13ème
Jeudi 23 Décembre à 20h30

Le mag'

Présentation

L'enjeu

Au complet pour réagir

Les Palois sont partis à Gravelines avec la ferme intention de corriger le tir après la sortie manquée face aux Mets. Certes il n'y a rien d'infamant que de s'incliner face à un leader qui restait sur 10 victoires consécutives mais c'est la copie plutôt pâle des Béarnais qui a déçu. Face au BCM, Eric Bartecheky espère que son groupe retrouve de la consistance sur le plan défensif (lire ci-dessous) et voit d'un bon oeil le retour aux affaires de Gérald Ayayi. Il attend aussi que son groupe, désormais complet, puisse maintenir un niveau de jeu constant 40 minutes durant. Avec un bilan équilibré à l'extérieur (3v, 3d), les coéquipiers de Jérémy Leloup ont prouvé qu'ils avaient la faculté de bien voyager, eux qui se sont déjà imposés à Cholet, au Mans et au Portel mais ils restent aussi sur deux revers loin du Palais face au Paris Basket et Boulogne-Levallois. Ce soir, ce sera fête à Sportica pour ce match de Noël et même si cela n'aura forcément pas la même saveur qu'un match de carnaval, l'ambiance risque d'être chaude. Devant les caméras de Sport en France, le BCM a l'opportunité de doubler au classement son adversaire en cas de victoire (6 victoires actuellement mais un match en moins) tandis que les Palois voudront rester au contact du trio Strasbourg, Le Mans et Monaco.
publicité

L'adversaire

Le BCM en embuscade

Le parcours du BCM a été marqué par l'échec retentissant face à Limoges (100-48) mais qui peut clairement s'apparenter à un accident. Avant cela, les Nordistes avaient montré de très belles choses et surtout depuis, ils ont repris leur marche en avant en s'imposant face à Cholet et Roanne. Le BCM entend du reste profiter de la venue des Palois pour se rapprocher un peu plus du top 5. A Sportica, l'ancien club d'Eric Bartecheky a signé 4 succès en 5 matches depuis le début de l'année et s'y imposer est une mission toujours ardue. 3ème équipe de Betclic ELITE au rebond, 2ème au contre, le BCM a de sérieux arguments dans la raquette entre Vafessa Fofana,Dominik Olejniczak ou encore Kenny Kadji mais JD Jackson peut aussi s'appuyer en attaque sur les artilleurs que sont Marquise Reed à l'arrière et Brandon Taylor à la mène (+ de 14 pts/m chacun). Reed vient de claquer 20 points face à Cholet et 28 face à Roanne, les Palois devront se méfier d'un tel joueur en confiance !
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Ray McCallum
    3
    Meneur 30 ans - 190 cm USA
  • John Jenkins
    24
    Arrière 30 ans - 193 cm USA
  • Vafessa Fofana
    12
    Ailier fort 29 ans - 198 cm FRA
  • Romuald Morency
    20
    Ailier fort 26 ans - 202 cm FRA
  • Dominik Olejniczak
    13
    Pivot 25 ans - 213 cm POL
  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Sane Landing
    32
    Ailier fort 31 ans - 207 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • J.D. Jackson
    Head Coach
  • Sébastien Devos
    Assistant
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Brandon Taylor
11
Meneur 27 ans - 178 cm USA
Fabien Damase
1
Arrière 19 ans - 200 cm FRA
Marcquise Reed
2
Arrière 26 ans - 190 cm USA
Tyler Stone
33
Arrière 30 ans - 203 cm USA
Abdoulaye Ndoye
8
Ailier/ Ailier fort 23 ans - 199 cm FRA
Kenny Kadji
35
Pivot 33 ans - 208 cm CMR
Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Jérémy Leloup
9
Ailier 34 ans - 202 cm FRA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
  • 3Ray McCallum

    Meneur - 190 cm

    30 ans - USA

  • 24John Jenkins

    Arrière - 193 cm

    30 ans - USA

  • 12Vafessa Fofana

    Ailier fort - 198 cm

    29 ans - FRA

  • 20Romuald Morency

    Ailier fort - 202 cm

    26 ans - FRA

  • 13Dominik Olejniczak

    Pivot - 213 cm

    25 ans - POL

  • 11Brandon Taylor

    Meneur - 178 cm

    27 ans - USA

  • 1Fabien Damase

    Arrière - 200 cm

    19 ans - FRA

  • 2Marcquise Reed

    Arrière - 190 cm

    26 ans - USA

  • 33Tyler Stone

    Arrière - 203 cm

    30 ans - USA

  • 8Abdoulaye Ndoye

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    23 ans - FRA

  • 35Kenny Kadji

    Pivot - 208 cm

    33 ans - CMR

  • J.D. Jackson

    Head Coach

  • Sébastien Devos

    Assistant

  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 32Sane Landing

    Ailier fort - 207 cm

    31 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky
  • Jimmy Verove

Betclic ÉLITE - 13ème journée

Jeudi 23 décembre
20h : Roanne - Le Mans  
         Châlons-Reims - Cholet 
         Orléans - Paris 
         Limoges - Fos-sur-Mer 
20h30 : Boulogne-Levallois - Bourg-en-Bresse
             Dijon - Strasbourg
             Gravelines-Dunkerque - Elan Béarnais 

publicité

Interviews

Eric Bartecheky

1contre1

3 questions à...

Hamady Ndiaye

Effacer l'échec face aux Mets, telle est la mission du groupe à Gravelines ?

Il faut retrouver le cap pris en ce mois de décembre et essayer de finir l’année sur une bonne note avec les deux matches qui arrivent pour boucler l'année. On a trébuché lors de notre dernier déplacement et, même si c’était face au leader, il faut avouer que l'on n'a pas joué notre jeu non plus. Si on remplit notre mission à Gravelines, qu'on fait ce qu'on a à faire, on sera dans les meilleures conditions possibles pour enchaîner face à Roanne.

Après la victoire face à Villeurbanne il serait dommage de gâcher cet exploit et tout le travail accompli jusqu'ici...

C'est bien pour cela que nous devons prendre très au sérieux ces deux ultimes rendez-vous de l'année 2021. Gravelines comme Roanne figurent au sein du top 8 et sont proches de nous. Ces matches vont permettre de créer une certaine hiérarchie avant de basculer en 2022.

Comment appréhender l'atmosphère toujours très festive des journées de Noël ? 

On a déjà pu observer que la concentration n'était pas toujours là lors des matches avant un break. Nous devons garder notre motivation jusqu'au bout afin d'être plus tranquilles en vacances et de ne pas avoir de regrets. Comme on dit, on se doit de finir le boulot !