Accrochée durant trente minutes, la rencontre de Coupe de France (32e) entre le Toulouse BC et l'Elan Béarnais a tourné en faveur des Palois au cours du quatrième temps (87-77). Face à de valeureux Toulousains, pensionnaires de NM1, l'Elan a réussi à faire respecter la hiérarchie sans jamais s'affoler et en jouant avec sérieux tout au long du match. Laurent Vila a pu faire tourner son effectif et Yannick Bokolo effectuer son retour. De bon augure avant la réception du Portel.



Direction les 8èmes !

L'Elan aura ainsi évité le piège dans lequel sont tombés trois clubs de Jeep® ÉLITE dès leur entrée en lice : Cholet, battu à Rouen (Pro B) mais aussi le BCM Gravelines-Dunkerque et Fos, ces équipes trébuchant respectivement face à Souffel et Sorgues, deux pensionnaires de NM1. C'est dire que les hommes de Laurent Vila ont eu raison d'aborder on ne peut plus sérieusement ce match. Le petit Palais des Sports de Toulouse, bien garni pour cette affiche, espérait forcément l'exploit de ses protégés, actuels 7èmes du groupe B. Les fans toulousains pouvaient y croire à la pause, les locaux virant en tête, et ce malgré un ultime shoot au buzzer réussi du milieu du terrain par Donta Smith (45-42, 20e). L'équipe de Stéphane Dao avait su faire preuve d'autant d'audace que d'énergie et aussi d'une belle adresse à l'image du meneur US Maurice Carter, intenable (16 pts). Laurent Vila de son côté avait pu relancer Yannick Bokolo et Akos Keller, offrir des minutes au duo Yohan Choupas et Thibault Daval-Braquet, préservant le pivot titulaire  Vitalis Chikoko (5 min de jeu à la mi-temps). Il aura fallu toute l'envie de Léo Cavalière (9 pts en 10 min) lequel  évoluait un peu "à la maison" et l'abattage d'Abdel Sylla pour que l' Elan reste au contact.

 

 

tbc212 pts pour Digué Diawara ©Guillaume Poumarede

Le deuxième acte sera plus conforme à la logique avec le retour des cadres sur le parquet, à l'image de Donta Smith qui aura joué la totalité de cette période. Le TBC, s'appuyant sur le tandem Carter -  Housieaux (19 et 17 pts au final) était encore devant à la 26e (60-54) avant que les Palois ne décident d'accélérer. CJ Harris, monté en température, offrait un nouveau changement de leader à l'issue du 3ème quart (67-68, 30e). C'est encore lui qui sonnait des Toulousains émoussés à l'entame des 5 dernières minutes avec 5 points consécutifs (75-82, 36e). Vitalis Chikoko, Le TBC ne trouvait plus la clé en attaque et perdait plusieurs ballons. L'Elan en profitait pour s'assurer une fin de match sans frayeur et Mickey McConnell inscrivait ses premiers points de la soirée sur tir primé pour clôturer la marque côté V&B. Au final, l'Elan aura fait le job (87-77) et parfaitement préparé la venue du Portel samedi au Palais des Sports. 

Laurent Vila :

"Nous étions venus avec plusieurs objectifs : le premier était bien sûr de gagner mais il s'agissait également de mettre Akos (Keller) et Yannick (Bokolo) dans les bonnes dispositions pour retrouver du rythme et du lien avec les autres joueurs et d' évaluer nos jeunes joueurs en leur donnant des responsabilités avec cette expérience de match couperet. On savait que l’adversaire allait jouer son va-tout, qu’on serait ciblés et il fallait assumer cela. L’évaluation, qu’elle soit positive ou négative était importante pour progresser. On fait l’essentiel : nous sommes restés sérieux pendant 40 minutes en intensifiant un peu le jeu à la fin. On est mieux en défense, on joue mieux le rebond et on trouve des shoots plus faciles. On gagne de 10 points, ce n’est pas une grande performance mais on a fait ce qu'il fallait faire. On savait que c’était une équipe qui joue plus vite que nous, qui fait bien tourner la balle, est très collective et on a pu le vérifier lors de ce match. On est vraiment dans les clous ce soir par rapport à ce qu' on était venu chercher.Cela nous  a permis de bien travailler sachant que Le Portel joue un vrai jeu de fixation/passe  avec de la rapidité sur la traversée de terrain et une belle exécution offensive. Nous sommes dès maintenant tournés vers cette prochaine échéance."

tbc39 pts en 15 min pour Akos Keller qui retrouve le rythme peu à peu ©Guillaume Poumarede

CdF - 32èmes de finale
Mercredi 07 novembre - Petit Palais des Sports (Toulouse)
TOULOUSE BC - PAU-LACQ-ORTHEZ 77-87
(22-25, 23-17, 22-26, 10-19)
les marqueurs palois : Harris 17, Smith 15 pts (6 rbds), Cavalière 12 (8 rbds),  Diawara 12, Keller 9, Sylla 8, Chikoko 8 (7 rbds),  McConnell 3, Bokolo 3, Daval-Braquet 0, Choupas 0
17 passes décisives - 13 balles perdues - 43 rebonds (TBC 36) - 12 interceptions

Résultats  des 32èmes de finale 

Mardi 6 novembre à 20h00
Orchies (NM1) - Nancy (Pro B) 72-90
Gries Oberhoffen (Pro B) - Denain (Pro B) 88-56
Souffelweyersheim (NM1) - Gravelines-Dunkerque (Jeep Elite) 71-63
Boulogne (NM1) - Châlons-Reims (Jeep Elite) 57-89
Aix-Maurienne (Pro B) - Roanne (Pro B) 83-67
Saint Chamond (Pro B) - Antibes (Jeep Elite) 65-79
Orléans (Pro B) - Boulazac (Jeep Elite) 56-72
Tours (NM1) - Poitiers (Pro B) 76-77
Rouen (Pro B) - Cholet (Jeep Elite) 73-63
Quimper (Pro B) - Levallois (Jeep Elite)

Mardi 6 novembre à 20h30
Bordeaux (NM1) - Blois (Pro B) 59-74
Challans (NM1) - Evreux (Pro B) 90-52

Mercredi 7 novembre à 20h00
Lille (Pro B) - Le Portel (Jeep Elite) 73-80
Oullins Ste Foy (NM2) - Vichy-Clermont (Pro B) 55-93
Sorgues (NM1) - Fos (Jeep Elite) 85-84
Lorient (NM1) - Caen (Pro B) 73-83

Mardi 13 novembre à 20h00
Chalon/Saône (Jeep Elite) - Bourg-en-Bresse (Jeep Elite)