L'Elan n'est pas parvenu à lancer sa saison jeudi soir pour sa première à domicile face à l'AS Monaco (68-70). Il n'a pas manqué grand chose face à une ASM elle aussi en construction mais ce sont bien les hommes de Saso Filipovski qui ont débloqué leur compteur à la faveur d'une ultime réussite de Paul Lacombe. Ce début de saison s'avère frustrant pour des V&B qui ont le sentiment qu'il y avait la place de s'imposer à la fois face à Bourg et Monaco. Au lieu de cela, les voilà bloqués à 0 victoire à l'aube de deux déplacements consécutifs à Strasbourg ce dimanche et à Dijon la semaine prochaine...

EBPLO - AS MONACO (68-70)

Une lutte intense, du suspense mais une défaite sur le fil pour les V&B.. Retour sur la première de la saison au Palais des Sports 🎥 #EBPLOASM #ELANation #JeepELITE

Publiée par Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez (Officiel) sur Vendredi 28 septembre 2018

 

Dans un Palais revigoré par le nouveau show lumineux proposé en avant match, les Palois rentraient bien dans la partie (5-0, 2e) avec les réussites de Donta Smith et de CJ Harris, les deux meilleurs marqueurs palois du soir avec respectivement 15 et 14 pts. Ils parvenaient même à faire la course en tête au cours du 1er acte (24-19, 10e puis 29-25, 15e) malgré le poids des fautes, Donta Smith et Vitalis Chikoko contraints de vite rejoindre le banc. Monaco, à la faveur de 5 points consécutifs en toute fin de période, parvenait néanmoins à virer en tête à la pause (35-37).

Les Palois subissaient la vitesse d'exécution de Robinson au cours d'un 3ème quart plus compliqué (47-55, 29e). Une faute antisportive du Monégasque Barry entraînait un 4-0 des Palois avec un lancer réussi par Léo Cavalière suivi d' un triplé au buzzer de Yannick Bokolo. Les Palois s'en tiraient à moindre frais et tout restait jouable à l'entame du dernier quart (51-55, 30e). Ces 10 dernières minutes s'avéraient très intenses dans la touffeur d'un Palais devenu irrespirable. Entre la vitalité de Léo Cavalière (8 pts, 8 rbds) et l'activité de Donta Smith en relais de CJ Harris côté marque, l'Elan pourtant peu adroit (38% de réussite au final)  restait au contact (59-59, 33e) et ce jusque dans les ultimes instants du match (68-68, 42 sec à jouer). Après un ultime temps mort monégasque, Paul Lacombe marquait un panier plutôt chanceux de son propre aveu et Jerel Blassingame s'enferrait dans la défense de la Roca Team sur la dernière possession paloise pour une nouvelle défaite rageante en ce début de saison. 

resumasm2
Vitalis Chikoko ©Eric Traversié 

EBPLO - AS MONACO 68-70
(24-19, 11-18, 16-18, 17-15)
jeudi 27 septembre - Palais des Sports
Arbitres : Eddie Viator, Freddy Lepercq , Freddy Vansteene
les marqueurs palois : Smith 15 pts, Harris 14, Cavalière 8 (8 rbds), Diawara 7, Blassingame 7 (7 pds), Bokolo 6, Pinero 5, Chikoko 4 (7 rbds)
15 passes décisives, 13 balles perdues, 8 interceptions

Espoirs : EBPLO - AS MONACO 82-85 (ap)
Yohan Choupas 22 pts, 7 rbds

Le match en détails

J02 - EBPLO / MONACO