ebplo 87 - 94 levallois

Réactions

Léo Cavalière : "Il manque peut-être cinq, dix, quinze minutes, ces minutes du début qui nous ont manqué à la fin. C’est compliqué de revenir quand on compte 14 points de retard à la pause. L’attitude, je l’ai dit, cela passe par de l'agressivité et c'est cette agressivité qui a fait défaut aujourd'hui. Se croire arriver et se voir déjà en demi-finale ? je ne pense pas, on n'est vraiment pas une équipe comme ça."

Laurent Vila : "On savait que Levallois allait proposer un basket efficace et c’était à nous de le contrer. Nous n'avons pas été capables de le faire. En plus de ça, il y a eu un gros pourcentage de réussite. Ils ont su appuyer là ou ça fait mal, avec de bons un contre un et des solutions à trois points, en écartant certains joueurs. Ils ont su contenir nos points forts, avec des trappes sur Vitalis Chikoko notamment; tout ceci a été bien joué. Au-delà du basket, il fallait aussi produire un combat, avec beaucoup d’énergie et essayer de dominer le rebond pour du jeu rapide, mais on ne l’a pas fait. Je suis déçu par rapport aux joueurs car je sais qu’ils voulaient venir pour faire une belle Leaders Cup, aller jusqu’en finale. On connaît la formule, on sait qu’il faut gagner match après match. C’est sûr que c’est une vraie déception, on connaît la Leaders Cup et son lot de surprises chaque année et nous sommes tombés les deux pieds dans le piège tendu par Levallois. Aujourd’hui on a montré qu’on voulait faire quelque chose puisque nous sommes revenus, mais qu'aussi nous n'étions pas prêts. A nous de ne pas reproduire ces erreurs. L’ équipe est passée à côté, car il faut jouer en équipe, que ce soit en défense ou en attaque et il faut jouer aussi avec la tête. Aujourd’hui c’est Levallois qui a su faire tout cela mieux que nous."

piegesreac

Digué Diawara et les Palois ont été stoppés par les Metros ©Eric Traversié

Nobel Boungou Colo : "On savait qu’on était l’équipe amoindrie, en raison des absences de joueurs importants et on avait Roko Ukic qui était aussi diminué sur le terrain. On s’est donné comme mot d’ordre d’essayer de prendre du plaisir. Ce format, on l’a depuis Vichy où nous sommes allés jouer comme ça et aujourd’hui nous les avons titillés en défense et ça s’est plutôt bien passé. Il y a des jeunes joueurs qui sont très talentueux à Levallois et c’est l’occasion pour eux, s’il y a des joueurs majeurs qui ne sont pas là, de prendre leurs responsabilités et de se montrer.  On a tous bien répondu ce soir en attaque et en défense et c’est vrai qu’on a eu de la réussite, mais c’est parce qu'on s’est bien passé les ballons et on en a profité. Cela faisait quelques années que je n’avais pas joué en JeepElite. J'avais envie de montrer que je suis toujours là, que j’ai un peu progressé aussi ces dernières années et Levallois m’a permis de le faire."

Vidéo

Statistiques