ebplo  84 -  75 nanterre

Réactions

Corentin Carne : Les  Palois étaient quand même déjà un cran au-dessus de nous en matière d' intensité lors du 1er acte. Ensuite on a essayé de rectifier le tir. On finit à -5 à la mi-temps, mais dès l’entame du troisième quart-temps on prend un éclat. Je pense que c’est vraiment de la constance au niveau de l’intensité qu’il nous a manqué sur 40 minutes. On revient bien pourtant, alors qu' on était à -17 ! On était sur une grosse série, tout était jouable car il restait du temps mais on fait deux, trois erreurs d’affilée, qui leur offrent à nouveau un bon écart et comme c’est une équipe de qualité.. Ils ont bien géré la fin de match et il était impossible de revenir. Ça fait toujours plaisir de revenir au Palais des Sports,  je viens dans cette salle depuis tout petit et c’est toujours incroyable de jouer dans une ambiance comme celle-là ! "

coachreac
Beaucoup de respect entre les deux entraîneurs, Pascal Donnadieu et Laurent Vila
©Eric Traversié

Pascal Donnadieu :  "On a manqué d'intensité des deux côtés du terrain. Même si on est revenu très près, je pense que globalement, sur l'ensemble du match, Pau a amplement mérité sa victoire. On aurait pu faire un hold up, mais ça n’aurait pas du tout reflété la physionomie de la rencontre, mais malgré tout, ça peut arriver quelques fois en basket. Ce soir, on a montré beaucoup de carences en matière d’engagement et de qualité de basket. Cela peut s’expliquer par le fait de doubler  championnat et Coupe d’Europe. J’ai trouvé les joueurs très fatigués. Encore une fois ce ne sont  pas là des excuses, ça n’enlève rien à ce qu’a proposé Pau, mais j'ai trouvé mon équipe émoussée, pas prête à faire les efforts quand il le fallait. Après, des joueurs comme Carne ou Treadwell ont eu le mérite de mettre le bleu de chauffe lors du quatrième quart-temps, ce n’était peut-être pas un très beau basket, mais ça nous a permis de nous rapprocher et de n'être pas loin de faire le hold up. Mais, encore une fois, sur la durée du match, sur la physionomie de celui-ci, je pense qu’il n’y a pas photo entre les deux équipes. On se fait bousculer à l'extérieur, on est à 2 victoires pour 8 défaites et quand on veut prétendre au top 8, ce n’est pas suffisant !"

Mickey McConnell : "Ce soir, avec cette ambiance et ce public, c’était vraiment génial d'être  ici ! On a bien joué dès le début avec beaucoup d’intensité. Le deuxième quart-temps était un peu plus mou, mais nous sommes bien revenus dans le troisième. Les dernières minutes, les derniers paniers inscrits ont vraiment été intenses et incroyables à vivre pour moi.Actuellement, l’équipe joue très bien et nous sommes très bien placés aussi au classement. Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait mais je ne vois aucune raison pour laquelle je ne pourrais pas rester et effectuer la suite de la saison avec l'Elan Béarnais."

 

leoitw
10 pts, 6 rbds et 16 d'éval. en seulement 18 minutes passées sur le parquet pour Léo Cavalière ! ©Eric Traversié

