4ème journée
Dimanche 06 Déc. à 20h55

Soir
de
match

Présentation

L'enjeu

Rien à perdre

On avait laissé des Palois très déçus au soir du revers concédé en fin de match face aux Mets (84-77) une des grosses cylindrées de ce championnat. C’est important de le rappeler car c’était le 07 novembre dernier, il y a un mois déjà ! Pas facile de s’y retrouver avec ce calendrier en mode « stop and go » depuis fin septembre et surtout, pas facile de garder le rythme côté parquet. Pourtant, il va falloir vite se mettre en jambes car la reprise se fera en pleine lumière face à l’AS Monaco en direct sur la chaîne L’équipe. Sur le papier, la mission semble impossible pour les Palois, même si ceux-ci affichent un bilan positif (3v, 2d) et ont montré de très belles choses depuis le début de saison. Oui mais voilà : le leader et maître à jouer Shannon Evans a filé en Turquie et il faut maintenant intégrer son successeur Justin Bibbins. Hamady Ndiaye, lui aussi vu à son avantage depuis son arrivée en remplacement de Nicolas De Jong, souffre d’une entorse de la cheville et ne devrait pas être en mesure de tenir sa place dimanche soir.  Cela fait beaucoup mais cet Elan a du caractère et vendra chèrement sa peau, sachant qu'il n'aura rien à perdre. Si Monaco a gagné ses 5 matches à domicile, les Béarnais sont eux aussi invaincus à domicile après les succès signés face à Boulazac et Le Mans.

publicité

L'adversaire

Le Rocher écrase tout

L’ASM reste sur 4 succès consécutifs en championnat et si la JDA Dijon a bien résisté (-8) les autres adversaires (Roanne -25, l’Elan Chalon -30 et Limoges -27) ont été habillés pour l’hiver, qui approche à grands pas . Le roster, au sein duquel figurent deux anciens de la maison (Wilfried Yeguete et Yohan Choupas) est rutilant, comme souvent sur le Rocher. L’international français Mathias Lessort retrouvera déjà un Palais dont l’air semble lui convenir (17 pts à 100% face à l’Allemagne). Dee Bost, lui aussi de retour de sélection (Bulgarie) sera présent tout comme Rob Gray (récemment arrivé des Metropolitans) et l’arrière Marcos Knight, qui étaient tous deux incertains. La formation de coach Z, Zvezdan Mitrovic, s’appuie sur une défense de fer, la meilleure du championnat (seulement 62.8 pts  encaissés/m) et exerce une pression de tous les instants sur son adversaire. Comme si cela ne suffisait pas, on notera que les Monégasques, également engagés en Eurocup (3ème du groupe C avec 4 victoires et 2 défaites) ont pu bénéficier de 15 jours de repos pour faire du jus…

publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Justin Bibbins
    1
    Meneur 24 ans - 173 cm États-Unis (USA)
  • Vincent Sanford
    44
    Arrière 29 ans - 193 cm États-Unis (USA)
  • Jérémy Leloup
    9
    Ailier 33 ans - 199 cm France (FRA)
  • Petr Cornelie
    12
    Ailier fort/ Pivot 25 ans - 211 cm France (FRA)
  • Ousmane Drame
    23
    Ailier fort/ Pivot 28 ans - 206 cm Guinée (GUI)
  • Dee Bost
    1
    Meneur 30 ans - 188 cm Bulgarie (BUL)
  • Abdoulaye Ndoye
    11
    Meneur/ Arrière 22 ans - 191 cm France (FRA)
  • Marcos Knight
    9
    Arrière 31 ans - 188 cm États-Unis (USA)
  • Darral Willis
    21
    Ailier fort/ Pivot 24 ans - 205 cm États-Unis (USA)
  • Wilfried Yeguete
    15
    Ailier fort/ Pivot 28 ans - 201 cm France (FRA)
  • Laurent VILA
    Head Coach
  • Jimmy VEROVE
    Assistant
  • Zvezdan MITROVIC
    Head Coach
  • Mirko Ocokoljic
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Gerald Ayayi
11
Meneur 19 ans - 188 cm France (FRA)
Remi Lesca
4
Meneur 29 ans - 180 cm France (FRA)
Digué Diawara
35
Arrière/ Ailier 21 ans - 206 cm France (FRA)
Hassane Gueye
6
Ailier fort 17 ans - 209 cm Sénégal (SEN)
Nicolas De Jong
37
Ailier fort/ Pivot 32 ans - 210 cm France (FRA)
Assane Kadame
19
Ailier fort/ Pivot 17 ans - 208 cm Sénégal (SEN)
Hamady Ndiaye
55
Pivot 33 ans - 213 cm Sénégal (SEN)
Rudy Demahis-Ballou
3
Meneur 18 ans - 187 cm France (FRA)
Vincent Vermillac
xx
Meneur 19 ans - 190 cm France (FRA)
Khadeen Carrington
0
Arrière 24 ans - 193 cm countryiso3_tri (TRI)
Joel Ekamba-Ey’oonge
xx
Arrière 19 ans - 193 cm Belgique (BEL)
Yohan Choupas
2
Ailier 20 ans - 193 cm France (FRA)
Boukhary Cissoko
xx
Ailier 20 ans - 198 cm France (FRA)
J.J. O’Brien
22
Ailier 28 ans - 200 cm États-Unis (USA)
Wesley Saunders
10
Ailier 27 ans - 196 cm États-Unis (USA)
Damien Inglis
7
Ailier fort 25 ans - 204 cm France (FRA)
Kevin Keliki
xx
Ailier fort/ Pivot 20 ans - 208 cm République démocratique du Congo (COD)
Mathias Lessort
26
Ailier fort/ Pivot 25 ans - 206 cm France (FRA)
Jordan Ratton
xx
Ailier fort/ Pivot 18 ans - 202 cm France (FRA)
  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    24 ans - États-Unis (USA)

  • 44Vincent Sanford

    Arrière - 193 cm

    29 ans - États-Unis (USA)

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 199 cm

    33 ans - France (FRA)

  • 12Petr Cornelie

    Ailier fort/ Pivot - 211 cm

    25 ans - France (FRA)

  • 23Ousmane Drame

    Ailier fort/ Pivot - 206 cm

    28 ans - Guinée (GUI)

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 188 cm

    19 ans - France (FRA)

  • 4Remi Lesca

    Meneur - 180 cm

    29 ans - France (FRA)

  • 35Digué Diawara

    Arrière/ Ailier - 206 cm

    21 ans - France (FRA)

  • 6Hassane Gueye

    Ailier fort - 209 cm

    17 ans - Sénégal (SEN)

  • 37Nicolas De Jong

    Ailier fort/ Pivot - 210 cm

    32 ans - France (FRA)

  • 19Assane Kadame

    Ailier fort/ Pivot - 208 cm

    17 ans - Sénégal (SEN)

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    33 ans - Sénégal (SEN)

  • Laurent VILA

    Head Coach

  • Jimmy VEROVE

    Assistant

  • 1Dee Bost

    Meneur - 188 cm

    30 ans - Bulgarie (BUL)

  • 11Abdoulaye Ndoye

    Meneur/ Arrière - 191 cm

    22 ans - France (FRA)

  • 9Marcos Knight

    Arrière - 188 cm

    31 ans - États-Unis (USA)

  • 21Darral Willis

    Ailier fort/ Pivot - 205 cm

    24 ans - États-Unis (USA)

  • 15Wilfried Yeguete

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    28 ans - France (FRA)

  • 3Rudy Demahis-Ballou

    Meneur - 187 cm

    18 ans - France (FRA)

  • xxVincent Vermillac

    Meneur - 190 cm

    19 ans - France (FRA)

  • 0Khadeen Carrington

    Arrière - 193 cm

    24 ans - countryiso3_tri (TRI)

  • xxJoel Ekamba-Ey’oonge

    Arrière - 193 cm

    19 ans - Belgique (BEL)

  • 2Yohan Choupas

    Ailier - 193 cm

    20 ans - France (FRA)

  • xxBoukhary Cissoko

    Ailier - 198 cm

    20 ans - France (FRA)

  • 22J.J. O’Brien

    Ailier - 200 cm

    28 ans - États-Unis (USA)

  • 10Wesley Saunders

    Ailier - 196 cm

    27 ans - États-Unis (USA)

  • 7Damien Inglis

    Ailier fort - 204 cm

    25 ans - France (FRA)

  • xxKevin Keliki

    Ailier fort/ Pivot - 208 cm

    20 ans - République démocratique du Congo (COD)

