Battus à domicile pour la 3ème fois cette saison, les Palois restent scotchés en bas de tableau © Eric Traversié

Pas d'éclaircie à l'horizon. Les Béarnais avaient l'occasion de se relancer samedi soir après une série de 5 revers successifs en accueillant un Champagne Basket en souffrance depuis le début de la saison (1v, 8d) mais ce sont bien les visiteurs qui sont parvenus à se relancer au Palais des Sports. Ces derniers ne sont désormais plus qu'à un succès des Palois qui voient la zone rouge se rapprocher très dangereusement et ce, à une semaine du déplacement à Beaublanc face au Limoges CSP. 

 

On peut terminer un match à 97 d'évaluation collective, afficher un bon 56% d'adresse générale dont un excellent 9/15 à 3 points et passer pourtant à coté de son sujet. C'est presque un tour de force qu'ont réussi là les Béarnais mais dans ce match de bas de tableau opposant deux équipes en difficulté, il leur aura manqué l'essence même du combat, à savoir de la dureté et de l'intensité. Si l'Elan a marqué, il aura aussi beaucoup encaissé de points, beaucoup trop même. Profitant des 16 ballons perdus par les Palois (6, rien que pour le 1er quart-temps), les visiteurs ont su mettre à profit leurs nombreuses contre-attaques et jouer en imposant leur rythme tout au long du match.

Après un premier quart-temps équilibré (20-20)  les hommes de Laurent Vila comptaient 6 unités de retard à la pause (40-46). Un moindre mal quand les statistiques faisaient apparaître un différentiel de 13 entre les deux équipes en matière de shoots tentés (26 côté Elan, 39 côté Champagne Basket). L'explication ? un adversaire un peu moins adroit mais aussi plus combatif avec ses 5 rebonds offensifs captés face au zéro pointé des locaux. Là encore, le signe d'un engagement insuffisant.

Les Béarnais allaient réagir malgré tout et ce à deux reprises après la pause. Dès le retour des vestiaires, deux tirs primés signés Vee Sanford et Petr Cornelie, les deux meilleurs scoreurs palois (22 et 14 pts au final) remettaient les deux équipes à égalité (46-46, 22e). Les visiteurs, déjà brillants en première période lors de la dernière journée s'étaient ensuite effondrés face aux Mets...mais le scénario n'allait pas se reproduire cette fois. Ils laissaient passer l'orage (53-52, 26e après 5 points consécutifs de Vee Sanford) avant de boucler le 3ème quart-temps par un 13-5 (58-65, 30e). Relégués à 12 longueurs à la 35e (64-76), les Palois tentaient alors leur va-tout avec un concours de tirs à 3 points auquel participaient avec réussite Rémi Lesca (13 pts dont 3/5 à 3 pts) Vee Sanford et Jérémy Leloup. L'écart se réduisait à 2 unités seulement (82-84, 38e) mais le 2+1 d'un Junior Mbida MVP du match et clairement dominant dans la raquette (21 pts, 5 rbds) sonnait le glas des derniers espoirs palois. Manu Lecomte (10 pts, 4 pds) manquait la cible de loin, ce qui n'était pas le cas d'un précieux Dominic Waters (12 pts, 10 pds) qui faisait parler son expérience (82-90, 40e). Malgré ce dernier run, l'Elan était encore trop juste au final et le résultat sans appel (86-97).  

Chiffre
clé

0

Aucun point inscrit par les Palois en contre-attaque ! le jeu rapide a, au contraire, rapporté 21 points à un Champagne Basket plus en rythme ©Eric Traversié

Vendredi 29 janvier

BCM Gravelines-Dunkerque - Boulazac 100-84
Chalon/Saône - Le Mans 69-85

Samedi 30 janvier
Bourg-en-Bresse - Orléans 88-82
Monaco - Le Portel 82-60
Roanne - Levallois 80-67

Le match en détails

J10 - EBPLO / CHAMPAGNE B.