ebplo 60  - 81 Roanne

Réactions

 

Petr Cornelie

Personnellement j'ai la sensation d'être un peu sans solution. J'essaye de donner un maximum pour l'équipe, mais je ne sais pas aujourd'hui où il faut creuser. Je ne pense pas que nos soucis soient d'ordre technique ou tactique, cela vient de l'intensité qu'on ne met pas. Face aux équipes qu'on doit battre, on n'a pas le même niveau d'engagement que certaines fois. On peut avoir des bonnes phases mais c'est gâché par 2, 3 minutes durant lesquelles ça retombe et à ce moment-là on n'encaisse pas 2, 3 points mais 10, 15, 20 tout de suite. Il y a un moment donné où il ne se passe plus rien, c'est "open bar". Pour revenir ensuite, c'est compliqué. C'est ce qui me désole et c'est ce qu'il faut qu'on règle. On doit chacun regarder le niveau d'intensité qu'on a sur les matches et qu'on décide chacun individuellement de l'élever, à commencer par moi.  On encaisse trop de points, on perd trop de balles, on ne s'arrache pas sur chaque petit ballon. Il faut qu'on réagisse, je sais qu'on le dit chaque week-end, mais c'est vraiment ça, qu'on fasse preuve d'orgueil. Je trouve qu'Eric (Bartecheky) a apporté une bonne dynamique dans l'équipe, j'avais le sentiment qu'on arrivait mieux dans le match, sur les entraînements il y avait vraiment quelque chose qui se passait et j'avoue que j'étais plutôt confiant avant la rencontre. Cela s'est bien traduit en début de match et puis après, plus rien. Il vient d'arriver, ce n'est jamais facile de tout remettre en place (...) mais on n'a pas de temps et il faut absolument gagner.

cornelie450
15 pts et 13 rbds pour Petr Cornelie, un des seuls Palois à surnager samedi soir
©Eric Traversié

 

Eric Bartecheky 

Même si la façon de jouer était loin d’être aboutie sur le début du match, on était là au niveau du score même si on avait déjà 5 balles perdues et fait des erreurs défensives. A partir de là, on a rapidement manqué d’agressivité et en attaque, on ne rentrait plus un shoot. J’ai su alors qu’il serait compliqué de tenir et ils se sont échappés. A -12 à la mi-temps, on avait déjà laissé 6 ou 7 rebonds offensifs à l’adversaire mais je me disais qu’avec plus d’agressivité...mais en fait, pas du tout. On prend 81 points, c’est trop qu’on soit à domicile ou à l’extérieur. On fait trop d’erreurs. En attaque, non seulement on ne met pas de tirs mais on ne provoque pas de lancers-francs.  Pour moi, et c’est révélateur de notre manque d’impact, on shoote beaucoup trop à 2 points extérieurs. Quand l’équipe est affectée, qu’elle a déjà vécu plusieurs fois ce scénario, c’est dur de s’en sortir. Tony Wroten dans le 5 pour le relancer ? oui c’était une volonté pour espérer un déclic mais force est de constater que c’est un échec. Il a essayé quelques trucs mais il n’a pas le physique ni le jus pour faire la différence. Il n’y a ni jeu, ni point, pas beaucoup de défense et trop de ballons perdus. Ce n’est pas possible de jouer sans un meneur de jeu US. Je ne suis pourtant pas du genre à viser les joueurs mais un élément comme Vee Sanford joue trop mais c’est le seul américain de l’équipe si je puis dire. CJ (Williams) n’a pas du tout été performant aujourd’hui, avec 2 points en 28 minutes de jeu. A l’intérieur, on n’a pas d’impact non plus. Il me faut un peu de temps pour analyser tout cela mais on a un problème sur les rotations également. C’est très compliqué à tous les niveaux. Je vais prendre le temps de regarder la vidéo du match, on va préparer un montage pour faire un retour. Il y aura aussi des réflexions menées en parallèle sur tous les chantiers qui peuvent se poser à propos des performances et des équilibres à trouver et puis dès lundi on se remettra au travail. Il n’y a que ça qui puisse faire qu’on s’améliore.

bartecheky800
Une première compliquée pour Eric Traversié qui récupère une équipe en plein doute
©Eric Traversié

Steeve Ho You Fat 

Cela fait vraiment plaisir car on travaille dur. On gagne avec la manière même si on ne joue pas la meilleure équipe du championnat. On arrive à concrétiser le bon état d'esprit du groupe  et le travail qu'on fait à l'entraînement et encore une fois, ça fait vraiment plaisir d'enchaîner ainsi deux victoires de suite, à l'extérieur en plus. On avait eu des matches compliqués sur le plan collectif et là, on voit qu'il y a quelque chose qui est en train d'apparaître. 

