FAN

expérience

En confirmant face à Châlons-Reims son succès signé lundi dernier face au Portel, l'Elan a parfaitement négocié sa semaine de reprise. ©Teddy Picaude

Pour l'alternance dans le jeu, les Palois ont trouvé la clé. Pour la régularité, on attendra encore un peu et les nerfs des supporters béarnais ont été une fois encore soumis à rude épreuve. 

  

Côté contenu, l'Elan est monté d'un ton, ne serait-ce que si on compare ce match à celui gagné lundi soir face au Portel. D'entrée, face à une équipe en difficulté qui avait grandement besoin de s'imposer, les coéquipiers de Jérémy Leloup ont su imposer leur rythme avec un premier quart-temps très propre (17-27) à l'image d'une excellente gestion (3 ballons perdus seulement). Appliqués en défense, les Palois se montraient très adroits, presque "par conséquent" serait-on tentés de dire, avec un splendide 6/7 derrière l'arc. Preuve du collectif palois bien en place, le danger en attaque venait de partout avec des réalisations signées du spécialiste maison Brandon Jefferson (2) mais aussi de Justin Bibbins, Gregor Hrovat, Giovan Oniangue et Dominique Archie. Mais, avec cette équipe béarnaise toujours  "up-and-down", le scénario du match changeait brusquement avant la pause. La machine se grippait, les pertes de balles s'additionnaient (8 pour le seul deuxième quart-temps)  avec pour sanction un 12-0 de locaux qui n'en demandaient pas tant avant le retour aux vestiaires (37-42).  

Le deuxième acte allait être presque un copier-coller du premier avec un Elan, tout en maîtrise et dominant lors du 3ème quart-temps (20-27). Les efforts en défense à l'image de ceux déployés par Gérald Ayayi, offraient du jeu de transition et du coup, des paniers faciles pour Gregor Hrovat et Brandon Jefferson : les Palois se détachaient à nouveau. Le duo Vitalis Chikoko - Hamady Ndiaye (26 pts, 11 rebonds à eux deux) permettait à l'Elan de gagner la bataille des airs (37 prises à 25 au final ) et alimentait la marque comme jamais cette saison. Au début du 4ème, un efficace Jérémy Leloup (10 pts, 4 rbds) maintenait l'écart (63-74, 33e) mais une fois encore, l'Elan dévissait subitement dans le money time. Salumu en feu (22 pts) permettait au Champagne Basket de revenir on ne peut plus près (77-78, 38e)  pour un final tendu dont se seraient bien privés les Palois. Fort heureusement, Justin Bibbins (11 pts, 7 pds, 4 rbds) se montrait décisif avec un tir à 3 points inscrit au meilleur des moments (77-81, 39e). Un nouveau dunk d'Hamady Ndiaye mis sur orbite par Brandon Jefferson puis les deux lancers-francs convertis par Justin Bibbins mettaient fin au suspense. Clairement les Palois auraient pu s'éviter de telles frayeurs mais cette victoire n'en demeure pas moins logique pour une équipe qui aura fait la course en tête et dont le collectif (6 joueurs à 10 points et plus) aura fini par faire la différence. 

Chiffre
clé

37

Le nombre de rebonds des Palois qui en ont glané 13 offensifs. Le tandem Vitalis Chikoko - Hamady Ndiaye, bien servi, a gagné la bataille des airs ©Teddy Picaude

Betclic ÉLITE - 22ème journée

Vendredi 11 mars
Fos-sur-Mer - Strasbourg 64-71
Boulogne-Levallois - Orléans 79-78

Samedi 12 mars 
18h30 : Le Portel - Limoges 
20h : Dijon - Lyon-Villeurbanne
         Nanterre - Cholet 
         Paris - Bourg-en-Bresse 

Dimanche 13 mars 
17h : Monaco - Roanne 
18h : Gravelines-Dunkerque - Le Mans 

Le match en détails

J22 - CHALONS-REIMS / EBPLO