Le moins que l'on puisse dire est que l'Elan Béarnais et le BCM Gravelines-Dunkerque, qui vont s'affronter lundi soir (20h45, en direct sur SFR Sport 2) dans le cadre de la 5ème journée de Pro A, n'auront pas vécu la même préparation de ce rendez-vous important pour les deux formations.  

Avec 3 succès au compteur après 4 journées, les Palois ont pu profiter de cette semaine complète d'entraînement pour travailler sereinement avec un objectif en tête : éviter de reproduire la sortie de route vécue au Mans lors du dernier déplacement, seul couac au cours d'un début de saison réussi. Chez les Maritimes en revanche, l'heure est à la mobilisation après 4 revers consécutifs même si la semaine a été particulièrement agitée dans les Hauts-de-France...l'ancien V&B DJ Cooper, qui aurait dû croiser la route de ses anciens coéquipiers lundi, a annoncé au retour du déplacement à Boulazac mercredi son désir de quitter le BCM. Entre le départ éventuel du dernier MVP de la Pro A, l'arrivée potentielle de son successeur à la mène, ou l'incorporation d'un élément supplémentaire dans la raquette, il faut avouer que les chantiers sont nombreux pour le nouveau coach Julien Mahé et les incertitudes nombreuses quant à l'effectif qui fera face à l'Elan lundi soir. Il faut dire que le doute s'est installé au sein d'une équipe que la réussite fuit jusqu'ici (4/22 encore derrière l'arc cette semaine à Boulazac) et qui affiche la plus faible attaque de la Pro A (65 pts/m).  

Les Béarnais de leur côté veulent faire fi des tracas actuels du BCM, une volonté clairement affichée lors du point-presse hebdomadaire. Lorsque les journalistes questionnent le coach Serge Crevecoeur à propos de l'ancien palois DJ Cooper, au centre de toutes les discussions de la semaine, le technicien belge coupe net : 

"On avait bien sûr travaillé sur lui mais vous savez qu'il ne jouera pas lundi ? il peut peut-être revenir, enfin je n'en sais rien et je m'en fous en fait car pour nous c'est une perte de temps. On doit se focaliser sur nous-mêmes. On a beaucoup travaillé cette semaine des principes globaux défensifs et offensifs de notre jeu, que ce soit face à Cooper ou pas d'ailleurs. Notre première vidéo à propos du BCM avait été programmée pour aujourd'hui (vendredi). On avait vu quand même déjà auparavant un peu leurs systèmes et comment ils attaquent. Ils ont une identité, il y a des choses offensivement qu'ils cherchent régulièrement et ils viennent de rajouter quelques animations supplémentaires. Cela va être à nous de détruire leur jeu d'attaque. Il va falloir rentrer fort dans le match et même s'ils mettent tous leurs tirs au cours des 4-5 premières attaques car il y a des bons shooteurs dans cette équipe comme Serron que je connais bien ou encore Bufford, il faudra qu'on sache rester calme et retrouver notre jeu."

abstraction

Pour Taqwa Pinero ce déplacement à Sportica, une salle dans laquelle il n'a encore jamais évolué, est synonyme de test de maturité :

On va voir si on a appris de notre échec au Mans et si on aura cette fois l'énergie nécessaire pour espérer s'imposer loin de nos bases. On ne doit surtout pas se laisser distraire par tous les soucis que peut rencontrer notre adversaire en ce moment. C'est une situation qui peut être dangereuse et on aurait tout à perdre alors nous devons rester très concentrés. 

souligne pour sa part Léo Cavalière qui sait 

"N'oublions pas que jouer à Gravelines, c'est toujours compliqué  et ils vont gagner un match à un moment donné alors notre but c'est que ce ne soit pas le 5ème. On aborde ce match avec autant de sérieux que les autres , on va essayer de se donner tous les moyens possibles pour le réussir au mieux et se mettre en sécurité le plus vite possible."

Léo Cavalière se rejouit en revanche de croiser la route de l'ancien palois, Jean-Michel Mipoka : 

"Jean-Mi,  c'est un bon pote à moi, on a passé une super année ensemble la saison dernière et je suis content de le retrouver. DJ (Cooper) c'est pareil, je m'entendais bien avec lui aussi, bon on sait qu'il n'est pas sûr d'être là lundi, ce sont ses affaires et je pense qu'il a ses raisons. Le mot d'ordre est de rester focus et de ne pas les laisser espérer car on sait que c'est une équipe qui peut s'enflammer surtout dans sa salle." 


PRO A (J05)
BCM GRAVELINES-DUNKERQUE - EBPLO
lundi 16 octobre - 20h45 (Sportica)
arbitres : Eddie VIATOR, Valentin OLIOT, Morgan MURILLON