Arrivé cet été en provenance des JSA Bordeaux, le jeune meneur de jeu Gérald Ayayi (il a fêté ses 18 ans le 27 août dernier) n'a pas tardé à se faire une place au sein de son nouveau club. Après trois matches avec les Espoirs d'Arnold Bouazza, il compile 17.3 pts, 5.7 rbds et 5.7 pds/m. L'entorse de la cheville de l'autre jeune meneur Yohan Choupas lui a même permis d'intégrer rapidement le groupe pro lors des séances d'entraînement. En signant cette fin de semaine le contrat aspirant que lui ont proposé les dirigeants palois, il pourra désormais figurer sur la feuille de match en JeepELITE tout comme en BCL si Laurent Vila le souhaite. Même si tout va très vite pour lui, le frère de Valériane, internationale tricolore et de Joël, aujourd'hui en NCAA (Gonzaga) est bien entouré. Serein, il garde la tête froide mais affiche clairement ses ambitions.  




Gérald Ayayi : "Je n'imaginais pas signer ce contrat aussi vite mais c'est tout de même avec cet objectif en tête que je suis venu ici. C'est même pour cela que j'ai choisi l'Elan. Je me suis tout de suite senti à l'aise au sein d'un club que j'ai toujours apprécié. Sébastien Cape (ancien du centre de formation, aujourd'hui aux JSA Bordeaux) m'avait parlé de l'Elan en me disant que j'allais pouvoir profiter des infrastructures mises à disposition pour pouvoir travailler et progresser. C'est ce que je fais chaque jour depuis que je suis ici. J'avais eu l'occasion de jouer avec Elie Okobo plus jeune et c'est vrai que son exemple et sa réussite avec le club V&B ont aussi pesé dans la balance. Dès le départ, Arnold (Bouazza) m'a donné des responsabilités avec les Espoirs. Cela m'a mis en confiance et les conditions sont toutes réunies pour que cela se passe bien mais attention : c'est une bonne entrée en matière mais ce n'est que le début. Mon objectif est clairement d'intégrer le groupe pro au plus vite mais cela passe par beaucoup de travail encore. Mon frère est parti aux Etats-Unis pour sa formation car ça lui correspondait bien mais je pense qu'en fait, cela dépend des joueurs et que ce n'est pas fait pour moi. Je compte bien suivre ma voie. J'ai toujours souhaité grandir et évoluer en France et l'Elan est le lieu idéal pour cela."

 

ayayi2
Gérald Ayayi en compagnie du Directeur Exécutif Didier Gadou 

ayayi3Si Gérald Ayayi entend bien "suivre sa voie", le staff palois est là pour lui montrer
le bon chemin

 

L'avis de Laurent Vila : "Gérald a été recruté cet été par le Centre de Formation, à savoir le staff Julien Lalanne (Responsable du Centre) et Arnold Bouazza (entraîneur des Espoirs). Il s'est bien intégré et il a su développer de la maturité dans le jeu dès la saison passée en évoluant en N1. On a eu besoin de lui sur quelques entraînements et il a bien figuré. Il est normal que notre intérêt se traduise aujourd'hui par un contrat qui pourra éventuellement lui permettre de jouer en JeepELITE ou BCL. C'est un meneur de jeu avec un bon physique et une bonne lecture en attaque, avec beaucoup de jeu rapide et de pick and roll. Il a beaucoup de progrès à faire, cela reste un jeune joueur et comme pour beaucoup de nos éléments du centre de formation, donnons lui le temps de progresser. On verra ensuite ce qu'il sera capable de faire."