16ème journée
Samedi 15 Janvier à 20h

Le mag'

Présentation

L'enjeu

Au complet !

Si l'année 2022 avait débuté par une semaine très compliquée ponctuée d'un match à Nanterre qui le fut tout autant, les bonnes nouvelles se sont succédées depuis et on ne s'en plaindra pas. Les tests de dépistage RT-PCR effectués jeudi n'ont révélé aucun cas positif supplémentaire et les joueurs à l'isolement, à savoir les pivots Vitalis Chikoko et Hamady Ndiaye, ont pu réintégrer le groupe à l'entraînement dès le début de semaine. Mieux, le poste 4 Landing Ada Sané a lui aussi rejoint le groupe et est qualifié pour cette rencontre face à Orléans (lire par ailleurs). Disposant maintenant d'un groupe élargi et au complet, Eric Bartecheky disposera ainsi d'une palette de choix plus large sur son banc et aura le loisir de pouvoir intégrer progressivement le néo Palois et, hasard du calendrier, ancien....orléanais. Cette rencontre charnière pourrait, si son issue est favorable, permettre aux Béarnais de regarder à nouveau vers le top 4 de Betclic ELITE, eux qui ont vu la SIG et Limoges, l'adversaire de la semaine prochaine, leur passer devant le week-end dernier. A l'inverse, un échec permettrait au trio ASVEL, Dijon et Roanne (La JDA et la Chorale ayant gagné hier soir) de revenir sur les talons des Palois dont la place au sein du top 8 serait menacée. Les coéquipiers de Jérémy Leloup restent sur une belle série de 4 victoires à domicile (5v, 2d depuis le début de la saison) mais ne pourra compter que sur le soutien de ses plus fidèles supporters (abonnés et partenaires) en raison d'une jauge limitée à 2 000 spectateurs.
publicité

L'adversaire

Une saison mouvementée

A l'instar de nombreuses équipes, Orléans doit jongler avec son effectif depuis quelques jours mais pas seulement en raison du Covid. Certes, le pivot Kevin Dinal a bien été testé positif comme les tours jumelles paloises, mais Germain Castano a successivement dû faire face à plusieurs autres défections. Celle de DJ Strawberry, arrivé en droite ligne du Béarn en décembre après sa pige paloise mais qui a dû repartir aux Etats-Unis au chevet d'un proche et qui ne reviendra pas. Autre coup dur, plus récent celui-ci, la blessure sérieuse à l'épaule ce mercredi de l'arrière américain Marcus Paige . Voilà peut-être de quoi freiner l'OLB (13ème, 6v, 8d) qui avait fait un joli mois de décembre après un début de saison également contrarié par les soucis d'effectif. Avant de recruter deux nouveaux joueurs, les visiteurs palois se présenteront amoindris face à l'Elan et sûrement aussi en manque de rythme, eux qui ont vu leur match de rentrée face au BCM reporté  la semaine passée. L'erreur, côté béarnais, serait d'imaginer que la rencontre soit une simple formalité car l'OLB dispose encore de sérieux atouts dont 2 des 3 meilleurs marqueurs de Betclic ELITE, juste derrière Brandon Jefferson : Chris Warren (18.4 pts/m à 48 % derrière l'arc !) et Youssou N'Doye (18.1 pts/m) également meilleur rebondeur du championnat (8.4 rbds/m). Cette rencontre sera forcément frappée du sceau des retrouvailles puisque trois Palois ont déjà porté le maillot orléanais, à savoir Brandon Jefferson, Giovan Oniangue et Landing Sané.  

publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Dominique Archie
    21
    Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • Malela Mutuale
    21
    Meneur 30 ans - 188 cm FRA
  • Chris Warren
    3
    Meneur 32 ans - 178 cm USA
  • Kyvon Davenport
    7
    Ailier 24 ans - 203 cm USA
  • LaMonte Ulmer
    15
    Ailier 35 ans - 198 cm USA
  • Youssou Ndoye
    35
    Pivot 30 ans - 213 cm SEN
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant
  • Germain Castano
    Head Coach
  • Thomas Drouot
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Jérémy Leloup
9
Ailier 34 ans - 202 cm FRA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
Marcus Paige
5
Meneur 28 ans - 183 cm USA
Jean-Philippe Dally
77
Ailier 25 ans - 200 cm FRA
Bruno Cingala-Mata
19
Ailier/ Ailier fort 28 ans - 200 cm FRA
Kevin Dinal
24
Ailier fort/ Pivot 28 ans - 202 cm FRA
  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky

    Head Coach

  • Jimmy Verove

    Assistant

  • 21Malela Mutuale

    Meneur - 188 cm

    30 ans - FRA

  • 3Chris Warren

    Meneur - 178 cm

    32 ans - USA

  • 7Kyvon Davenport

    Ailier - 203 cm

    24 ans - USA

  • 15LaMonte Ulmer

    Ailier - 198 cm

    35 ans - USA

  • 35Youssou Ndoye

    Pivot - 213 cm

    30 ans - SEN

  • 5Marcus Paige

    Meneur - 183 cm

    28 ans - USA

  • 77Jean-Philippe Dally

    Ailier - 200 cm

    25 ans - FRA

  • 19Bruno Cingala-Mata

    Ailier/ Ailier fort - 200 cm

    28 ans - FRA

  • 24Kevin Dinal

    Ailier fort/ Pivot - 202 cm

    28 ans - FRA

  • Germain Castano
  • Thomas Drouot

Betclic ÉLITE - 16ème journée

Vendredi 14 janvier
Roanne - Fos-sur-Mer 101-76
Le Portel - Cholet 69-85
Gravelines-Dunkerque - Dijon 67-76

Samedi 15 janvier
20h : Bourg-en-Bresse - Châlons-Reims
         Nanterre - Monaco 
         Elan Béarnais - Orléans (Espoirs à 17h)
         Strasbourg - Limoges 
20h30 : Paris - Boulogne-Levallois 

Dimanche 16 janvier 
17h : Le Mans - Lyon-Villeurbanne 

publicité

Interviews

Eric Bartecheky

1contre1

3 questions à...

Landing Sané

Quels sont tes objectifs tant personnels qu'en ce qui concerne l'équipe ?

Collectivement parlant, le minimum c’est de tenir la position voire de viser plus haut. Mon but, c’est de m’intégrer le mieux possible, d’apporter ce que je sais faire de mieux. Sans forcément changer quoi que ce soit dans l’équipe, mais plutôt en me fondant dans le groupe pour lui être le plus utile possible. Avec les résultats actuels, l’objectif n’est pas de changer quoi que ce soit, mais surtout d’apporter. C’est vrai que nos extérieurs apportent beaucoup alors avoir une option supplémentaire à l’intérieur, ça peut nous aider à diversifier peut-être un peu plus notre jeu. 

Le fait d'arriver en cours de route, c’est quelque chose que tu appréhendes ?

Ça m’est déjà arrivé par le passé : c’est à la fois facile et difficile. Dans mon cas, c'ets plus aisé car la plupart des gars ici sont des joueurs contre qui j'évolue depuis des années. Je sais ce qu’ils font et c’est réciproque : après, il s’agit plus de connexions à trouver sur le terrain à proprement parler. Des habitudes vont devoir être prises. J'ai la chance de jouer au niveau pro depuis des années maintenant, alors m’intégrer dans le groupe n’a pas été si difficile que ça. Si on apporte de la positivité, ça attire et aide les gens à être plus ouverts dès le début. Je retrouve Giovan, que je connais depuis un bon moment maintenant : au niveau pro, c’est très rare de passer autant d’années avec la même personne, donc c’est clairement un plus même si là je commence à en avoir marre de lui (rires).

En parlant de collectif, que penses-tu pouvoir apporter à ce groupe ?

Aujourd’hui, j’ai de l’expérience : ça fait maintenant 10 ans que je suis professionnel, alors j’espère pouvoir apporter ma tranquillité dans le jeu, mon assurance ainsi que mon tir extérieur. Sans oublier bien sûr, de l’énergie, de la joie et de la bonne humeur, je pense que ça fait pas mal tout ça !