30ème journée
Mardi 19 Avril à 20h

Le mag'

Présentation

L'enjeu

48h chrono

Rentrés en bus de Monaco dans la nuit de dimanche à lundi, les Palois se sont retrouvés en fin d'après-midi au Palais des Sports pour une séance vidéo suivie de quelques exercices sous la conduite du préparateur physique Guillaume Alquier et d'une petite séance de tirs. A la veille d'un match crucial en vue des playoffs, difficile de faire plus, tant l'enchaînement est redoutable. La récupération sera évidemment la clé de ce rendez-vous de la 30ème journée de championnat, sachant que les Nanterriens auront eu un jour de plus pour préparer ce choc. Après le revers enregistré sur le Rocher, l'Elan (16v, 11d) a été doublé par Strasbourg et Limoges et occupe le 6ème rang. Derrière, Nanterre, 9ème, n'est pas loin avec un succès de moins (15) mais aussi deux matches de plus au compteur. On comprend dès lors l'importance capitale de ce match aux multiples enjeux : d'abord se rassurer après deux échecs successifs, préparer ainsi au mieux la finale de Coupe de France qui se dessine à l'horizon et écarter de sa route un adversaire direct pour les phases finales du championnat. 

publicité

L'adversaire

Nanterre veut (encore) en profiter !

Il n'y avait pas eu photo lors du match aller, Nanterre s'imposant largement (101-77) en ayant su profiter pleinement des absences conjointes de Vitalis Chikoko et d'Hamady Ndiaye. Sans ses deux pivots d'expérience, l'Elan n'avait pu rivaliser et ce malgré la belle prestation d'Enzo Shahrvin plein de culot pour ses débuts en pro (3 contres). Cette fois, la formation de Pascal Donnadieu pourrait profiter de la fatigue liée à ce long déplacement palois sur le Rocher pour tenter de se relancer. Car Nanterre a aussi besoin de reprendre la marche avant après son échec à domicile vécu samedi face au Mans (88-98) : un échec plutôt inattendu même si Nanterre alterne le bon et le moins à domicile (8v, 7d) et affiche quasiment le même bilan à l'extérieur (7v, 7d). Ce coup d'arrêt n'écarte pas pour autant de la course au playoffs Nanterre et ses anciens de la maison paloise, Bastien Pinault et Lucas Dussoulier. Si à l'aller c'est le duo Tom Wimbusch - Nick Johnson qui avait martyrisé les Palois (20 points chacun) il faudra avant tout ouvrir l'oeil sur Chris Horton, qui affiche tout simplement la meilleure évaluation du championnat (14.2 pts, 7.6 rbds, 20.9 d'éval).
publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Jérémy Leloup
    9
    Ailier 34 ans - 202 cm FRA
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • Jeremy Senglin
    30
    Meneur 26 ans - 185 cm USA
  • Nick Johnson
    13
    Arrière 28 ans - 191 cm USA
  • Adam Mokoka
    6
    Ailier 23 ans - 196 cm FRA
  • Tom Wimbush
    20
    Ailier/ Ailier fort 27 ans - 201 cm USA
  • Chris Horton
    0
    Ailier fort/ Pivot 27 ans - 202 cm USA
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant
  • Pascal Donnadieu
    Head Coach
  • Philippe Da Silva
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
Benjamin Sene
8
Meneur/ Arrière 27 ans - 188 cm FRA
Bastien Pinault
9
Arrière 27 ans - 195 cm FRA
Samuel Eyango Dingo
16
Ailier fort/ Pivot 20 ans - 207 cm FRA
Lucas Dussoulier
22
Pivot 25 ans - 203 cm FRA
Luke Fischer
40
Pivot 26 ans - 211 cm ARM
  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky

    Head Coach

  • Jimmy Verove

    Assistant

  • 30Jeremy Senglin

    Meneur - 185 cm

    26 ans - USA

  • 13Nick Johnson

    Arrière - 191 cm

    28 ans - USA

  • 6Adam Mokoka

    Ailier - 196 cm

    23 ans - FRA

  • 20Tom Wimbush

    Ailier/ Ailier fort - 201 cm

    27 ans - USA

  • 0Chris Horton

    Ailier fort/ Pivot - 202 cm

    27 ans - USA

  • 8Benjamin Sene

    Meneur/ Arrière - 188 cm

    27 ans - FRA

  • 9Bastien Pinault

    Arrière - 195 cm

    27 ans - FRA

  • 16Samuel Eyango Dingo

    Ailier fort/ Pivot - 207 cm

    20 ans - FRA

  • 22Lucas Dussoulier

    Pivot - 203 cm

    25 ans - FRA

  • 40Luke Fischer

    Pivot - 211 cm

    26 ans - ARM

  • Pascal Donnadieu
  • Philippe Da Silva

Betclic ÉLITE - 30ème journée

Mardi 19 avril
20h : Paris - Dijon 
         Châlons-Reims - Lyon-Villeurbanne
         Elan Béarnais - Nanterre 
         Fos-sur-Mer - Limoges 
         Cholet - Le Portel 
         Bourg-en-Bresse - Roanne

Vendredi 22 avril  
20h : Gravelines-Dunkerque - Boulogne-Levallois

publicité

Interviews

Giovan Oniangue

1contre1

3 questions à...

Eric Bartecheky

Comment gérer cet enchaînement de deux matches en 48 heures ? 

Même si on reste sur deux défaites, on a proposé un match plutôt consistant à Monaco où on a su faire des bonnes choses. Mentalement, il n'y a pas de problème mais c'est plus sur le plan physique qu'il va falloir être en mesure de refaire un effort très important dès ce mardi. On s'est posé la question de savoir s'il fallait faire revenir les gars au Palais lundi après la nuit passée dans le bus du retour. On a finalement décidé de les faire revenir afin de les laisser sous pression, d'en profiter pour voir une vidéo sur Nanterre et quelques situations sur le terrain. 

Dans la lutte pour le top 8, ce match face à Nanterre peut-il être déterminant ?

C'est en tous les cas un rendez-vous très important d'un point de vue comptable. Ils ont 14 défaites, nous 11. C'est un rendez-vous qui peut nous permettre de faire la bascule par rapport à eux. Ils viennent de perdre face au Mans et sont dans l'obligation de gagner pour rester en vie dans la course aux playoffs. Comme je le dis depuis un moment, à part les trois ogres que sont les Mets, l'ASVEL et Monaco, assurés de finir dans le top 4 voire top 3, il y a ensuite 7 équipes qui se battent pour les 5 places suivantes. On fait partie de cette bataille et cela va être une lutte de tous les instants jusqu'au dernier match. 

L'équipe peut-elle avoir déjà la tête au rendez-vous historique que constitue la finale de Coupe à Paris samedi prochain ?

On connait le contexte que je viens d'évoquer alors on se doit d'être pleinement concentrés sur le championnat. On n'a pas le choix mais tout se met naturellement en place. La Coupe, on y pensera après Nanterre même si, après la journée de repos de mercredi, nous ne disposerons que des deux séances de travail le jeudi. C'est la différence avec Strasbourg qui a joué samedi dernier et qui a toute la semaine pour préparer cette finale.

Elan news

Journées de l'environnement

1 panier à 3 pts marqué = 1 arbre planté

Du 12 au 19 avril, pour chaque 3 points inscrits, 1 arbre sera planté grâce à l'association Reforest'Action et la Ligue Nationale de Basket
publicité