Jean-Denys Choulet 

On fait un match sérieux hormis les trois premières minutes durant lesquelles on perd 7 ballons pour 14 au total. Ce n'était pas très encourageant mais bon, sur l'ensemble du match on n'a pas eu trop peur. J'ai trouvé Pau comme je n'ai jamais vu une équipe comme ça ici. J'ai eu des relations c'est vrai un peu particulières avec certains ici mais  il y a un personnage que je respecte et que je respecterais toute ma vie, c'est Pierre Seillant. On aurait même pu un jour peut-être travailler ensemble car c'est le type de personnage que j'apprécie (..)  Je suis triste pour lui, parce que toutes les valeurs, tout ce qu'il a pu apporter à ce club, ce soir....Je souhaite du courage à Eric, je sais qu'il en a à revendre mais franchement, ce soir, je suis content d'avoir gagné mais également très triste de voir à quel niveau certains joueurs mettent Pau-Lacq-Orthez.

Vidéo

Statistiques

Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Tony Wroten ● 14 0 0 - 5 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 1 1 0 0 2 3 5 0 1 -4
Hamady Ndiaye ● 16 0 0 - 2 0 0 - 0 - 0 - 0 - 1 2 3 2 0 0 1 2 3 0 2
Petr Cornelie ● 32 15 6 - 12 50 2 - 6 33 1 - 2 50 8 5 13 0 0 1 0 2 4 3 20
CJ Williams ● 28 2 1 - 6 17 0 - 4 0 0 - 0 - 0 5 5 0 0 1 3 2 2 2 4
Vincent Sanford ● 37 19 9 - 21 43 1 - 5 20 0 - 0 - 1 3 4 0 1 3 1 1 3 2 14
Jérémy Leloup 19 2 0 - 2 0 0 - 1 0 2 - 2 100 2 4 6 0 0 5 2 0 3 1 13
Nicolas De Jong 15 14 4 - 6 67 0 - 0 - 6 - 8 75 2 1 3 0 0 0 1 2 2 5 12
Digué Diawara 6 0 0 - 2 0 0 - 1 0 0 - 0 - 0 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0
Remi Lesca 22 2 1 - 6 17 0 - 5 0 0 - 0 - 0 2 2 0 0 1 1 2 1 1 -1
Ousmane Drame 4 2 1 - 2 50 0 - 0 - 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 1 3 0 0
Gerald Ayayi 7 4 1 - 3 33 0 - 1 0 2 - 2 100 0 0 0 1 0 1 0 1 3 1 3
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 1 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2006023 - 67343 - 231311 - 147917274431141218241665
Roanne
REBONDS CONTRES FAUTES
Joueurs MINS PTS Tirs % 3PTS % LF % O D T PR CT PD IN BP FTE FPR EV
Juvonte Reddic ● 31 16 8 - 11 73 0 - 0 - 0 - 1 0 0 7 7 1 1 2 3 4 3 2 21
Teyvon Myers ● 13 4 2 - 2 100 0 - 0 - 0 - 0 - 0 1 1 0 0 0 0 3 1 2 2
Steeve Ho You Fat ● 32 15 5 - 10 50 0 - 3 0 5 - 8 63 4 4 8 0 1 1 0 1 2 7 15
Ronald March ● 23 7 2 - 11 18 1 - 3 33 2 - 3 67 1 5 6 0 1 2 2 2 0 3 5
Sylvain Francisco ● 26 13 5 - 9 56 1 - 4 25 2 - 3 67 1 3 4 0 0 7 4 1 2 4 22
Clément Cavallo 17 2 1 - 2 50 0 - 0 - 0 - 0 - 0 2 2 0 0 1 0 2 3 2 2
Thomas Ville 17 5 2 - 5 40 1 - 2 50 0 - 0 - 1 2 3 0 0 2 0 0 1 1 7
Renathan Ona Embo 11 4 0 - 1 0 0 - 1 0 4 - 4 100 0 1 1 0 0 0 0 0 2 2 4
Jamel Artis 28 13 5 - 8 63 1 - 3 33 2 - 2 100 0 3 3 0 0 5 0 1 1 1 17
Abdramane Camara 2 2 1 - 2 50 0 - 1 0 0 - 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 1
EQUIPE 0 0 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 0 - 1 1 2 0 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 2008131 - 61514 - 172415 - 2171829371320914172498