Pourtant prévenus, les hommes de Laurent Vila ont sauté à pieds joints dans le piège tendu par les Sharks d’Antibes et se sont inclinés logiquement à l’Azurarena (83-73). La déception est grande pour des V&B qui restaient sur une belle prestation collective signée face au Portel. Cette défaite fait mal et confirme les difficultés actuelles à enchaîner les bonnes performances. Avec un bilan à nouveau à l’équilibre (5v, 5d), les Palois restent calés dans le ventre mou du championnat.

A la recherche d’un premier succès après 9 journées de Jeep® ÉLITE, les Sharks espéraient un déclic. Très mal rentrés dans le match, les Béarnais leur ont grandement facilité la tâche et ont su  les mettre en confiance. Certes, après Otule la semaine passée, Julien Espinosa pouvait compter sur le renfort du meneur Taurean Green mais déplorait aussi dans le même temps l’absence de son meilleur marqueur, le letton Aigars Skele (12.2 pts/m).
Malgré un 5 de départ "classique" (McConnell, Harris, Smith, Cavalière et Chikoko) les V&B se montrent d’entrée beaucoup trop "soft" pour rivaliser. Apathiques en défense et mal organisés en attaque, ils encaissent un surréaliste 30-14 lors d’un premier quart à sens unique au cours duquel Tim Blue se balade (15 pts). Le cauchemar se poursuit jusqu’à la 15ème minute de jeu, moment où l’Elan compte 22 longueurs de retard avec toujours une seule équipe sur le parquet (39-17). Si l'Elan n'en compte plus que 9 à la pause (44-35) c'est qu'entre temps CJ Harris et Mickey McConnell ont enfin trouvé quelques solutions en attaque pour un ultime run qui laisse l'Elan en vie à mi-parcours.

panneauharris
Douche froide à l'Azurarena pour CJ Harris et les Palois ©Nans Evens

Le réveil des Palois va se confirmer au cours du troisième quart-temps : porté par un Léo Cavalière omniprésent (15 pts, 7 rbds) les hommes de Laurent Vila font frémir l'Azurarena et fondre petit à petit l'avance des Sharks qui enchaînent les mauvais choix (60-57, 30e). A 62-61 (34e) suite à une réussite de près d'un Vitalis Chikoko pourtant emprunté, on se dit que la rencontre va (enfin) basculer du bon côté. Il n'en est rien ! Avec deux missiles longue portée signés Blue et Green, les Sharks reprennent à nouveau le large (70-62, 35e). C'est encore derrière l'arc que Blue (33 pts et 39 d'évaluation pour le poste 4 US) puis Campbell scellent l'issue de ce match (78-64, 37e). Les Palois, pourtant proches de renverser la vapeur, finissent par craquer définitivement et ne peuvent que constater les dégâts (83-73). Partis de trop loin, ils laissent filer une belle opportunité afin de s'installer dans le top 8 du championnat mais comme à Boulazac, leur manque d'intensité en début de rencontre aura coûté fort cher. Une leçon à méditer...

ANTIBES - PAU-LACQ-ORTHEZ 83-73
(30-14, 14-21, 16-22, 23-16)
Jeep® ÉLITE J10 -  vendredi 16 novembre - 20h30  -  Azurarena
Arbitres : Johann JEANNEAU, David MORTZ, Baptiste CARIMENTRAND 
les marqueurs palois :  McConnell 16 pts (6 pds, 5 rbds), Harris 16, Cavalière 15 (7 rbds), Smith 13 (11 rbds), Chikoko 8, Diawara 2, Sylla 2, Keller 1, Bokolo 0
14 passes décisives - 15 balles perdues - 37 rebonds (Antibes 40) - 6 interceptions

Espoirs : ANTIBES - EBPLO 43-89 
Thibault Daval-Braquet 19 (8 rbds), Hugo Blanc 18 (8 rbds)


10ème journée de Jeep® ÉLITE, le programme

Vendredi 16 novembre
Fos-sur-Mer - Strasbourg 74-82
Le Portel - Cholet 84-92
Dijon - Gravelines-Dunkerque 82-84

Samedi 17 novembre
Monaco - Levallois 87-89 (ap)
Limoges - Nanterre 80-62
Boulazac - Bourg-en-Bresse 86-82

Dimanche 18 novembre 
Lyon-Villeurbanne - Le Mans (18h30) rmcsport22

Lundi 19 novembre
Châlons-Reims - Chalon/Saône (20h45) rmcsport22