Demi-Finale
Jeudi 02 Juin à 20h

Le mag'

Présentation

L'enjeu

Que du bonus !

Après le bonheur, place au bonus ! avec un trophée en plus dans la vitrine, celui de la Coupe de France 2022, puis une qualification pour le dernier carré des playoffs, un stade de compétition plus atteint depuis 2006, les Palois abordent sans la moindre pression cette série de demi-finale face à Monaco. Sans pression ne veut pas dire pour autant sans motivation. Même si cette saison 2021-2022 est d'ores et déjà réussie, les Béarnais conservent un appétit aiguisé. Les coéquipiers de Jérémy Leloup ont vu les Strasbourgeois passer tout près de la qualification le tour précédent et ces derniers ont rendu la Roca Team plus "humaine". Côté palois, la confiance est de mise après une série parfaitement gérée face aux Mets (2-0). Les hommes d'Eric Bartecheky ont eu 4 jours pour préparer ce déplacement, eux qui ont posé leurs valises sur le Rocher jusqu'à samedi soir avec deux premières confrontations pour ouvrir la série : un premier match ce jeudi à 20h (à suivre sur LNB TV et France Bleu Béarn Bigorre) suivi d'un deuxième samedi à 16h15 (France 3 Aquitaine et France Bleu Béarn Bigorre). On l'a compris : deux occasions pour tenter de réaliser un exploit qui offrirait la garantie d'une semaine à deux affiches de gala au Palais (mardi et jeudi). Toute victoire serait bien synonyme d'exploit car outre les forces en présence, les Palois devront en plus composer avec un Vitalis Chikoko diminué (voute plantaire) et un Dominique Archie en manque de rythme après son passage d'un mois à l'infirmerie.
publicité

L'adversaire

Injouable ?

La Roca Team n'a peut-être pas encore gagné de titre cette saison mais c'est clairement l'équipe qui a le plus marqué les esprits. Sur la scène européenne déjà, après son sacre en Eurocup, la formation monégasque a parfaitement réussi ses premiers pas en Euroleague avec une 7ème place (15v, 13d) et une saison ponctuée par une incroyable série perdue sur le fil au bout du 5ème match face à l'Olympiakos. En Betclic aussi, l'équipe de Sasa Obradovic a fait le boulot avec une deuxième place au général (25v, 9d), juste derrière l'ASVEL, ne s'inclinant qu'à deux reprises à domicile. Certes, l'AS Monaco a été bousculée lors du quart remporté en trois manches et à l'aide d'une prolongation lors des matches 2 et 3 face à une SIG Strasbourg très accrocheuse, mais elle a pu compter notamment sur le talent de sa star Mike James pour faire pencher la balance du bon côté dans les moments décisifs. Malgré ces récentes frayeurs, Monaco fera clairement figure de grand favori au moment d'attaquer cette série au meilleur des 5 manches et avec, qui plus est, l'avantage du terrain.
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Mike James
    55
    Meneur 31 ans - 185 cm USA
  • Yakuba Ouattara
    24
    Arrière 29 ans - 192 cm FRA
  • Alpha Diallo
    11
    Ailier/ Ailier fort 24 ans - 201 cm USA
  • Ibrahima Fall Faye
    28
    Ailier fort 24 ans - 206 cm SEN
  • Donatas Motiejunas
    20
    Ailier fort/ Pivot 31 ans - 213 cm LTU
  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Sane Landing
    32
    Ailier fort 31 ans - 207 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • Sasa Obradovic
    Head Coach
  • Mirko Ocokoljic
    Assistant
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Rudy Demahis-Ballou
3
Meneur 19 ans - 190 cm FRA
Paris Lee
5
Meneur 26 ans - 183 cm USA
Léo Westermann
9
Meneur 29 ans - 198 cm FRA
Will Thomas
10
Ailier fort 35 ans - 203 cm GEO
Jerry Boutsiele
16
Ailier fort/ Pivot 28 ans - 207 cm FRA
Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Jérémy Leloup
9
Ailier 34 ans - 202 cm FRA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
  • 55Mike James

    Meneur - 185 cm

    31 ans - USA

  • 24Yakuba Ouattara

    Arrière - 192 cm

    29 ans - FRA

  • 11Alpha Diallo

    Ailier/ Ailier fort - 201 cm

    24 ans - USA

  • 28Ibrahima Fall Faye

    Ailier fort - 206 cm

    24 ans - SEN

  • 20Donatas Motiejunas

    Ailier fort/ Pivot - 213 cm

    31 ans - LTU

  • 3Rudy Demahis-Ballou

    Meneur - 190 cm

    19 ans - FRA

  • 5Paris Lee

    Meneur - 183 cm

    26 ans - USA

  • 9Léo Westermann

    Meneur - 198 cm

    29 ans - FRA

  • 10Will Thomas

    Ailier fort - 203 cm

    35 ans - GEO

  • 16Jerry Boutsiele

    Ailier fort/ Pivot - 207 cm

    28 ans - FRA

  • Sasa Obradovic

    Head Coach

  • Mirko Ocokoljic

    Assistant

  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 32Sane Landing

    Ailier fort - 207 cm

    31 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky
  • Jimmy Verove

Betclic ÉLITE - Playoffs - 1/2 Finale - Match 1

Mercredi 01 juin
Lyon-Villeurbanne - Dijon 81-68

Jeudi 02 juin 
20h : Monaco - Elan Béarnais

publicité

Interviews

Landing Sané

1contre1

3 questions à...

Eric Bartecheky

Après avoir su éliminer les Mets 92, troisièmes de la phase régulière, l'Elan se retrouve confronté à encore plus fort, Monaco. Comment définir cette équipe ?

Monaco c'est un effectif de fou, déjà de par la quantité des joueurs avec cette problématique de ne jamais savoir qui va jouer et surtout la qualité de chacun d'entre eux.Je ne parle même pas de Mike James car lui c'est au-dessus de tout, on l'a encore vu lors des matches 2 et 3 en quart face à Strasbourg, il a un talent incroyable mais même les autres ont une capacité à jouer les "un contre un" avec Diallo, Bacon, Motiejūnas en dessous....c'est impressionnant. et ce même si Strasbourg aurait mérité aussi la qualification et est à créditer d'une superbe série.

L'Envie affichée par les deux équipes peut-elle faire la différence sur cette série ?

On a pu voir lors du quart de finale que côté monégasque, cela peut fluctuer en matière de motivation mais maintenant est-ce que le fait d'arriver dans le dernier carré, à un pas de la finale, ne va pas donner envie à cette équipe d'en donner encore plus et de montrer tout son potentiel ?

L'équipe peut-elle s'inspirer des performances de Strasbourg qui ont su pousser la Roca Team dans ses retranchements ?

Chaque équipe a ses caractéristiques, on sait qu'on a une ligne arrière un peu différente et si on doit faire appel à nos deux petits en même temps on sait qu'on sera forcément impactés et fragilisés dans les duels, les rebonds et le "post-up". Très franchement, si Monaco joue à son meilleur niveau en mettant l'intensité en défense comme ils ont su le faire en début de 3ème quart-temps lors du dernier match, cela sera très compliqué pour nous, surtout sur une série de 5 matches. De notre côté, on va jouer crânement notre chance, libérés mais bon, Strasbourg a été dans les matches à chaque fois et a gagné chez eux aussi. Oui notre équipe est différente de celle de Strasbourg comme je l'ai dit mais on peut néanmoins parvenir à les inquiéter. A Monaco, cela avait été compliqué mais nous n'avions pas été largués tout le match non plus.