra encore attendre tout début janvier pour que Laurent Vila puisse bénéficier d'une palette de choix encore plus grande dans le secteur intérieur avec le retour de Nicolas de Jong et on a déjà hâte de voir cet Elan au complet !

En attendant, c'est un Hamady Ndiaye heureux que nous avons retrouvé pour recueillir ses premières impressions : 

Dès les premiers jours, j'ai su que j'étais au bon endroit et c'est avec plaisir que je prolonge l'aventure. C'était naturel, je me sens à l'aise ici. J'ai été parfaitement accueilli, aussi bien par mes coéquipiers que par le staff. Nous n'en sommes qu'au début de la saison et les circonstances en raison de la pandémie sont vraiment particulières mais je pense que les observateurs n'imaginent pas encore tout ce que cette équipe est en mesure de faire. Chacun connaît parfaitement son rôle et tout le monde est tourné vers le collectif. C'est pour cela que le passage de témoin entre Shannon (Evans) et Justin (Bibbins) s'est aussi bien déroulé. Notre nouveau meneur a tout de suite adhéré à cette philosophie de jeu. Personnellement, je vais saisir l'opportunité qui m'est donnée pour continuer à travailler, à progresser et apporter ma pierre à l'édifice. Bien sûr il y a eu cette blessure à la cheville et son lot d'incertitudes mais je sais maintenant que ce n'est pas grave. Pour revenir à la compétition, j'ai pu bénéficier de tout le travail du staf qui a beaucoup fait pour moi, que ce soit Thomas le kiné, Guillaume le préparateur physique ou les coaches Laurent et Jimmy. J'ai hâte de ce retour au jeu autant que de celui du public au sein du Palais des Sports pour voir comment il vibre en étant plein !

Hamady Ndiaye
Né le 12.01.1987 (33 ans) à Dakar (Sénégal)
2.13 m - Poste 5

2006-2010: Rutgers University (NCAA)

2010-2011: Washington Wizards (NBA): 16 matches, 0.9 pt/m puis
Janvier 2011  : Dakota Wizards (D-League) : 11 matches, 4 pts, 4.2 rbds/m puis 
Février 2011 : Washington Wizards (NBA)

2011-2012: Washington Wizards (NBA) 3 matches
Janvier 2012 : Iowa Energy (D-League): 10 matches, 5 pts, 3.6 rbds/m
Février 2012 : Maine Red Claws (D-League): 13 matches, 6.8 pts, 4.9 rbds/m

2012 : Guangzhou Liu Sui Whampoa (Chine-NBL) 18 matches, 17.6 pts, 14.3 rbds, 6.7 contres/m

2012-2013: Sacramento Kings (NBA)
Novembre 2013 : TianJin Steel (China-CBA) : 31 matches, 11.1 pts, 8.9 rbds, 3.9 contres/m

2013-2014: Sacramento Kings (NBA): 14 matches, 0.4 pt, 1.3 rbds/m
Reno Bighorns (D-League): 2 matches, 6.5 pts, 6 rbds/m puis Delaware 87ers (D-League): 15 matches, 3.5 pts, 3.2 rbds/m

2014 : Guangxi Rhinos (China-NBL) : 22 matches, 16.9 pts, 12 rbds, 4.4 contres/m
Octobre 2014 : United Byblos Amchit (Liban) : 9 matches, 7.1 pts, 7.9 rbds, 2.8 contres/m 

2015: KIA Sorento (Philippines-PBL): Governor's Cup 11 matches, 17.6 pts, 15.2 rbds/m

2015-2016: Bnei Hertzeliyya (Israel-Winner League): 35 matches, 6.9 pts, 5.1 rbds, 2.4 contres/m

2016-2017: Unicaja Malaga (Espagne, Liga Endesa)
Eurocup: 10 matches, 4.6 pts, 2.2 rbds, 1.2 contres/m
Liga Endesa: 13 matches, 1.8 pts, 1.6 rbds, 1.2 contres/m

Février 2017 Bnei Hertzeliyya (Israel-Winner League): 11 matches, 5.2 pts, 3.3 rbds/m

2017-2018 : BCL: 14 matches, 5.4 pts, 3.7 rbds, 1.8 contres/m
Scandone Avellino (Italie, série A) : 19 matches, 6 pts, 4.6 rbds, 2.3 contres/m

2018-2019: Sidigas Avellino (Italy, série A) : 23 matches, 5.5 pts, 4.1 rbds, 1.7 contres/m
BCL : 10 matches, 6.1 pts, 4.2 rbds/m

2019-2020: BCM Gravelines-Dunkerque (France, Jeep ELITE): 19 matches, 6.2 pts, 3.9 rbds, 1.8 contres/m