Léo Cavalière :  "J’ai eu un début de mois de décembre, d’un point de vue individuel, un peu compliqué. Du coup, j’ai essayé de retrouver cette énergie que je sais donner et ça m’a réussi.
D’un point de vue collectif, c’était un bon match. Ce manque de rythme en début de quatrième quart-temps aurait pu nous coûter très cher. C’est notre marge de progression pour la suite, l’objectif de maîtriser un match de la première à la dernière minute. C’est difficilement réalisable mais on va essayer de s’en rapprocher. 
Nanterre est reconnue pour avoir de très gros shooters et être capable de s’enflammer. Je pense que ce soir ils n’ont pas pu le faire. On a su combattre avec nos armes, nous nous sommes concentrés sur nous et on a mis aussi beaucoup d’intensité des deux côtés du terrain, sur la première partie du match : c’est ça qui nous a réussi. Ce serait bien de figurer dans le chapeau des quatre premiers lors du tirage au sort de la Leaders Cup. Après, attention, nous ne sommes pas encore mathématiquement qualifiés. On parle beaucoup de la Leaders Cup mais il faut savoir qu’en fin de saison, quand on regardera le classement, peut-être qu' une qualification en playoffs se jouera à une victoire près. Et cette victoire qu’on met sur le compte de la qualification pour la Leaders Cup comptera aussi beaucoup à ce moment-là. La série positive en cours est très importante pour plus tard aussi. Nous, dans l’équipe, ça fait longtemps qu’on sait que Mickey (McConnell) est indispensable mais après, nous joueurs, il y a certains aspects qu’on ne maîtrise pas. Nous sommes quelques uns à lui avoir dit "Mickey, si tu fais tes valises, on les fait aussi !" J’espère que ça pourra l' influencer mais je sais aussi que les enjeux sont plus financiers, on est un peu loin de tout ça malgré tout.. Il fait preuve d’un sang-froid incroyable, il est très professionnel et il sait mettre les shoots importants. Aux entrainements,  il ne loupe jamais deux tirs d’affilée . Il travaille énormément et il a une gestuelle énorme."

Laurent Vila : "C’est la soirée espérée ! On a travaillé dur pour ça justement. On a connu quelques relâchements défensifs par rapport à ce que l’on avait prévu mais globalement on les a bien tenus sur le demi-terrain, c’est ce qu’on voulait. On voulait aussi éviter qu'ils jouent ce jeu de mouvements pour empêcher leurs tirs à trois points et je crois que régulièrement on a réussi à stopper le ballon. On a essayé de construire cette victoire déjà à partir de notre défense et qu'en attaque, on parvienne à alterner jeu rapide, tirs à trois points et cette création autour du pick and roll. Il y avait une grosse envie de notre côté, par rapport à ce que représentait ce match, l’enjeu vis à vis du classement, d'une qualification pour la Leaders Cup. On savait aussi que le Palais des Sports allait être plein. C’est une énergie supplémentaire incroyable pour les joueurs qui, rien qu' à l’échauffement, sautaient une dizaine de centimètres de plus que d'habitude.
Par moment on a manqué de maîtrise dans le jeu intérieur, manqué un peu d'adresse à 3 points et pour autant, sur les moments importants l’ensemble de l’équipe a répondu présent."

Vidéo

Statistiques

Pau-Lacq-Orthez
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSCONTRESPDINBPFAUTESEV
ODTPRCTFTEFPR
Harris C.J.30197-14501-4254-4100011008121520
Smith Donta3794-757.10-201-250066005243214
Bokolo Yannick1321-333.30-100-0001101400115
Pinero Taqwa1152-5401-4250-0002200110206
Keller Akos1021-2500-000-0010100011112
McConnell Mickey38187-1163.63-6501-1100022002210219
Chikoko Vitalis30146-10600-002-2100156103032217
Cavaliere Léopold18105-683.30-000-00246000102016
Diawara Digué1351-4250-003-310003300000125
Daval-Braquet Thibault000-000-000-0000000000000
000-000-000-0003300000000
Equipe000-000-000-0000000000000
TOTAL2008434-6254.85-172911-12924242811238111315104
Nanterre
JoueursMINSPTSTirs%3PTS%LF%REBONDSCONTRESPDINBPFAUTESEV
ODTPRCTFTEFPR
Gamble Julian23147-1353.80-000-10437112211318
Treadwell Demetrius2052-5400-001-110025700011319
Juskevicius Adas1631-4251-4250-0001100111302
Waters Dominic1421-5200-000-000000031512-3
Palsson Haukur28114-5802-3671-250134001013213
Konaté Lahaou3152-728.61-4250-0003300321207
Invernizzi Hugo18113-6502-4503-3100022001011110
Pansa Jean-Marc700-200-000-000110000100-2
Carne Corentin1621-333.30-000-0003300201104
Senglin Jeremy27227-1163.63-5605-5100022003210424
Equipe000-000-000-0000000000000
TOTAL2007528-6145.99-204510-1283723301116914151382