  • 26Mathias Lessort

    Ailier fort/ Pivot - 206 cm

    25 ans - France (FRA)

  • xxJordan Ratton

    Ailier fort/ Pivot - 202 cm

    18 ans - France (FRA)

  • Zvezdan MITROVIC
  • Mirko Ocokoljic

Jeep® ÉLITE - 4ème journée

Vendredi 09 octobre
Le Portel - Dijon 65-73
BCM Gravelines-Dunkerque - Roanne 77-43

Samedi 10 octobre
Chalon/Saône - Orléans 83-80
Châlons-Reims - Nanterre 74-83

Dimanche 11 octobre
Cholet - Lyon-Villeurbanne 73-82

Lundi 12 octobre 
Strasbourg - Limoges 66-74

Dimanche 06 décembre
20h55 : Elan Béarnais - Monaco

publicité

Interviews

Rémi
LESCA

1contre1

publicité

3 questions à...

Vee Sanford

Avec

Vee, on avait laissé l’Elan face aux Mets début novembre. Ce retour au jeu quelques semaines plus tard face à la Roca Team s’annonce tout autant difficile non ?

Ces périodes sans compétition sont toujours difficiles à appréhender car l’intensité des entraînements n’a rien à voir avec celui des matches. Même si, selon moi, Monaco est l’équipe qui pratique le meilleur basket cette saison en JeepELITE, nous sommes tous contents de disputer ce match. Aux postes de meneur et d’arrière, c’est très fort, ça met beaucoup de pression, ça joue avec agressivité. On fera notre maximum, chaque match compte surtout au cours d’une saison comme celle-ci, qui peut s’arrêter à n’importe quel moment !

Le départ de Shannon (Evans) peut-il être de nature à stopper la bonne dynamique de ce début de saison ? 

Je n’ai pas été plus surpris que cela à l’annonce du départ de Shannon car vraiment il jouait très bien depuis le début de saison. Bon évidemment le timing n’est pas excellent pour nous mais je suis très content pour lui. Je comprends qu’il ait voulu saisir une telle opportunité. Nous pouvons toujours regarder vers l’avant car je suis persuadé que Justin (Bibbins) va beaucoup nous apporter. J’ai déjà eu l’occasion d’évoluer aux côtés de meneur de petit gabarit que ce soit à l’Elan Chalon avec Justin Robinson ou à Antibes avec Jerel Blassingame. Je suis sûr que ça va être sympa de jouer avec lui aussi !

Ta dernière saison a été marquée par les blessures mais on te sent vraiment épanoui depuis ton arrivée en Béarn malgré la crise sanitaire qui a chamboulé ce début de saison..

Je me sens vraiment bien en ce moment et j’ai laissé les pépins physiques derrière moi. J’ai retrouvé du rythme et j’ai eu des bonnes sensations lors des dernières oppositions amicales. J’ai trouvé ici le cadre idéal que je cherchais pour ma femme et mon fils, que ce soit au niveau du club, des supporters même si on a eu encore peu d’occasions de les voir mais aussi de la ville qui me plait beaucoup.

Elan news

Centre de formation

Marco Lasserre en veut plus

Le championnat Espoirs va reprendre, ou plus précisément débuter (les résultats des premiers matches en ce début de saison n’étant pas conservés) sous une forme totalement inédite : 16 matches à disputer par équipe et 2 poules géographiques de 9 clubs. L’Elan figure au sein du Groupe A en compagnie des formations de Boulazac, Cholet, Gravelines, Le Mans, Le Portel, Limoges, Nanterre et Orléans. La nouvelle compétition débutera le samedi 12 décembre et se prolongera jusqu’au 8 mai. A l’issue de cette saison régulière, les 4 premières équipes de chaque groupe seront qualifiées pour le trophée du Futur.  Avant le lancement de ce championnat new-look des moins de 21 ans, nous avons souhaité vous faire découvrir l’un d’entre eux, Marc-Olivier Lasserre un jeune arrière de 18 ans plein d’avenir.

