24ème journée
Mardi 26 Avril à 20h30

Le mag'

Présentation

L'enjeu

Retour au classique !

Les Palois avaient de quoi être heureux samedi en fin de journée, à l'heure de brandir la Coupe de France suite au succès signé face à Strasbourg ! 15 ans après, l'armoire à trophées se réouvre à la plus grande joie de tout un peuple béarnais. Malheureusement, la délégation n'a disposé que de quelques heures pour profiter de ces moments qui pourtant resteront gravés à jamais pour chacun de ses membres. Dès dimanche après-midi, après une courte nuit, joueurs et staff qui étaient restés à Paris ont pris la direction de Lyon en train. Nul doute qu'ils auraient préféré prendre, la veille, celui plus festif des supporters qui rentraient à Pau. Le calendrier est ainsi fait et c'est à l'Astroballe que les coéquipiers de Jérémy Leloup ont maintenant rendez-vous pour disputer un classique du championnat face à LDLC ASVEL, un match en retard de la 24ème journée (à suivre en direct dès 20h30 sur la chaîne Sport en France ou à la radio sur France Bleu Béarn Bigorre). Les Palois restent sur trois défaites de rang (Limoges, Monaco et Nanterre) et sont redescendus à la 6ème place du classement (16v, 12d). Les places en playoffs vont être chères car si le quatuor de tête semble aujourd'hui bien défini (Boulogne-Levallois, Monaco, ASVEL, Limoges) tout reste ouvert ensuite de Strasbourg (5e, 17v, 11d) à Bourg (11e, 14v, 16d).
publicité

L'adversaire

Même si l'année européenne de l'ASVEL a été compliquée avec une 14ème place au classement à l'issue de la saison régulière d'Euroligue, l'équipe de TJ Parker n'en demeure pas moins impressionnante sur le plan national (3ème, 21v, 8d). Elie Okobo et les Villeurbannais surfent, qui plus est, sur une série de 6 victoires de rang et avec un seul succès de moins que les Mets, ceux-ci peuvent toujours viser la première place à l'issue de la phase régulière. A domicile, les chiffres sont également convaincants avec 12 victoires en 14 rencontres à l'Astroballe. Une salle où pourrait flotter ce soir comme un parfum de revanche, sachant qu'à l'aller les Béarnais s'étaient imposés (88-85) avec un grand Brandon Jefferson (31 pts, 42 d'éval.)

publicité

Composition

5
MAJEUR

5
MAJEUR

  • Chris Jones
    3
    Meneur 28 ans - 188 cm USA
  • Elie Okobo
    0
    Arrière 23 ans - 188 cm FRA
  • William Howard
    25
    Ailier 27 ans - 203 cm FRA
  • Youssoupha Fall
    19
    Pivot 26 ans - 221 cm FRA
  • Dylan Osetkowski
    21
    Pivot 25 ans - 206 cm GER
  • Brandon Jefferson
    3
    Meneur 29 ans - 175 cm USA
  • Gregor Hrovat
    15
    Arrière 27 ans - 196 cm SLO
  • Jérémy Leloup
    9
    Ailier 34 ans - 202 cm FRA
  • Giovan Oniangue
    7
    Ailier/ Ailier fort 30 ans - 196 cm FRA
  • Vitalis Chikoko
    23
    Pivot 29 ans - 208 cm ZIM
  • T.J. Parker
    Head Coach
  • Frédéric Fauthoux
    Assistant
  • Eric Bartecheky
    Head Coach
  • Jimmy Verove
    Assistant

remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants remplaçants

Matthew Strazel
32
Meneur 19 ans - 182 cm FRA
Paul Lacombe
6
Meneur/ Arrière 31 ans - 195 cm FRA
David Lighty
23
Ailier 33 ans - 198 cm USA
Kostas Antetokounmpo
37
Ailier fort 24 ans - 208 cm GRE
James Gist
14
Pivot 35 ans - 206 cm USA
Gerald Ayayi
11
Meneur 20 ans - 191 cm FRA
Justin Bibbins
1
Meneur 25 ans - 173 cm USA
Marc-Olivier Lasserre
17
Ailier/ Ailier fort 19 ans - 199 cm FRA
Dominique Archie
21
Ailier fort/ Pivot 34 ans - 201 cm USA
Hamady Ndiaye
55
Pivot 34 ans - 213 cm SEN
  • 3Chris Jones

