25ème journée
Mardi 16 Mars à 20h

Soir
de
match

Présentation

L'enjeu

D'honneur et d'envie

Quel visage les Palois vont montrer à Ekinox après la gifle infligée par Orléans il y a tout juste trois jours au Palais ? ok, il y a meilleur lieu pour stopper une série glaçante de 9 revers consécutifs qui plonge tout l'Elan dans l'effroi mais les Palois ont-ils le choix ? S'il est difficile de répondre à la première question, ça l'est moins pour la seconde. Non, les Palois n'ont plus le choix, ni de temps à perdre. Cette semaine à deux matches, puisque Roanne débarque samedi au Palais, doit impérativement les voir changer d'attitude et accrocher au moins un succès pour stopper cette spirale infernale. De l'engagement, du combat, de la défense : voilà ce qu'on attend de nos Béarnais, tout ce qu'on n'a pas vu samedi dernier en somme. Jusqu'ici, l'équipe a su se montrer à la hauteur face aux grosses cylindrées du championnat : ça tombe bien, la JL Bourg est de cette caste. A Ekinox, au-delà des qualités de chacun, c'est avant tout d'honneur et d'envie dont il sera question.
publicité

L'adversaire

La Jeu ne plaisante pas

Pierre Pelos - Maxime Courby : voilà un duo particulièrement en forme et qui avait déjà fait mal à l' Aller avec 39 points inscrits pour un succès logique des Bressans (76-83). Ces derniers s'étaient montrés plus réguliers lors d'un match qui avait pourtant l'air d'une bonne opportunité pour les Palois, la JL Bourg étant diminuée suite au forfait de Zack Wright. Depuis, le soleil brille du côté d'Ekinox dont les protégés, 3èmes au classement général, affichent un solide bilan : 9v, 3d . C'est d'autant plus remarquable que Bourg a disputé 8 de ses 12 premiers matches à l'extérieur ! La 1ère campagne européenne du club ayant été marquée par une accession en Top 16 d'Eurocup, le coach Savo Vucevic a de quoi être satisfait de son groupe. Il peut aussi désormais compter sur le meneur Codi Miller-McIntyre, un renfort tout de suite dans le bon tempo (17 pts, 5.5 pds/m après deux rencontres disputées). Bourg a su se montrer solide lors de son dernier succès signé au Mans (86-85) mais cette solidité se traduit également par un sans faute à domicile (4/4). ©Jacques Cormarèche
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Codi Miller-McIntyre
    0
    Meneur 26 ans - 191 cm Etats-Unis (USA)
  • Zack Wright
    8
    Meneur 35 ans - 183 cm Bosnie-Herzégovine (BIH)
  • Thomas Scrubb
    21
    Ailier 29 ans - 198 cm Royaume-Uni (GBR)
  • Zachery Peacock
    15
    Ailier fort 32 ans - 203 cm États-Unis (USA)
  • Alen Omic
    23
    Ailier fort/ Pivot 28 ans - 216 cm Slovénie (SLO)
  • Justin Bibbins
    1
    Meneur 25 ans - 173 cm États-Unis (USA)
  • Gerald Ayayi
    11
    Arrière 19 ans - 188 cm France (FRA)
  • CJ Williams
    15
    Ailier 31 ans - 1.96 cm Etats-Unis (USA)
  • Petr Cornelie
    12
    Ailier fort/ Pivot 25 ans - 211 cm France (FRA)
  • Hamady Ndiaye
    55
    Pivot 34 ans - 213 cm Sénégal (SEN)
  • Savo VUCEVIC
    Head Coach
  • Gérald SIMON
    Assistant
  • Eric BARTECHEKY
    Head Coach
  • Jimmy VEROVE
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Hugo Benitez
5
Meneur 19 ans - 187 cm France (FRA)
Danilo Andjusic
33
Ailier 29 ans - 195 cm Serbie (SRB)
Luka Asceric
10
Ailier 23 ans - 201 cm Autriche (AUT)
Maxime Courby
7
Ailier 29 ans - 199 cm France (FRA)
Thibault Daval-Braquet
31
Ailier fort/ Pivot 23 ans - 210 cm France (FRA)
Pierre Pelos
13
Ailier fort/ Pivot 28 ans - 205 cm France (FRA)
Remi Lesca
4
Meneur 29 ans - 180 cm France (FRA)
Jay Threatt
2
Meneur 31 ans - 180 cm Etats-Unis (USA)
Vincent Sanford
44
Arrière 29 ans - 193 cm États-Unis (USA)
Digué Diawara
35
Arrière/ Ailier 21 ans - 206 cm France (FRA)
Jérémy Leloup
9
Ailier 33 ans - 199 cm France (FRA)
  • 0Codi Miller-McIntyre

    Meneur - 191 cm

    26 ans - Etats-Unis (USA)

  • 8Zack Wright

    Meneur - 183 cm

    35 ans - Bosnie-Herzégovine (BIH)

