Alors que la défaite à Monaco était plutôt encourageante, celle enregistrée au Palais face à Orléans est bien plus inquiétante. Les hommes de Laurent Vila sont totalement passés à côté de leur sujet, balayés par un Orléans Loiret Basket en mode rouleau compresseur (72-101). 9ème revers de rang pour un Elan qui demeure sans solution.  ©Eric Traversié

 

"On a su au bout de 5 minutes qu'on n'était pas dedans" : les propos de Rémi Lesca en conférence de presse (lire par ailleurs)  ont confirmé que sur le parquet comme en dehors, l'impression était la même. Avec un 7-0 d'entrée, l'OLB s'était mis de suite sur les rails d'un premier succès à l'extérieur et 7 minutes plus tard, le 8-25 indiqué au tableau d'affichage laissait présager une soirée en mode cauchemar pour les Palois. Elle le fut. 

Certes, il y a bien eu cette réaction lors du deuxième quart-temps, le seul remporté du match (26-23) qui avait permis aux coéquipiers de Nicolas De Jong de revenir sous la barre des 10 points à la pause (42-50). Une embellie de courte durée. L'entame du second acte était à l'image de celle du premier, catastrophique. A la 25ème, l'OLB avait retrouvé son avance maximale de la première mi-temps (48-65, 25e). La suite ne sera qu'un long chemin de croix pour des Béarnais pris de vitesse sur chaque action ou presque. Les problèmes récurrents en défense ont été payés cash face à la meilleure attaque du championnat (92 pts marqués/m) et le tandem orléanais Ulmer - Johnson-Odom (22 pts chacun) s'en est donné à choeur joie. Comme l'adresse n'était pas au rendez-vous non plus (41.7% au général dont un tout petit 5/19 à 3 points) on comprend mieux l'écart final. 

De cette douloureuse soirée, on ne retiendra que l'engagement de Gérald Ayayi (11 pts), un des trois joueurs palois seulement a affiché une évaluation à 2 chiffres avec Ousmane Drame (13 pts, 7 rbds, 12 d'éval.) et Petr Cornelie (7 pts, 10 rbds, 12 d'éval).  

Dès ce dimanche, Laurent Vila, apparu très remonté après le match contre ses joueurs, retrouvera l'équipe pour une séance d'entraînement à la veille du départ pour Bourg, où un autre défi de taille l'attend mardi soir face à la JL (3ème, 9v, 3d). Au moins, on se dira qu'ils n'auront guère le temps de ruminer cette sale soirée. 

Chiffre
clé

23

le nombre de balles perdues, contre seulement 14 passes décisives : le signe d'un collectif palois défaillant ©Eric Traversié

Vendredi 12 mars
Le Portel - Monaco 71-81
Le Mans - Bourg-en-Bresse 85-86

Samedi 06 mars
Dijon - Boulogne-Levallois 66-64
Strasbourg - Chalon/Saône 96-92
Cholet - Boulazac 
Limoges - Lyon-Villeurbanne 60-83
Nanterre - Châlons-Reims 96-71
Roanne - Gravelines-Dunkerque 76-89

Le match en détails

J24 - EBPLO / ORLEANS