    Meneur - 188 cm

    28 ans - USA

  • 0Elie Okobo

    Arrière - 188 cm

    23 ans - FRA

  • 25William Howard

    Ailier - 203 cm

    27 ans - FRA

  • 19Youssoupha Fall

    Pivot - 221 cm

    26 ans - FRA

  • 21Dylan Osetkowski

    Pivot - 206 cm

    25 ans - GER

  • 32Matthew Strazel

    Meneur - 182 cm

    19 ans - FRA

  • 6Paul Lacombe

    Meneur/ Arrière - 195 cm

    31 ans - FRA

  • 23David Lighty

    Ailier - 198 cm

    33 ans - USA

  • 37Kostas Antetokounmpo

    Ailier fort - 208 cm

    24 ans - GRE

  • 14James Gist

    Pivot - 206 cm

    35 ans - USA

  • T.J. Parker

    Head Coach

  • Frédéric Fauthoux

    Assistant

  • 3Brandon Jefferson

    Meneur - 175 cm

    29 ans - USA

  • 15Gregor Hrovat

    Arrière - 196 cm

    27 ans - SLO

  • 9Jérémy Leloup

    Ailier - 202 cm

    34 ans - FRA

  • 7Giovan Oniangue

    Ailier/ Ailier fort - 196 cm

    30 ans - FRA

  • 23Vitalis Chikoko

    Pivot - 208 cm

    29 ans - ZIM

  • 11Gerald Ayayi

    Meneur - 191 cm

    20 ans - FRA

  • 1Justin Bibbins

    Meneur - 173 cm

    25 ans - USA

  • 17Marc-Olivier Lasserre

    Ailier/ Ailier fort - 199 cm

    19 ans - FRA

  • 21Dominique Archie

    Ailier fort/ Pivot - 201 cm

    34 ans - USA

  • 55Hamady Ndiaye

    Pivot - 213 cm

    34 ans - SEN

  • Eric Bartecheky
  • Jimmy Verove

Betclic ÉLITE - 24ème journée

Mercredi 16 mars 
Monaco - Strasbourg 105-103

Mardi 22 mars
Le Portel - Gravelines 95-111

Vendredi 25 mars
Châlons-Reims - Dijon 75-81
Cholet - Limoges 78-54
Nanterre - Paris 104-107
Le Mans - Roanne 82-75

publicité

Interviews

Inside Coupe de France

1contre1

3 questions à...

David Bonnemason-Carrère

Comment vous sentez-vous trois jours après cette victoire en finale de Coupe de France ?

L’émotion est un peu retombée mais la joie d’avoir gagné ce titre est intacte. Comme ont pu le dire à l’Accor Arena samedi soir coaches et joueurs : ce titre restera à vie pour chacun d’entre eux comme pour tous les salariés du club. C’est quelque chose de fort et d’important.  On a beaucoup échangé après les trois défaites qui ont précédé cette finale. Les gars ont pu se dire les choses et tout mettre à plat. Les dirigeants que nous sommes étions là aussi pour les assister et nous sommes tous allés dans le bon sens. Nous n’avions pas la même dynamique que Strasbourg en championnat alors on ne peut que se réjouir de cette victoire.

Que peut apporter cette victoire historique ?

Cela va nous permettre de franchir un palier, d’avoir beaucoup de positivité. On voit que nous allons dans le bon sens. Voir ce peuple palois nous soutenir, en compagnie des supporters landais, composer ainsi un mur blanc, bleu et vert à l’Accor Arena, c’était fantastique ! cela a donné des frissons. On attendait depuis 15 ans ces moments de magie. Voir également à nos côtés les anciens joueurs et dirigeants du club, Monsieur le Maire aussi, toutes ces personnes derrière nous pour nous pousser, c’est très important.

Comment gérer après l’euphorie le retour au championnat ?

On va pouvoir se concentrer sur le championnat et la course pour les playoffs, ce ne sera que du bonus ! On a prouvé qu’avec notre équipe et l’état d’esprit affiché samedi, on peut hausser notre niveau de jeu et faire de belles choses. J’ai dit aux joueurs de se faire plaisir maintenant, de penser à leur famille, de se relâcher et de garder ce visage jusqu’à la fin de la saison. Mardi, on va affronter une très belle formation de l’ASVEL, à l’image de celle de Monaco qu’on a pu croiser il y a peu. Ce sont des équipes qui disposent d’un effectif plus important que le nôtre, qualitativement et quantitativement, mais on a la possibilité de créer une certaine surprise. On verra bien à la fin !

Avec France Bleu Béarn Bigorre

PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO PORTFOLIO