  • 21Thomas Scrubb

    Ailier - 198 cm

    29 ans - Royaume-Uni (GBR)

  • 15Zachery Peacock

    Ailier fort - 203 cm

    32 ans - États-Unis (USA)

  • 23Alen Omic

    Ailier fort/ Pivot - 216 cm

    28 ans - Slovénie (SLO)

  • 5Hugo Benitez

    Meneur - 187 cm

    19 ans - France (FRA)

  • 33Danilo Andjusic

    Ailier - 195 cm

    29 ans - Serbie (SRB)

  • 10Luka Asceric

    Ailier - 201 cm

    23 ans - Autriche (AUT)

  • 7Maxime Courby

    Ailier - 199 cm

    29 ans - France (FRA)

  • 31Thibault Daval-Braquet

    Ailier fort/ Pivot - 210 cm

    23 ans - France (FRA)

  • 13Pierre Pelos

    Ailier fort/ Pivot - 205 cm

    28 ans - France (FRA)

  • Savo VUCEVIC

    Head Coach

  • Gérald SIMON

    Assistant

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - États-Unis (USA)

  • 11Gerald Ayayi

    Arrière - 188 cm

    19 ans - France (FRA)

  • 15CJ Williams

    Ailier - 1.96 cm

    31 ans - Etats-Unis (USA)

  • 12Petr Cornelie

    Ailier fort/ Pivot - 211 cm

    25 ans - France (FRA)

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - Sénégal (SEN)

  • 4Remi Lesca

    Meneur - 180 cm

    29 ans - France (FRA)

  • 2Jay Threatt

    Meneur - 180 cm

    31 ans - Etats-Unis (USA)

  • 44Vincent Sanford

    Arrière - 193 cm

    29 ans - États-Unis (USA)

  • 35Digué Diawara

    Arrière/ Ailier - 206 cm

    21 ans - France (FRA)

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 199 cm

    33 ans - France (FRA)

  • Eric BARTECHEKY
  • Jimmy VEROVE

Jeep® ÉLITE - 25ème journée

Mardi 16 mars
19h : Chalon/Saône - Boulazac 
19h : Orléans - Dijon
19h : Le Mans - Lyon-Villeurbanne
20h : Nanterre - Roanne 
20h30 : Limoges - Boulogne-Levallois

Jeudi 18 mars
17h : Gravelines-Dunkerque - Strasbourg
19h : Châlons-Reims - Le Portel 

publicité

Interviews

Rémi Lesca

1contre1

publicité

3 questions à...

Gérald Ayayi

Avec

Comment digérer cette terrible désillusion vécue face à l'OLB samedi soir ?

Après un match comme celui-là, il y a plein de choses qui se bousculent dans ta tête, tu veux repartir à l'entraînement et corriger toutes les erreurs observées mais tu n'as pas le temps. Bon d'un autre côté, cela t'empêche comme ça de cogiter et c'est peut-être mieux, surtout après être totalement passé au travers. Pour nous aussi, il est apparu long ce match. En sortie de banc, tu te dis, c'est le moment d'apporter de l'énergie, de faire bouger les choses. Nous sommes revenus une fois au contact mais après le nouveau coup d'accélérateur d'Orléans en début de deuxième mi-temps, on a lâché. 

Pourtant, cela n'avait pas été le cas à Monaco 7 jours plus tôt...

On prépare les matches de la même manière mais face aux gros, on s'accroche plus, peut-être par peur d'en prendre une belle, je ne sais pas. On se donne les moyens de rester au contact et d'avoir une chance de gagner au moins. Il faut en vouloir plus, le problème ce n'est pas un tel ou un tel, c'est avant tout une question de mentalité. Il reste beaucoup de matches. Je ne sens pas de l'abattement. C'est nous, au sein du groupe, qui avons les clés.

Comment le groupe appréhende cette semaine à deux matches ? 

On a des nouveaux joueurs, on a besoin de rythme, de créer des automatismes qui n'existent pas encore entre nous. Ce match à Bourg est aussi important dans cette optique, afin de progresser jour après jour. On va jouer notre chance à fond c'est évident mais on sait tous intérieurement que le rendez-vous capital de la semaine, celui qu'on devra gagner à tout prix, c'est celui de samedi face à Roanne. 

Elan news

Espoirs

Toujours à la maison

Samedi dernier, les jeunes palois ne sont pas passés loin d'un succès (81-88) face à la deuxième équipe du groupe A, Orléans. Marco Lasserre a été le plus en vue lors de cette rencontre, lequel termine avec 18 points, 4 rebonds, 5 passes au compteur pour 24 d'évaluation. 
L'élan, désormais 8ème (3v, 5d) mais avec 2 matches en retard, enchaînera à domicile le samedi 20 mars à 13h30 à l'occasion de la réception de Gravelines-Dunkerque, actuel 6ème (4v, 5d).
publicité