2ème défaite en BCL pour les Palois qui s'inclinent à domicile face à Rasta Vechta (75-90) ©Eric Traversié



Battu à deux reprises la semaine passée, l'Elan Béarnais n'est pas parvenu à stopper cette mauvaise série face à la formation allemande à l'occasion de cette première au Palais en BCL. Pourtant, le premier quart-temps fut bon. Travis Leslie se montrait efficace d'entrée de jeu et inscrivait 9 des 14 premiers points palois (14-9, 7e). Petr Cornelie trouvait sous le cercle Nico De Jong pour un joli and one qui confirmait cette belle entame (17-12, 9e). Si Digué Diawara signait le dernier panier du quart (21-19, 10e) celui-ci intervenait tout de même après un bon passage des visiteurs à 3 points, le signe annonciateur d'un deuxième quart-temps difficile. Comme à Villeurbanne 48 heures auparavant, les Béarnais lâchaient du lest jusqu'à la pause, retombant dans leurs travers récurrents depuis le début de saison. Un trou d'air malheureusement déjà trop vu, fait de balles perdues et de beaucoup de tirs primés encaissés (5 de suite !), le tout sans commettre la moindre faute...cet Elan que l'on aime pas voir regagnait les vestiaires avec un débours de 9 unités (36-45). 

Les Palois repartaient au combat avec un surplus d'énergie en troisième quart-temps et cela se traduisait d'abord par une égalisation de Nicolas De Jong qui réveillait le Palais (55-55, 26e) puis par un changement de leader dans la foulée suite à un LF de Tyrus McGee (56-55, 26e). On pensait que les hommes de Laurent Vila avaient fait le plus dur et retrouvé confiance : erreur, Vechta terminait plus fort le quart-temps avec 5 points d'avance à la clé (61-66, 30e). La tendance se confirmait définitivement avec de nouveaux triplés signés Simpson et Young (63-74, 32e). Un ultime run des Allemands qui passaient un 9-0 à des Palois résignés tuait tout suspense (68-85, 36e). Le meilleur réalisateur palois, Travis Leslie (22 pts) dégainait une dernière fois derrière l'arc pour l'honneur (75-90). 2ème défaite pour l'Elan dans ce groupe B avant deux déplacements successifs à venir : à Wlokawek tout d'abord la semaine prochaine puis à Burgos celle d'après. Pas simple. En attendant, les Béarnais vont bénéficier de 4 jours afin de se remobiliser et de défier Boulogne-Levallois, leader euphorique du championnat avec 5 victoires en autant de matches disputés, ce dimanche (16h) au Palais.

Chiffre
clé

18

C’est le nombre de rebonds offensifs captés par Rasta Vechta qui a dominé de façon générale dans les airs (39 prises à 27) ©Eric Traversié

BCL - 2ème journée - Groupe B

Mardi 22 octobre

  • San Pablo Burgos - Anwil Wloclawek 110-78

Mercredi 23 octobre

  • Hapoel Bank Yahav Jerusalem - AEK Athènes
  • Telenet Giants Antwerp - Teksüt Bandirma