Ce dernier, bien que natif de Villepinte, est le régional de l’étape comme on dit traditionnellement puisqu’il est arrivé à Pau alors qu’il n’avait qu’un mois à peine, à la faveur d’une mutation professionnelle de son père. 18 ans plus tard, c’est avec une immense fierté qu’il porte le maillot de l’Elan Béarnais. Ayant signé cette saison un premier contrat aspirant, il n’aspire justement plus qu’à une seule chose : passer pro avec le club de son cœur. De son côté, la LNB le classe parmi les 30 prospects du championnat Espoirs, les "pépites de demain" !

 top30espoirs

J’ai débuté le basket à Lescar à l’âge de 8 ans, motivé surtout par le fait que la plupart de mes camarades en faisaient. C’est Frédéric Fauthoux qui m’a ensuite appelé pour que je rejoigne l'Elan Béarnais Pau-Nord-Est en Benjamin 2ème année. Parmi les dates marquantes, il y a l’intégration au sein du Pôle Espoirs à Mont-de-Marsan en 2016 car c’est à partir de là que j’ai eu la volonté de devenir joueur professionnel. Depuis que je suis petit, je fréquente le Palais des Sports. Je venais régulièrement voir les matches avec mes parents. Je me souviens avoir été impressionné par Michael "Juice" Thompson, un gros scoreur. Quand on est enfant, c’est ce qui impressionne toujours le plus. Pour tout ce que représente l’Elan à mes yeux, ma formation à Nord-Est et en tant que seul Palois du groupe, oui c’est une grande fierté que de pouvoir porter ce maillot aujourd’hui. Le contrat aspirant signé ce début de saison n’est, j’espère, qu’une première étape. Cette saison, j’ai pour ambition de pouvoir être un des leaders de l’équipe Espoirs et de pouvoir obtenir, ne serait-ce qu’une minute de temps de jeu avec les Pros. J’ai fait toute la préparation avec eux et j’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec le groupe régulièrement. Il y a plus de dureté qu’en Espoirs et le jeu est plus structuré. J’apprends beaucoup aux contacts de joueurs expérimentés comme Vee Sanford et j’échange aussi pas mal avec Gérald Ayayi avec qui j’étais au Pôle la 1ère année ainsi qu’avec les autres Espoirs puisque je suis accompagné par Sacha (Thuilliez), Dorian (Okemba), Maydden (Nnah N’Dong) et Hassane (Gueye). Nous sommes tous heureux de savoir que le championnat va reprendre la semaine prochaine car les matches sont autant de possibilités pour montrer nos progrès. Personnellement j’ai beaucoup bossé avec Julien (Lalanne, lire ci-dessous)  en mode workout et j’ai envie de valider ce travail par des résultats avec l’équipe.

lalanneSDM

L’avis de son coach, Julien Lalanne 

Marco, c’est un scoreur de grande taille. Au-delà de son côté parfois un peu nonchalant, il a une confiance en lui qui fait qu’il peut rater 5 tirs d’affilée et renverser ensuite le match en inscrivant 10 points en 2 minutes. C’est un tueur au sang-froid. C’est un shooteur mais pas uniquement. Il a une vraie qualité de pied, un gros sens du rebond, peut driver. S’il prend confiance en sa capacité à s’approcher près du cercle, il disposera alors d’une panoplie très intéressante. Ses axes de progrès sont la défense et le maniement du ballon sous pression.

Il a la chance de pouvoir s’entraîner avec les pros. Cela lui permet d’avoir un niveau d’intensité intéressant. On a mis à profit la période sans compétition avec le préparateur Robin Espitalier pour beaucoup travailler avec lui individuellement sur le plan physique. Rappelons qu’il n’est que première année espoirs et qu’il est devenu arrière au fil du temps, ayant débuté en tant que poste 4.  C’est néanmoins un joueur spontané qui a besoin d’avoir des matches, un terrain d’expression avec des coéquipiers de son âge pour pouvoir tenter des choses. C’est un jeune joueur encore très perfectible mais qui évolue dans un environnement favorable. Il existe une vraie confiance mutuelle entre sa famille et le club.

ELAN CITOYEN

HOMMAGE AUX SOIGNANTS

Ils sont soignants mais aussi fans de l'Elan ! Le club béarnais a décidé de les mettre à l'honneur et de saluer leur travail ô combien précieux en cette période de crise sanitaire majeure.
Un message de remerciement est apparu sur les affiches 4x3 du club ainsi que des clichés pris au sein même des établissements de soins ( de Pau ou d'ailleurs) au sein desquels ils exercent, comme ci-dessus avec l'équipe de neurochirurgie de la Polyclinique de Navarre.