Quart de Finale
Mercredi 25 Mai à 20h

Le mag'

Présentation

L'enjeu

Un cap à franchir

L'Elan Béarnais a disputé quatre fois consécutivement les playoffs entre 2016 et 2019 mais en étant éliminé à chaque fois au stade des quarts de finale. Sortis par Strasbourg à deux reprises (0v, 2d en 2016 puis 1v, 2d en 2017) puis par Monaco (0v, 2d) l'année suivante et enfin par Nanterre (1v, 2d en 2019) les Béarnais n'ont jamais bénéficié de l'avantage du terrain à l'heure d'aborder le top 8. Il en sera de même cette saison, l'Elan ayant terminé à la 6ème place du classement général. Il n'empêche, les phases finales sont toujours un évènement à part dans une saison et les compteurs sont toujours remis à 0. Alors oui c'est vrai, Boulogne-Levallois n'a pas réussi aux Palois jusqu'ici (défaite 87-54 à l'Aller et 71-86 au retour) mais ces derniers ont bien l'intention de jouer le coup à fond avec une première manche disputée à l'extérieur et sans pression particulière. Les résultats des premiers quarts disputés hier soir ont de quoi donner des idées à nos joueurs, Cholet ayant réussi l'exploit à l'Astroballe face à l'ASVEL (70-74), double tenant du titre et premier de la phase régulière tandis que Dijon s'est également imposé à l'extérieur face au Limoges CSP (70-94).
publicité

L'adversaire

Les Mets veulent confirmer

Longtemps en tête du championnat, 3èmes à l'arrivée avec 24 victoires au compteur dont 15 en 17 rencontres à domicile, les Mets sont à créditer d'un superbe parcours même si la toute dernière impression, à savoir une défaite à domicile face à Paris (65-81) n'a pas été la meilleure. Dirigée par Vincent Collet, désigné une fois encore comme le meilleur technicien de l'hexagone il y a quelques jours, la formation de Boulogne-Levallois a pu s'appuyer sur le MVP du championnat, le meneur de jeu Will Cummings (17.2 pts, 5.2 pds/m) mais pas que, disposant de la deuxième meilleure évaluation collective du championnat derrière l'ASVEL et de la meilleure attaque de l'élite (86.9 pts inscrits/m). Lors du match disputé au Palais face à eux le 10 mai dernier (défaite 71-86), les Béarnais s'étaient d'ailleurs retrouvés de suite pris à défaut en manquant cruellement d'intensité défensive (29 points encaissés au cours du premier QT). De suite en rythme, les Mets avaient terminé le match avec un 9-22 à 3 pts (41%) bien supérieur au 6/27 des Palois à l'exercice (22%). Pour être précis, on rappellera que les Palois avaient disputé cette rencontre sans Dominique Archie (toujours absent pour ce match 1 des playoffs) mais aussi sans Justin Bibbins qui cette fois sera bien présent pour mener le jeu.
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Will Cummigs
    1
    Meneur 28 ans - 188 cm USA
  • Keith Hornsby
    4
    Arrière 29 ans - 192 cm USA
  • Lahaou Konaté
    5
    Arrière 29 ans - 196 cm FRA
  • Miralem Halilovic
    7
    Ailier fort 30 ans - 205 cm BIH
  • Vincent Hunter
    32
    Ailier fort 27 ans - 203 cm USA
  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Sane Landing
    32
    Ailier fort 31 ans - 207 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • Vincent Collet
    Head Coach
  • Sacha Giffa
    Assistant
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Assemian Moulare
0
Arrière 18 ans - 183 cm FRA
Steeve Ho You Fat
15
Ailier fort 33 ans - 203 cm FRA
Bandja Sy
10
Ailier fort 31 ans - 204 cm FRA
Maxime Yomi
94
Ailier fort 19 ans - 204 cm FRA
Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Jérémy Leloup
9
Ailier 34 ans - 202 cm FRA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
  • 1Will Cummigs

    Meneur - 188 cm

    28 ans - USA

  • 4Keith Hornsby

    Arrière - 192 cm

    29 ans - USA

  • 5Lahaou Konaté

    Arrière - 196 cm

    29 ans - FRA

  • 7Miralem Halilovic

    Ailier fort - 205 cm

    30 ans - BIH

  • 32Vincent Hunter

    Ailier fort - 203 cm

    27 ans - USA

  • 0Assemian Moulare

    Arrière - 183 cm

    18 ans - FRA

  • 15Steeve Ho You Fat

    Ailier fort - 203 cm

    33 ans - FRA

  • 10Bandja Sy

    Ailier fort - 204 cm

    31 ans - FRA

  • 94Maxime Yomi

    Ailier fort - 204 cm

    19 ans - FRA

  • Vincent Collet

    Head Coach

  • Sacha Giffa

    Assistant

  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 32Sane Landing

    Ailier fort - 207 cm

    31 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky
  • Jimmy Verove

Betclic ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale Aller

Mardi 24 mai
Lyon-Villeurbanne - Cholet 70-74
Limoges - Dijon 70-94

Mercredi 25 mai 
20h : Monaco - Strasbourg 
         Boulogne-Levallois - Elan Béarnais 

publicité

Interviews

Eric Bartecheky

1contre1

3 questions à...

Giovan Oniangue

Quelle a été l'atmosphère au cours de cette semaine de préparation ? 

On sent au sein du groupe l'engouement et l'excitation des playoffs. C'est 0-0, un tout autre championnat qui débute, il faut oublier ce qui a été fait jusqu'ici et à nous de créer l'histoire. On va essayer de respecter le plan du coach et attaquer ces playoffs avec la plus grande intensité possible. Ils savent très bien défendre ensemble et la clé sera d'être capable de bien faire bouger la balle en attaque. Défensivement, il faudra être en mesure de mettre toute l'intensité nécessaire car on sait que dans ces matches-là, c'est l'équipe avec la plus grosse défense qui s'impose. 

Jouer le premier match de cette série à l'extérieur peut-il être un avantage ? 

On va tout faire pour les faire douter. La pression est de leur côté et nous, on sera l'outsider de cette confrontation. C'est le statut que l'on voulait dans ces playoffs. Nous savons ce dont nous sommes capables, à nous de bien faire les choses et de créer l'exploit à l'extérieur.

Les Mets ont effectué une saison régulière très solide. Penses-tu que l'arrivée de Vincent Collet à la tête de l'équipe en est la raison principale ?

C'est certain, ce n'est pas le coach de l'équipe de France pour rien. Il a une certaine sagesse et connaissance du jeu qui font que les équipes qu'il dirige passent automatiquement dans la catégorie des grandes formations. Il sait très bien comment manager ses joueurs, on connaît son expérience et son palmarès et c'est tout cela qu'il apporte à Levallois.