Cette 7ème défaite consécutive, combinée au succès d'un Champagne basket relancé à Pau le week-end dernier et victorieux de la JL Bourg après prolongation (108-103), plonge l'Elan en zone rouge.  © Limoges CSP

Les Béarnais ont beau vouloir bien faire, les carences défensives de l'équipe les empêchent de stopper cette spirale infernale. Il y a urgence.

 

Les deux premiers échecs de cette terrible série avait été mis sur le compte, à juste titre, de la valeur des adversaires (Boulogne-Levallois et Monaco). On avait considéré les déplacements à Orléans et à Strasbourg comme des accidents de parcours, juste avant les fêtes, pour une équipe en manque de rythme. Depuis janvier en revanche, les râtés face à Bourg, Champagne Basket et désormais Limoges s'expliquent autrement : avec successivement 83 ,97 et 96 points encaissés, la défense paloise est clairement au centre de toutes les interrogations.

Dans ce Beaublanc orphelin de son public, à l'occasion d'un 108ème clasico forcément très particulier, les Palois étaient attendus au tournant. Ils répondaient présents d'entrée avec un premier quart-temps aussi spectaculaire qu'offensif et un avantage de +6 à la clé (24-30, 10e). Il faut dire qu'avec les 16 points inscrits sans le moindre échec par le duo Manu Lecomte - Vee Sanford, les Palois avaient de quoi prendre confiance. Ceux-ci osaient, à l'image de Gérald Ayayi (11 pts en 13 min) qui remontait le terrain en 4 secondes pour deux points de plus au buzzer. Sauf que....Sauf que le Limoges CSP allait resserrer les boulons en défense et que les Béarnais ne parvenaient pas à en faire de même de l'autre côté du parquet. Limoges avait encaissé 30 unités dans le premier quart mais les Palois les imitaient au cours du suivant et de +6, ils se retrouvaient à -6 à mi-parcours (54-48). Si Boutsiele, vite contrarié par les fautes, n'avait quasiment pas joué (0 pt en 2 min) et l'Elan plutôt bien verrouillé le secteur intérieur, le trio Invernizzi - Scrubb-Lang avait en revanche martyrisé les Palois à longue distance (7/11 à 3 pts). 

 sanfordresum
Pour son retour à Beaublanc, Vee Sanford (15 pts, 4 rbds, 16 d'éval) et ses coéquipiers n'ont pu stopper cette vilaine série de défaites en cours ©Limoges CSP

Au retour des vestiaires, l'intérieur limougeaud sortait de sa boite avec efficacité (13 pts à 100% de réussite) et Nicolas Lang poursuivait son festival (30 pts à 6/7 derrière l'arc, 35 d'éval.). Ces deux-là écoeuraient des Palois toujours en retard, sur le parquet comme au score (74-61, 28e). Rémi Lesca (12 pts à 4/7 à 3 pts)  tentait bien de secouer le cocotier avec deux missiles improbables juste avant la fin du 3ème quart pour un retour sous la barre des 10 points (76-68, 30e). Il en plantait même un troisième à la 32ème pour un ultime rapproché (76-71) mais cela ne changeait malheureusement pas le scénario de la rencontre. Lang, insolent d'adresse, rassurait les siens la minute d'après avec deux tirs primés de plus (82-71, 33e). Dans l'incapacité de stopper les Limougeauds dans ces moments clés, les Palois ne pouvaient espérer l'emporter. Boutsiele finissait le travail au cours des derniers instants d'un match déjà plié (91-79, 38e). 

En attendant de connaître le 22 février prochain le scénario retenu pour le calendrier à venir de JeepELITE, les Palois savent déjà qu'avec seulement 3 succès signés après 11 matches, il ne faudra plus traîner en route au cours des 23 prochaines journées. 

Chiffre
clé

30

le total de points inscrits par Nicolas Lang, son record en carrière inscrit face à un Elan beaucoup trop permissif ©Limoges CSP

Vendredi 05 Février
Le Mans - Roanne 97-84
Dijon - Chalon sur Saône 85-75

Samedi 06 Février
Boulazac - Nanterre 74-96
Boulogne Levallois - Strasbourg 63-71
Cholet - Monaco reporté
Châlons-Reims - JL Bourg 108-103 (ap)
Orléans - Gravelines Dunkerque 104-69

Le match en détails

J07 - LIMOGES / EBPLO